Une recharge en quelques minutes : la batterie quantique peut-elle conquérir les smartphones ?

Une panne de batterie sur votre smartphone et pas le temps de le recharger, cela n'arrive pas que dans les films ! Combien de fois vous êtes vous retrouvé à court de recharge alors que vous deviez rejoindre des amis ou simplement trouver votre chemin ? Avec une batterie quantique, rechargeable en quelques minutes, vous n'aurez plus ce problème... C'est en tout cas, ce qu'essaye de prouver un scientifique de l'Université Adélaïde en Australie.

Une batterie quantique : de quoi s'agit-il ?

Gagner du temps avec la batterie quantique

Tout est une question de temps, ou plutôt manque de temps. Tout doit aller toujours plus vite. Le Docteur en physique, James Quach, de l'Université Adélaïde en Australie, l'a bien compris. James Quach a ainsi pu avoir le support de la recherche afin de développer une batterie d'un autre genre pour les téléphones portables. Les batteries actuelles de nos smartphones sont normalement construites avec du lithium-ion, elles furent pour la première fois commercialisées par Sony Energitech. En bref, elles fonctionnent sur le principe d'une réaction chimique entre des électrons qui génère ensuite de l'énergie électrique, leurs ancêtres sont les piles alcalines que vous utilisez justement dans les jouets, par exemple, dépourvus de batterie.

Batterie quantique : au revoir le lithium-ion

Portrait du scientifique James Quach
Portrait du scientifique James Quach

Donc, la batterie imaginée par James Quach, vous l'aurez compris, n'est pas au lithium-ion, il s'agit d'une batterie rechargeable ultra-rapide. Du jamais vu, car un smartphone pourrait ainsi être rechargé en moins d'une seconde au lieu des 30 minutes pour 50% de charge à 1h pour 100% habituels. Ce petit objet révolutionnaire repose sur les lois de la physique quantique, autrement des lois reconnues par les physiciens comme renversant les principes de la physique classique.

En effet, le scientifique explique sur le site internet de l'Université Adélaïde que plus les batteries seront nombreuses à être chargées, plus vite elles se rechargeront. C'est le principe de l'enchevêtrement détaille James Quach : "lorsque deux objets sont enchevêtrés, cela signifie que leurs propriétés individuelles sont partagées et ils perdent en quelque sorte leur sens de l'individualité".

La batterie quantique : un environnement spécifique

Cependant, pour l'instant, cette invention n'est possible qu'à petite échelle car l'enchevêtrement décrit plus haut nécessite un environnement spécifique où les températures sont froides, sinon le principe échoue. Qui dit environnement spécifique dit coût de fabrication élévé. Reste à savoir si le travail de James Quach peut convaincre les fabricants de téléphonie mobile d'investir dans cette nouvelle technologie, si l'autonomie des appareils rechargés sera bonne et si cette batterie n'aura pas trop de répercutions sur l'écologie.

L'Oppo Find X : une batterie rechargeable en 35 minutes

Les fabricants se concentrent sur la performance des batteries de leurs smartphones depuis plusieurs années. Grâce à cela, l'iPhone X peut être rechargé à 50% en trente minutes. A noter qu'il lui faut pour cela un câble spécial, sinon avec son chargeur classique, le téléphone est chargé à 100% en 3h. Le Samsung S9, de son côté, met 1h30, ce qui est assez rapide mais son autonomie demeure très faible.

Image de l'Oppo Find X
L'Oppo Find X. Crédit : Oppo

Le nouveau smartphone de la marque chinoise Oppo (la 5ème marque la plus commercialisée au monde) sorti en juin dernier a raccourci le temps de recharge d'une batterie de manière spectaculaire. Si Oppo communiquait sur une charge ultra-rapide complète en 15 minutes, les différents tests ont montré que la batterie était réellement pleine en 35 minutes, ce qui reste excellent par rapport aux autres smartphones sur le marché actuellement.

Cette performance s'explique notamment grâce à la puissance de la batterie de 3730 mAh et la technologue utilisée appelée Super VOOC contre 2900 mAh pour l'iPhone X et 3000 mAh pour le Samsung S9.

Super VOOC, cela veut dire quoi ?VOOC signifie en anglais "Voltage Open Loop Multi-step Constant-Current Charging", autrement dit, il s'agit d'un système de batterie flash, donc ultra-rapide conçu par les fabricants d'OPPO. Contrairement à la technologie Qualcomm utilisée pour les batteries des iPhone et des Samsung S9, l'ultra-charge VOOC nécessite un courant plus élevé et non une simple prise USB 2.0.

La physique quantique : utilisable sur d'autres appareils

D'après les chercheurs, notamment celui évoqué précédemment, James Quach, si la batterie quantique est réellement utilisable par les smartphones, elle sera également pour d'autres appareils électroniques comme les montres, les smartwatchs, les ordinateurs ou encore les voitures électriques. Wolkswagen planche sur un projet identique depuis 2017 afin de pouvoir recharger la batterie de véhicules très rapidement, électriques ou non. Un concept qui deviendrait d'autant plus envisageable si des batteries plus grosses sont fabriquées : "celles-ci soutiendraient les technologies d'énergie renouvelable en permettant un approvisionnement énergétique continu, quelles que soient les conditions météorologiques" précise James Quach.

Mise à jour le