Métaux dans nos smartphones : quel impact sur l'environnement ?

Le marché des smartphones a explosé ces dernières années. Et malheureusement, l'exploitation des matériaux utiles pour la fabrication appauvrissent des réserves non renouvelables, et fait travailler des personnes sans respecter les conditions de sécurité.

Quels sont les métaux utilisés dans nos smartphones ?

Nos smartphones sont composés de très nombreux métaux différents. Certains en plus grande quantité que d'autres. On y retrouve ainsi de l'hydrogène, lithium, béryllium, bore, carbone, azote, oxygène, fluor, magnésium, aluminium, silicium, phosphore, soufre, chlore, potassium, titane, chrome, manganèse, fer, cobalt, nickel, cuivre, zinc, gallium, arsenic, brome, lanthane, terbium, strontium, praséodyme, yttrium, zirconium, molybdène, europium, ruthénium, palladium, dysprosium, argent, indium, néodyme, gadolinium, étain, antimoine, baryum, tantale, tungstène, platine, or, plomb, et bismuth.

Les quatre éléments principaux d'un smartphone sont constitués de plusieurs métaux :

  • La batterie est composée du lithium, du cobalt, du carbone, de l'aluminium et de l'oxygène.
  • L'écran est composé d'indium, d'oxygène, d'étain, d'aluminium, de silicium, de potassium, d'yttrium, de lanthane, de terbium, de praséodyme, d'europium, de dysprosium et de gadolinium.
  • L'électronique est composée de cuivre, d'argent, d'or, de tantale, de nickel, de dysprosium, de gadolinium, de silicium, d'oxygène, d'antimoine, d’arsenic, de phosphore, de praséodyme, de terbium, de néodyme, de gallium, d'étain et de plomb.
  • La coque est composée de carbone, de magnésium, de brome et de nickel.

Exploitation des métaux : quel impact sur l'environnement ?

exploitation minière cuvire smartphone
Exploitation minière de cuivre

Les métaux cités précédemment sont des composants nécessaires à la fabrication de nos appareils électroniques. Et ils sont malheureusement exploités sauvagement. En effet, l'extraction de ces minerais se fait dans des gisements creusés dans des conditions inhumaines sur les continents africain et asiatique. Les travailleurs, parfois des enfants, récupèrent ces métaux 7 jours sur 7. Si les fabricants ne s'en vantent pas, ils profitent de ce commerce florissant et surtout peu cher. L'extraction minière qui s'effectue dans les pays africains et asiatiques pollue l'eau et les sols à cause des métaux utilisés. Utiliser les métaux rares épuisent aussi des réserves non renouvelables très limitées.

Voici quelques pays où les fabricants extraient les différents métaux rares :

  • Plastique issu du pétrole d'Arabie Saoudite
  • Cuivre du Chili et de République Démocratique du Congo
  • Cobalt de République Démocratique du Congo
  • Lithium de Bolivie
  • Nickel de Russie
  • Zinc de Chine
  • Coltan du Rwanda et de République Démocratique du Congo

En plus de l'extraction polluante des métaux, la fabrication des téléphones demande énormément d'énergie. En effet, l'utilisation est aussi polluante avec le rechargement des batteries ainsi que l'utilisation des réseaux internet mobile 3G et surtout 4G. Ces matériaux sont à la fois toxiques, écotoxiques et génotoxiques. D'après une étude, au moins cinq ans d'utilisation sont nécessaires pour que l'impact environnemental à l'usage soit égal à celui de la fabrication du téléphone. Cependant, deux ans correspond à la durée de vie moyenne d'un téléphone en France.

Des métaux parfois recyclés

En France, seuls 16% des téléphones portables sont recyclés correctement. Les autres téléphones sont soit en train de dormir dans un tiroir, soit mal triés. Il s'agit d'un chiffre énorme lorsque l'on sait que près de 28 smartphones sont vendus chaque seconde dans le monde, ce qui représente plus d'un milliard par an !

recyclage métaux pour smartphones

Recycler son ancien smartphone est très important pour l'environnement. Mais tout ne se recycle pas dans les smartphones. En effet, à cause d'une quantité importante de matériaux souvent indifférenciables, le recyclage n'est pas possible avec les technologies actuelles. Aujourd'hui, les cartes électroniques et les écrans peuvent être recyclés, tandis que les coques plastiques sont incinérées et alimentent les fours qui vont servir à la pyrométallurgie pour récupérer certains métaux. En revanche, si un smartphone fonctionne encore, il est possible de le vendre en fonction de l'argus. Dans les deux cas, le propriétaire recevra de l'argent.

Certaines entreprises (E-recycle, Magicrecycle, Mobilorama, Recyclez-moi, Bak2, Eeeztrade) sont spécialisées dans la reprise des téléphones pour les recycler ou les revendre s'ils fonctionnent encore, mais les opérateurs mobile tels que SFR, Bouygues Telecom ou Orange, les reprennent également. En octobre, Bouygues Telecom a même lancé une opération recyclage.

Vers quelles marques se tourner pour acheter un smartphone éthique ?

Malheureusement, presque tous les fabricants de téléphones portables favorisent la facilité, mais une marque de téléphone est connue pour être plus écologique et responsable. Il s'agit du fabricant Fairphone qui a vu le jour en 2013. Les téléphones de la marque ont tout pour plaire aux utilisateurs responsables. Ils sont composés de matériaux recyclés, ils sont facilement réparables, et la fabrication est effectuée par des travailleurs libres. En effet, la marque veille à ce qu'aucun mineur ne soit employé, à ce qu'un plan d'évacuation en cas d'incendie existe, à ce que les matériaux choisis ne proviennent pas d'un pays en guerre ou sous l'occupation d'une milice armée.

smartphones éthique Fairphone

Les téléphones Fairphone sont disponibles sur le site internet de la marque mais également dans ses réseaux de distribution partenaires. La location du téléphone est également possible (20€ ou 30€/mois) sous engagement de 30 et 24 mois, et permet d'être couvert en cas de réparation (remplacement en moins de 48h en cas de défaillance, réparation à vie, remplacement de la batterie une fois par an), de mise à jour de l'appareil ou encore en cas de vol grâce à une garantie vol incluse.

L'achat d'un téléphone Fairphone s'effectue sur le site de la marque, mais la location du téléphone s'effectue sur le site de Commown, une coopérative partenaire.

Mise à jour le