Quelle est la durée de vie d'un panneau solaire ?

panneaux solaires

☀️ Calculez la rentabilité du projet d'autoconsommation avec Selectra

Faites une simulation avec Comwatt ou comparez les devis en nous appelant :

Passez à l'énergie solaire dès maintenant !

Faites une simulation en ligne gratuitement avec Otovo (ex In Sun We Trust) ou demandez à être rappelé pour un devis !

Simuler mes économies 

Entre la durée de vie, souvent sous-estimée, donnée par les constructeurs et les nombreux facteurs qui l'impacte, il est difficile de connaître la véritable durée de vie d'un panneau solaire. En moyenne, on estime que celle-ci est de 30 ans. Les composants d'une installation solaire tels que l'onduleur et les batteries ont, eux, une durée de vie inférieure et devront donc être remplacés à un moment donné. Le meilleur moyen d'allonger la durée de vie d'un panneau solaire est de l'entretenir régulièrement.


Quelle est la durée de vie moyenne d'un panneau solaire ?

Des moyennes très variables sont régulièrement avancées au sujet de la durée de vie d’un panneau solaire. Attention, cependant, car celles-ci sont souvent largement sous-estimées.

Une durée de vie moyenne de 30 ans

La plupart du temps, les garanties gratifient les panneaux solaires photovoltaïques ou les panneaux solaires thermiques d’une durée de vie de 10 à 25 ans.

Dans les faits, cependant, la véritable durée de vie d'un panneau solaire tourne aux alentours de 30 ans. En outre, si l'entretien du dispositif est correctement réalisé et que l'installation est dimensionnée de façon optimale (en termes d’orientation et d’inclinaison, notamment) un panneau solaire peut produire de l'électricité pendant près de 40 ans.

Les retours d’expérience liés à l’usage des panneaux solaires sont relativement peu nombreux, dans la mesure où il s’agit d’une technologie récente. En effet, le tout premier panneau solaire a été élaboré en 1954. Il était alors exclusivement destiné aux sondes spatiales. Les premiers modèles à destination du grand public, eux, voient le jour à compter des années 1970. Il faut néanmoins attendre les années 1990 pour que l'énergie solaire et ce que l’on nomme le “solaire domestique” commence véritablement à se démocratiser.

En matière de rentabilité, le panneau solaire apparaît comme un atout de premier choix, puisque l’investissement lié à l’installation solaire est amorti en 11 à 16 ans.

Pour faire simple, une installation de panneaux solaires permet de bénéficier d’une électricité “gratuite” pendant plus de 20 ans.

La durée de vie des panneaux photovoltaïques serait-elle sous-estimée ?

Plusieurs études menées, par l’association Hespul et la grande école BFH notamment, tendent à démontrer que la durée de vie des panneaux solaires est largement sous-estimée par les constructeurs de panneaux solaires eux-mêmes.

En 2012, les travaux conduits par Hespul s’intéressaient ainsi à la diminution de la performance du premier panneau solaire installé en France en 1992. Ils ont conclu que la perte de rendement atteignait à peine 8,2 %. En bref, 20 ans après sa mise en fonctionnement, le panneau solaire en question conservait un rendement de plus 90 %.

Quelque temps plus tard, en 2017, la grande école BFH de Berne a entrepris la même démarche, vis-à-vis de la centrale solaire de Mont-Soleil. La construction de cette dernière remontait à la même année que le panneau solaire précédemment évoqué : 1992. Or, là encore, les résultats se sont révélés édifiants : le rendement de la centrale de Mont-Soleil n’avait diminué que de 6 à 7 % - ce qui équivalait à une baisse de 0,2 à 0,3 % par an.

⚡ PRODUISEZ VOTRE PROPRE ÉLECTRICITÉ Et économisez sur vos factures ! Faites-vous accompagner pour l'installation de panneaux solaires (dont éligibilité aux aides) avec un expert Selectra
01 82 88 99 59 

Quelle est la durée de vie des autres composants ?

Les panneaux solaires sont principalement constitués de deux pièces : l’onduleur et les batteries. Leurs durées de vie respectives ont un impact sur la durée de vie de l'installation solaire.

L'onduleur

L’onduleur est la pièce maîtresse de tout panneau solaire. Son rôle est de transformer le courant continu en courant alternatif, lequel sera ensuite injecté dans le réseau. De fait, en cas de dysfonctionnement de l’onduleur, l’installation tout entière devient dès lors inutilisable.

En outre, l’onduleur s’avère également être la pièce la plus fragile du panneau solaire. Pour cette raison, il est impératif de changer l’onduleur tous les 10 ans environ (sous réserve que la pièce en question soit soumise à une usure dite “normale”). La garantie offerte par les constructeurs, elle, excède rarement cinq ans.

En fonction de la puissance de l’onduleur, il faudra en moyenne débourser 1 000 à 2 000 euros pour la pièce seule.

L’onduleur est indispensable pour pouvoir couper le courant pendant une opération de maintenance du panneau solaire.

Les batteries

La batterie solaire a pour rôle de stocker l’énergie produite par les panneaux solaires au cours des périodes de fort ensoleillement, afin d'ensuite la restituer à l’occasion des périodes durant lesquelles le rendement diminue comme la nuit, notamment.

Concrètement, la batterie solaire est indispensable pour être en mesure d’utiliser de l’électricité en mode “autoconsommation solaire” sur un site isolé ou dans une maison autonome.

À l’image de tout équipement, la batterie solaire dispose cependant d’une durée de vie limitée. En moyenne, sa longévité se situe entre 7 et 10 ans.

Comme l’onduleur, son prix varie en fonction de la puissance de la batterie.

De quels facteurs dépend la durée de vie d'un panneau solaire ?

De façon générale, la durée de vie d’un panneau solaire est grandement dépendante des critères environnementaux. Concrètement, la fréquence et l’intensité de l’entretien sont un facteur clé dans la pérennisation de l’installation. En fonction de la région où le panneau solaire est installé, il convient donc d’adapter ses habitudes d’entretien.

Plus spécifiquement, les éléments suivants sont à prendre en considération :

  • Les embruns inhérents à la localisation en bord de mer, qui favorisent notamment les dépôts de sel ;
  • La neige en montagne (particulièrement ses résidus en période de fonte) ;
  • Le pollen, singulièrement présent à la campagne et à proximité des territoires agricoles ;
  • Le sable transporté par les tempêtes sahariennes, particulièrement dans le sud de la France.

Attention ! Les panneaux solaires bénéficiant d’une inclinaison de moins de 15 degrés doivent faire l’objet d’un entretien plus fréquent. En cause ? L’écoulement de la pluie, lequel s’opère peu ou pas sur des modèles tels que ceux-ci.

⚡ PRODUISEZ VOTRE PROPRE ÉLECTRICITÉ Et économisez sur vos factures ! Faites-vous accompagner pour l'installation de panneaux solaires (dont éligibilité aux aides) avec un expert Selectra
01 82 88 99 59 

Entretenir ses panneaux solaires permet-il d'allonger leur durée de vie ?

En moyenne, on estime que le rendement des installations solaires faisant l’objet d’un entretien régulier est entre 2 et 7 % supérieur à celles qui n’en bénéficient pas.

Bien évidemment, la qualité inhérente au panneau solaire en lui-même, ainsi que le soin avec lequel il a été mis en place comptent également. Toutefois, assurer un nettoyage régulier et méticuleux de ses panneaux solaires est le meilleur moyen d’allonger la durée de vie.

Pourquoi entretenir son installation solaire ?

Ne pas entretenir son installation solaire peut se révéler préjudiciable à deux niveaux :

  • Le rendement du panneau solaire risque de se voir amoindri ;
  • Le dispositif en lui-même risque de se détériorer petit à petit, au point d’écourter sa durée de vie.

De façon plus prosaïque, entretenir son installation solaire est simplement la meilleure façon de maximiser son retour sur investissement.

Si le prix d’un panneau solaire est plutôt élevé, ce dernier est néanmoins conçu pour faire face aux aléas météorologiques classiques tels que la grêle, par exemple. De fait, les matériaux utilisés dans le cadre de la confection des panneaux solaires sont réputés pour leur robustesse (aluminium, verre trempé, etc.). En vérité, la principale chose à laquelle il est conseillé de prêter attention est l’entretien des pièces constitutives du panneau solaire : l’onduleur, la batterie solaire et les câbles de l’installation.

Comment entretenir ses panneaux solaires ?

La première des choses à faire pour entretenir convenablement son panneau solaire, c’est de le nettoyer. Les panneaux en eux-mêmes doivent faire l’objet d’un nettoyage régulier, sous peine de les voir s’encrasser. Pollution, poussière, résidus végétaux… Rapidement, les panneaux solaires peuvent être recouverts d’une couche, même fine, susceptible d’entraver le passage des rayons du soleil. À terme, c’est ainsi le fonctionnement même de l’installation qui peut se voir impacter.

La solution ? L’utilisation d’un simple produit d’entretien destiné à débarrasser les panneaux de leurs impuretés. Lorsqu’il ne s’agit pas de panneaux solaires au sol, le recours à un balai télescopique est évidemment recommandé pour assurer un nettoyage efficace.

Le cas échéant, un installateur solaire peut tout à fait prendre en charge cet entretien.

De façon générale, il est recommandé d’opérer ce nettoyage deux fois par an : une fois à l’automne et une fois au printemps.

L’entretien doit se faire avec un chiffon doux. De même, gare à ne pas créer un choc thermique avec les cellules photovoltaïques, en recourant à une eau démesurément chaude ou froide. Enfin, il est vivement déconseillé de recourir à des méthodes trop vigoureuses, telles que le lavage à haute pression.

Quelle est la différence entre durée de vie des panneaux et garantie constructeur ?

Gare à ne pas confondre durée de vie des panneaux solaires et garantie constructeur. Ce n’est pas pareil !

Ce que l’on appelle la “garantie constructeur” correspond à la période sur laquelle on peut espérer un rendement maximal de son dispositif. De fait, il est rare qu’une installation cesse de fonctionner du jour au lendemain, à compter de la date de fin de garantie. Le plus souvent, celle-ci continue de fonctionner, mais perd peu à peu de son rendement.

La garantie constructeur (aussi souvent appelée “garantie produit”) tient davantage de la performance que de la durée de vie réelle d’un panneau solaire. Il s’agit, en fait, d’une période où le constructeur garantit une absence de panne. Dans la plupart des cas, celle des panneaux solaires est de 20 ans.

Dans ce contexte, il est donc important de ne pas sous-estimer la longévité de son installation, laquelle (nous l’avons vu) avoisine en moyenne les 40 ans. On parle alors bien de la durée de vie effective du dispositif.

⚡ PRODUISEZ VOTRE PROPRE ÉLECTRICITÉ Et économisez sur vos factures ! Faites-vous accompagner pour l'installation de panneaux solaires (dont éligibilité aux aides) avec un expert Selectra
01 82 88 99 59 

Quand faut-il changer ses panneaux solaires ?

Il n’est pas recommandé de changer ses panneaux solaires tant que ceux-ci sont toujours en état de fonctionnement. De fait, plusieurs études ont démontré que le rendement des panneaux solaires demeure élevé, bien après l'expiration de la garantie constructeur (qui se situe aux alentours de 20 ans).

En moyenne, la durée de vie effective d’un panneau solaire varie de 30 à 40 ans, en fonction des modèles et de l’entretien régulier - ou non - du dispositif.

Il ne faut pas confondre le panneau solaire et ses composants.En effet, ces derniers peuvent faire l’objet d’un remplacement à plus brève échéance. Les batteries solaires, par exemple, doivent être changées au maximum tous les 10 ans.

Les panneaux solaires en fin de vie sont-ils recyclables ?

90 à 95 % des constituants d’un panneau solaire sont recyclables. Parmi eux, on retrouve notamment le verre, l’aluminium, le silicium, le cuivre et l’argent.

En vérité, la principale difficulté inhérente au recyclage des panneaux solaires tient à la séparation des différents constituants.

En France, l’usine Veolia a défini un procédé unique en la matière.

  1. Le cadre en aluminium est retiré mécaniquement, à l’image du boîtier de jonction et des câbles.
  2. Les panneaux préalablement découpés en lamelles sont ensuite passés dans une série de broyeurs.
  3. Petit à petit, les divers composants sont récupérés, puis triés par catégorie.
  4. Les éléments sont acheminés au sein de leur propre filière de recyclage.

Le recyclage des panneaux solaires appartenant à des particuliers est financé par l’intermédiaire de l’écoparticipation En France, les fabricants, importateurs, distributeurs ou propriétaires de panneaux solaires sont, en effet, tenus de s'acquitter d’une redevance, liée à l’écoparticipation. Le montant de ladite redevance, lui, varie en fonction du type de panneau solaire concerné, ainsi que de son poids. En moyenne, toutefois, cette redevance se situe aux alentours de 70 centimes par panneau. Ce chiffre est notamment calculé en prenant en considération l’actuel coût de recyclage d’un panneau solaire. Pour cette raison, il est évidemment revu chaque année.

Éco-participation : qui décide ? Les décisions relatives à l’écoparticipation et au montant de la redevance versée sont prises par un Comité, chargé de représenter l’ensemble des acteurs liés à l’industrie photovoltaïque.

Mis à jour le