Les poêles et cheminées à bois sont-ils vraiment rentables ?

La même électricité qu'au tarif bleu d'EDF,  % moins cher.

Economisez  % sur le prix des consommations d'électricité HT en comparant les fournisseurs !

Nos conseillers vous répondent  

Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée

Nous recommandons l'offre Directe

 
Le bois permet un très grand confort de chauffe pour un prix attractif.

Le bois occupe une place de importante parmi les énergies les plus utilisées en France et est considéré comme une énergie d'accès facile. Plus écologique que les énergies fossiles, il est surtout peu cher comparé à l'électricité, au gaz naturel, au propane et au fioul. Toutefois, se chauffer au bois n'est pas sans présenter quelques inconvénients.

Avantages et inconvénients du chauffage à bois

Cheminée et poêle à bois : avantages et inconvénients
Avantages Inconvénients
  • Se chauffer au bois nécessite un espace pour le stocker.
  • Besoin d'un réapprovisionnement fréquent.
  • Recharger sa chaudière manuellement.

Avec le chèque énergie, les foyers modestes pourront désormais se faire aider pour acheter du bois.

Bûches, granulés ou copeaux de bois

Vrac de bois

Le bois en vrac est disponible en grande quantité partout en France.

Le bois est disponible en grande quantités et sur l'ensemble du territoire. Utilisé à des fins de production d'eau chaude et de chauffage, il peut prendre différents aspects.

Selon les préférences de chacun et du matériel à disposition, le bois peut être consommé sous forme de :

  • bûches issues de l'exploitation forestière. Le bois est coupé, débité (à différentes tailles) et livré chez le client ; chez qui il doit être entreposé et séché avant d'être utilisé.
  • granulés ou copeaux, qui peuvent provenir des déchets de bois liés à l'exploitation forestière ou à des usages de bois industriels (menuiserie et palettes de bois).

Le bois est livré en grande quantité chez le client qui doit l'entreposer. Afin d'alimenter la chaudière et de produire de l'énergie de manière continue, le consommateur doit alimenter lui-même son installation. En cas d'absence ou de non alimentation de la chaudière, celle-ci s'éteindra et ne produira plus de chaleur.

Le prix du bois : une énergie peu chère

 

Prix € TTC de 100 kWh PCI par énergie sur l'année 2015
Source : base Pégase du Ministère du développement durable.

Le bois est l'énergie la moins chère en 2015. A titre d'exemple, un hôtel possédant 119 chambres estime qu'en étant passé d'une chaudière au fioul à une chaudière à bois, sa facture de chauffage a diminué de 18%.

Par contre, si le prix des consommations semble plus intéressant, les usagers ne mentionnent pas le prix des travaux réalisés pour le changement de chaudière. Les consommateurs doivent ainsi se renseigner sur le montant des travaux mais également sur le montant de l'entretien de la chaudière à bois. L'ensemble de ces frais doivent rentrer dans la comparaison afin de savoir si le bois est bien la solution la plus économique.

Plus étonnant, avec la remontée des prix du gaz, le bois est désormais l'énergie la moins chère au kWh pour se chauffer l'hiver. Cependant, si l'usage du bois en substitut du fioul permet de diminuer les émissions de gaz à effets de serre, il en produit plus que le gaz naturel ou que le propane. C'est d'ailleurs pourquoi il est désormais interdit en ville.

Se chauffer au bois est-il écologique ?

Arbre dans une ampoule

Le bois est une énergie peu polluante.

Les rejets de gaz à effets de serre issus de la combustion du bois sont inférieurs à ceux d'énergies fossiles. La station de ski alpin de La Plagne est passée de l'usage du fioul au bois pour les installations de chauffage collectif. Suite à ce changement d'énergie, la station rejette 4 000 tonnes de CO2 de moins.

De plus, la production de bois présente plusieurs avantages pour l'environnement. Il permet d’assainir les espaces forestiers et ainsi le développement d'arbres les plus sains. Il permet également de retraiter les déchets de bois d'origine industriels et plus particulièrement les cagettes et les palettes. Ces éléments seront transformés en copeaux ou en granulés afin d'être utilisés dans les chaudières adaptées.

Enfin, le bois étant disponible en grande quantité partout en France, l'impact écologique de son transport est plus faible que pour d'autres énergies. Le cycle de production du bois est plus restreint, les liens entre producteurs et consommateurs sont plus directs.

Mise à jour le