Macron veut exonérer 80 % des ménages français de la taxe d’habitation

Que propose Emmanuel Macron en faveur de la taxe d'habitation ?

C’est une des mesures phares du programme politique du nouveau président de la République française, Emmanuel Macron. L’une de ses promesses de campagne prévoyait de supprimer la taxe d’habitation pour 4 Français sur 5.

Mais qui va en profiter ? Quand cette nouvelle réforme entrera-t-elle en vigueur ? Comment va être financée cette nouvelle mesure ? Focus sur cette réforme qui suscite des réactions très critiques de la part des politiques français.

Une taxe d’habitation en hausse ces dernières années

La taxe d’habitation est un impôt à payer chaque année par les propriétaires et les locataires pour l’occupation de leur résidence principale à compter du 1er janvier de l’année d’imposition. Le montant de la taxe d’habitation est déterminé par la valeur locative brute du lieu de résidence (base nette d’imposition) et par le taux multiplicateur mis en place par la collectivité locale.

Toutes les collectivités territoriales ont le droit de fixer leur propre taux multiplicateur. De ce fait, le montant de la taxe d’habitation est un impôt inégal qui varie du quitte ou double en fonction des villes, explique Emmanuel Macron.

Quelle est la différence de prix de la taxe d'habitation selon les villes françaises ?

Classement des 15 agglomérations françaises en fonction du montant de la taxe d’habitation en 2016. (Source : immobilier-danger.com - En savoir plus)

Afin de soulager les classes moyennes et populaires françaises, le nouveau président Emmanuel Macron s’est engagé à exonérer environ 80 % des foyers français de la taxe d’habitation. Une mesure qu’il a défendue le 22 mars dernier devant l’association des maires de France qui craignent une perte considérable de leurs budgets.

Le plan d’action d’Emmanuel Macron

Quand est-ce que la réforme entrera en vigueur ?

Dans le programme consultable par tous de son mouvement politique « En Marche ! », Emmanuel Macron précise le calendrier de sa mesure.

L’exonération de la taxe d’habitation ne sera effective pour 80 % des ménages français qu’à partir de 2020. Avant cela, il prévoit tout de même d’alléger progressivement le montant de l’impôt à payer.

Qui bénéficiera de l’exonération ?

Concrètement, la mesure du nouveau président de la République concerne la grande majorité des Français : tant que son revenu déclaré par mois sera inférieur à 5 000 €, un couple avec deux enfants n’aura plus cette charge financière à régler. « Le seuil sera fixé à 20 000 € par an et par part fiscale. »

Voici la proposition d’Emmanuel Macron en vidéo : 

 

Comment financer cette mesure ?

L’exonération de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages français coûterait, d’après l’ancien ministre de l’Économie Michel Sapin, près de 10 milliards d’euros à l’État par an. En effet, Emmanuel Macron souhaite que l’État lui-même prenne en charge ce financement. Les collectivités territoriales et locales sont assurées de ne pas perdre un euro dans cette réforme.

Les maires de France ne voient pas d’un très bon œil cette mesure

Est-ce que la réforme de Macron sur la suppression de la taxe d'habitation est soutenue par les maires de France ?

Anne Hidalgo, Maire de Paris.

Si la proposition d’Emmanuel Macron ne peut que séduire une grande partie des foyers français, les maires des villes françaises sont sceptiques et craignent de perdre de l’argent et leur autonomie financière. L’association de maires de France dénonce une mesure « démagogique » et une suppression des ressources propres aux agglomérations. Rien que pour la ville de Paris, la taxe d’habitation s’élève à 800 millions d’euros chaque année, une dépense dont l’État pourrait se passer selon Anne Hidalgo, maire de Paris.

Malgré toutes les critiques reçues, le nouveau président Macron tente de rassurer tous les maires et les élus locaux et ne dérogera pas à sa promesse faite aux Français, d’ici 2020, 80 % des Français ne paieront plus la taxe d’habitation.

 

Mise à jour le