Nos astuces pour sécuriser son smartphone

Si votre portable n'est pas bien protégé, les pirates et voleurs 2.0 en profitent car ils savent qu’ils tiennent là des denrées précieuses, autrement dit vos messages, photos, conversations téléphoniques etc. La majorité des utilisateurs disent qu'ils s'en tiennent au B.A. – Ba de la sécurité. Mais aujourd’hui cela n'est pas toujours suffisant. Il existe heureusement des méthodes simples et gratuites pour tenir vos données à l'abri des regards indiscrets.

Nos méthodes à adopter pour sécuriser son smartphone

Penser à changer son mot de passe régulièrement

reconnaissance iris

Aujourd'hui, Apple et Google vous permettent de créer un mot de passe à 6 chiffres au lieu de 4. Vous passerez ainsi de 10 000 combinaisons possibles à un million. Évitez donc de garder les « 0000 » ou « 1234 » mis en place par les opérateurs. L’empreinte digitale ou la reconnaissance de votre visage/iris est également très utile. Attention toutefois, si l'empreinte d’un doigt est unique, il n'en va pas de même pour le visage. Une personne grimée, qui prend votre apparence peut contourner la sécurité mise en place sur votre portable. Idem pour l’identification par schéma, présente sur la plupart des terminaux mobiles, il vaut mieux privilégier un chemin complexe.

Effectuer les mises à jour des logiciels

On peut se demander si cela est vraiment nécessaire. La réponse est oui car les innovations mises en place par les ingénieurs permettent de renforcer la lutte contre le piratage : algorithmes renouvelés, cryptage... Apple et Google s'en chargent. En fonction du smartphone, voici la démarche :

  • Sur iPhone, il faut aller dans Réglages, Général puis Mises à jour logicielles. Elles s’afficheront une à une. En général, ces mises à jour (celles d’iOS et des applications) apparaissent tous les mois ou plus. Pensez à vérifier également l'espace libre sur votre iPhone, sinon vous recevrez une notification pour effacer temporairement des applications.
  • Sur un smartphone Android, c’est le même principe. Vous pouvez vous rendre dans Paramètres puis à Propos du téléphone et enfin Mises à jour. Le logiciel générera alors celles que vous pouvez réaliser.

Dans les deux cas, n'oubliez pas d'avoir votre smartphone en charge et connecté à un réseau wifi, sécurisé de préférence, donc chez vous, un particulier ou au bureau.

Crypter ou camoufler ses données

Conversations téléphoniques, photos, SMS... Sur iPhone, cela est automatique, sur l'application WhatsApp également. Pour les Android, tout dépend de la version du logiciel présente sur votre téléphone : Oreo, la toute dernière version, Nougat, Marshmallow ou encore Lollipop. Pour les versions les plus récentes, le cryptage est activé par défaut. Pour les autres, cette fonctionnalité doit être activée manuellement. Attention, cela peut avoir des conséquences sur votre batterie qui s’épuisera plus facilement. Pour crypter vos données sur la version Marshmallow d'Android, vous devez aller dans les Réglages de votre téléphone, puis sélectionner le menu Sécurité. Sinon cliquez sur Paramètres puis Paramètres avancés. Rendez-vous ensuite sur l'option Chiffrer. Vous aurez le choix de crypter uniquement les données de la mémoire de l'appareil et/ou celles de la carte S.D. si vous en avez une. Et voilà, votre smartphone configurera le cryptage en quelques minutes.

Sauvegarder ses données sur son ordinateur et sur le cloud

De nos jours, diverses options existent, gratuites ou plus ou moins coûteuses : l’iCloud d’Apple (5Go sont offerts, 50Go à 0,99€/mois, 200Go à 2,99€/mois, 2 To à 9,99€/mois), le cloud de Google Drive (1,99€/mois pour 100Go, 2,99€/mois pour 200Go, 9,99€/mois pour 1 To et 99,99€/mois pour 10 To) et celui d’Amazon Drive (19,99€/an pour 100Go). Ainsi, le jour où une personne mal intentionnée voudra avoir accès à vos données, elle ne le pourra pas car vous aurez tout supprimé à distance et pris soin de les mettre ailleurs.

Eviter de se connecter à des wifi publics

Le plus souvent, ces connexions wifi sont non sécurisées donc sujettes à des visites malveillantes. Sinon vous pouvez télécharger un logiciel anti-virus afin d’être protégé de toute invasion. Normalement si les données de votre smartphone sont cryptées, vous ne risquez pas grand-chose, mais pour ceux qui veulent redoubler de prudence, il en existe un certain nombre gratuits mais dont l’efficacité peut être relative : AVG, Avast, 360 Security etc.

Un anti-virus gratuit est-il aussi sûr qu'un système payant ?

Pas vraiment, s'il est gratuit c'est qu'il y a une raison. La version gratuite ne protège pas à 100% vos données, mais elle peut être efficace en complément du cryptage par exemple. Si vos documents sont confidentiels, préférez une solution payante.

Quelles sont les meilleures offres payantes ?

antivirus sur mobile

Les enseignes spécialisées dans l’informatique et l’électronique proposent des packs multi-usages (PC, tablettes, smartphones) tels que Darty ou la Fnac. Les opérateurs téléphoniques ont quant à eux des packs sécurité tout aussi performants comme celui de SFR qui est sans engagement (option pour les abonnés SFR à 1€/mois puis 5€/mois pour 5 équipements). Sans être client de SFR, l'offre est offerte le 1er mois puis à 5€/mois). Bouygues Telecom propose un pack sécurité Norton à 5€/mois sans engagement pour 5 équipements, tout comme Orange avec la Suite de sécurité, au même tarif et également sans engagement.

Vol ou perte, peut-on sécuriser son portable à distance ?

Supprimer ses données sur son iPhone sans l’avoir sur soi, c’est possible. Cela grâce à la fonctionnalité du cloud Effacer l'iPhone (comme l'explique cet article de l'assistance d'Orange) et sur Android grâce à l'application Where's my Droid qui permet de faire sonner votre téléphone pour le retrouver ou encore de récupérer ses coordonnées GPS pour le géolocaliser.

Quels sont les portables ultra sécurisés ?

Ceux-ci sont plutôt destinés aux personnalités politiques et aux célébrités. Il existe des modèles de différents constructeurs : le Teorem de Thales, Blackphone II ou encore Cryptophone. Ces portables sont vendus entre 500 et quelques milliers d'euros.

Le mot à retenirLe phreaker, ou pirate de téléphones portables vient des mots anglais phone et freak - passionné par les portables - comme les geeks pour les ordinateurs. Cette pratique, illégale, permettait dans les années 50 d’interférer des conversations téléphoniques et plus tard, de téléphoner sans payer. Le piratage des données d'un téléphone portable est puni d'une peine allant jusqu’à un an de prison et 15 000 € d'amende (loi sur le Hacking).

Mise à jour le