Production d'électricité en berne pour EDF, Vers une pénurie de gaz européenne, L'Ukraine plongée dans le noir

04/11/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • L'Europe risque de manquer de gaz pour l'hiver 2023-24, a alerté ce jeudi 3 novembre l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Celle-ci a ainsi appelé les gouvernements à “agir immédiatement” notamment pour réduire la demande. “Quelque 30 milliards de mètres cubes de gaz pourraient bien manquer l'an prochain, en cas d'arrêt complet des livraisons venues de Russie mais aussi du fait du rebond économique de la Chine qui viendrait absorber une large part du gaz naturel liquéfié (GNL), estime dans ses calculs l'AIE.
  • Le chef du gouvernement britannique Rishi Sunak a annoncé mercredi qu’il se rendrait finalement à la COP27, après avoir indiqué dans un premier temps qu’il ne ferait pas le voyage à la conférence climat pour se consacrer à des sujets domestiques.
  • Près de 4,5 millions de consommateurs en Ukraine étaient plongés dans le noir jeudi soir, à la suite des récentes frappes russes contre des installations énergétiques du pays, a déclaré le président Volodymyr Zelensky.
  • En cas d’hiver particulièrement rigoureux, les installations de stockage de gaz de l'Allemagne pourraient être rapidement vidées, a averti le chef du régulateur de réseau du pays dans une interview accordée à l'hebdomadaire Spiegel. “Il suffit de quelques jours de froid glacial pour que la consommation de gaz augmente de façon spectaculaire”, a déclaré Klaus Mueller.

🐓 En France

  • EDF a revu à la baisse son estimation de production nucléaire pour l’année 2022, en raison d’un arrêt plus long que prévu de quatre réacteurs pour des problèmes de corrosion, et du fait d’un mouvement social. Jusqu’ici, le groupe prévoyait de produire entre 280 et 300 TWh (térawattheures) en 2022. Désormais, la fourchette, qui avait déjà été abaissée depuis le début de l’année, devrait plutôt se situer entre 275 et 285 TWh, selon un communiqué de l’entreprise publié jeudi soir”.
  • “Mercredi 2 novembre, en fin de journée, Elisabeth Borne a de nouveau eu recours à l’article 49.3 pour adopter le projet de loi de finances définissant le budget 2023. Ce faisant, la Première ministre a écarté deux amendements portant sur la rénovation énergétique des bâtiments, votés quelques jours plus tôt par les députés et ardemment défendus par plusieurs associations.” Le gouvernement n’allouera donc pas 12 milliards d'euros en faveur de la rénovation thermique des logements.

📈 Conso

  • “Dans une étude publiée ce mardi 25 octobre, le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) révèle que près de deux tiers des ménages français n’ont pas attendu l’annonce du plan de sobriété énergétique par le gouvernement pour réduire leur consommation d’énergie, du fait de la flambée des prix.” Ainsi, ils seraient déjà 65% à avoir changé leurs habitudes de consommation depuis plusieurs mois, afin de faire face à la hausse généralisée des prix.

☀️ Energies renouvelables

  • “Lancé dans la course à l’hydrogène “vert”, Engie va majoritairement produire à l’étranger ces prochaines années, là où les coûts de production sont moins élevés, pour atteindre ses objectifs 2030, a fait savoir le groupe jeudi. En France, produire un kilogramme de ce gaz “vert”, dont l’utilisation permettrait au secteur de l’industrie et des transports de moins polluer, coûte actuellement six euros, contre 2,5 euros au Chili.
  • La Grande-Bretagne souhaite diversifier son mix énergétique, grâce à 12.000 Km de côtes très venteuses et sortir totalement des centrales à charbon. Les énergie renouvelables ont assuré 43,2 % de la production électrique du pays en 2020, contre 35,7 % pour le gaz et 16 % pour le nucléaire.
  • Le Sénat et le gouvernement sont parvenus ce jeudi à trouver un compromis dans le cadre du projet de loi d’accélération des énergies renouvelables afin de tenir compte de l’avis des maires des communes concernées par un projet d’installation EnR, sans pour autant leur accorder un droit de “veto”, comme l’avait suggéré Didier Mandelli.
Mis à jour le