Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Bruleur fioul : fonctionnement, prix et remplacement

Passer au gaz propane avant la fin du fioul

Obtenez un devis gratuit pour le gaz propane en citerne et estimez vos futures factures.

Parmi les pièces composant une chaudière fioul, le brûleur est de loin l’une des plus importantes puisqu’elle est indispensable à la combustion du fioul et donc à la création de chaleur.

Quel est le rôle du bruleur fioul de la chaudière ?

chaudière

Le brûleur est l’élément clé d’une chaudière fioul et donc du système de chauffage. En effet, son rôle est de mélanger le combustible avec l’air pour permettre la combustion au meilleur rendement. Par ailleurs, on trouve principalement sur le marché des brûleurs fioul pulsés, ils sont équipés d’un ventilateur permettant d’amener l’air nécessaire à la combustion et d’expulser les fumées produites. Cette technologie permet une modulation de puissance plus poussée qu’avec les brûleurs classiques. En conséquence, un brûleur fioul pulsé permet de faire de plus grandes économies d’énergie.

Le bruleur fioul est un bloc assez gros qui se situe parfois au pied de la chaudière, si on est équipé d’un modèle au sol. Il est composé de nombreux éléments qui travaillent en harmonie afin de permettre la combustion du fioul domestique et donc le chauffage de son logement. Voici la liste de ces différents composants ainsi que leur rôle dans le fonctionnement du brûleur fioul :

  1. La pompe à fioul : elle sert à alimenter la chaudière avec le fioul extrait de la cuve. Un régulateur de pression permet de renvoyer dans la cuve l’excès de combustible ;
  2. L’électrovanne : cet élément alimente en fioul le gicleur pour permettre la combustion ;
  3. Le gicleur : c’est un élément clé dans le processus de combustion. En effet, il permet de pulvériser le fioul en gouttelettes, ce qui assure un meilleur mélange du combustible et de l’air ;
  4. Le réchauffeur de fuel : il sert à diminuer la viscosité du fioul afin d’améliorer la pulvérisation par le gicleur. En effet, le fioul domestique peut être plus ou moins visqueux selon ses caractéristiques propres mais aussi selon la température de stockage dans la cuve ;
  5. Le ventilateur : comme dit précédemment, il assure l’arrivée d’air dans la chaudière et l’expulsion des fumées de combustion ;
  6. La tête de combustion : elle maintient la flamme en position pour faciliter la combustion. Elle est allumée à l’aide d’un arc électrique, formé par deux électrodes alimentées en haute tension.

Les étapes de mise en marche du bruleur chaudière fioul

Lorsque la chaudière s’allume afin de chauffer son logement, le brûleur se met en marche en plusieurs étapes :

  1. Pré-allumage : le moteur du ventilateur est mis en marche et le transformateur est mis sous tension ;
  2. Mise à feu : un court instant après le pré-allumage, l’électrovanne s’ouvre afin de fournir le gicleur en fioul ;
  3. Post-allumage : après l’apparition de la flamme, elle doit être stabilisée. A la suite de l’allumage, l’étincelle est donc maintenue pendant un court moment ;
  4. Régime de fonctionnement : une fois que la flamme est apparue, le circuit d’allumage est mis hors tension ;
  5. Arrêt : dès que vous n’avez plus besoin de votre chaudière, le ventilateur et l’électrovanne sont mis hors tension pour permettre l’extinction du brûleur.

Bien évidemment, des dispositifs de sécurité permettent d’éviter tout accident lorsque la flamme n’apparaît pas alors que le fioul est pulvérisé ou bien que la flamme disparaît durant le fonctionnement. Par ailleurs, lorsque la chaudière fioul se met en sécurité, c’est bien souvent le brûleur qui est mis en cause.On peut alors essayer d’appuyer sur le bouton de rallumage. Cependant, si cela ne fonctionne pas, il faudra faire appel à un professionnel.

Combien coûte le remplacement du bruleur chaudiere fioul ?

femme se questionnant sur une facture

Lorsque le brûleur fioul a besoin d'être remplacé, il peut parfois être préférable de changer l’ensemble de sa chaudière plutôt que simplement le brûleur. Cela est vrai si la chaudière est assez vieille ou bien si elle est en mauvais état par exemple. De plus, il peut parfois arriver que la chaudière ne fonctionne pas avec les nouvelles générations de brûleurs, rendant impossible tout changement. Pour plus d’informations, il faut contacter directement un professionnel qui saura aiguiller sur ces questions techniques, selon le modèle de la chaudière.

Pour ce qui est du prix, un bruleur fioul coûte cher, jusqu’à 1000 euros, mais puisqu’il est l’élément chargé de créer la combustion, rien d’étonnant à ce que cette pièce soit si onéreuse. Tout va dépendre du modèle choisi (brûleur atmosphérique, à air pulsé…) et de sa puissance. Un bruleur fioul à flamme bleue (très performant) coûtera entre 600 et 1 500 € (hors pose) alors que des modèles plus conventionnels se situeront entre 300 et 1 000 € (hors pose). Il est donc conseillé de faire appel à différents professionnels pour obtenir plusieurs offres et pouvoir faire le meilleur choix au meilleur prix.

Quels autres éléments composent une chaudière fioul ?

Une chaudière au fioul domestique est un dispositif complexe aux nombreux composants, dont cinq éléments principaux :

  • Le « pré-fioul » ou encore « pré-filtre fioul » ;
  • Le gicleur ;
  • Le brûleur ;
  • Le corps de chauffe ;
  • Le conduit de fumée.

Le pré-fioul ou pré-filtre fioul

outils

Ce dispositif vise à filtrer les impuretés présents son combustible liquide, afin de protéger le reste de sa chaudière d’un encrassement qui lui serait nuisible. En effet, les dépôts qui peuvent se former dans la cuve de fioul, notamment si aucun nettoyage de cuve n'a eu lieu depuis plus de 5 ans, peuvent nuire gravement à l'installation. Avec sa filtration très fine, souvent de l’ordre de 25 microns (µ), on peut protéger son installation. Il est conseillé de demander à son chauffagiste de choisir un modèle avec une vanne d’arrêt sur l’aspiration, cela évitera d’être confronté à un écoulement du fioul lors du changement de la cartouche filtrante. Ces modèles incluent normalement un clapet anti-retour pour éviter tout refoulement.

Le gicleur de la chaudière fioul

Le gicleur est une pièce plus connue du grand public car elle fait souvent l’objet de discussions avec les chauffagistes. En effet, cette pièce est essentielle pour le système de chauffage, alors qu’elle remplit deux missions cruciales :

  1. Le gicleur transforme le fioul liquide circulant dans la canalisation en gouttelettes microscopiques. Il s‘agit ici de réduire la viscosité du fioul et permettre au gicleur de procéder à sa deuxième mission essentielle ;
  2. Le gicleur transforme ensuite le fioul en un jet conique de micro-gouttelettes. C’est l’angle formé par ces gouttelettes de fioul qui va déterminer la forme de la flamme et donc la bonne combustion du fioul.

Un bon gicleur coûte quelques dizaines d’euros et permettra de faire des économies de chauffage.

Qu'est-ce-que le corps de chauffe ?

Le corps de chauffe est une pièce en fonte à la taille imposante ressemblant fortement à un gros radiateur. Il s’agit ici de transmettre la chaleur issue de la combustion du fioul au réseau d’eau chaude qui traverse le domicile. L’eau joue ici le rôle de « fluide caloporteur » et le corps de chauffe permet donc l’échange thermique entre la chaudière et ce fluide.

Le conduit de fumée de la chaudière

Le dimensionnement du conduit de fumée dépend de la puissance de son installation, il s’agit en effet de pouvoir évacuer l’ensemble des émissions produites par l'installation. Il faut noter que le technicien faisant le contrôle annuel de sa chaudière doit nettoyer ce conduit, opération communément appelée « ramonage », et doit remettre un certificat attestant de l’entretien du conduit.

Mise à jour le