La CLCV porte plainte contre quatre fournisseurs d'énergie

CLCV plainte fournisseurs énergie
La CLCV attaque en justice certains fournisseurs d'électricité français, pour des pratiques commerciales considérées comme abusives.

L'association de consommateurs "Consommation Logement Cadre de vie" (CLCV) assigne quatre fournisseurs devant la justice : OVO Energy, Greenyellow, ekWateur et Mint Energie. Selon l'association, ces fournisseurs se seraient adonnés à des pratiques commerciales trompeuses. Ces fournisseurs ont fait évoluer leurs offres, suite à la hausse des prix de l'énergie. La CLCV leur reproche de ne pas avoir suffisamment informé leurs clients.


Des offres qui évoluent

clcv plainte fournisseurs énergie

Les prix de gros sur les marchés de l'électricité ont fortement augmenté depuis l'été dernier. Alors que le MWh était à 47,2 € sur les marchés de gros au 1er janvier 2021, il a atteint plus de 100 € depuis le mois de septembre !

Cette hausse a contraint certains fournisseurs d'énergie à revoir leurs coûts d'approvisionnement. En effet, nombre d'entre eux ne disposent pas de systèmes de production d'électricité qui leur sont propres. Ils se fournissent donc sur les marchés de gros ou directement auprès de producteurs. En d'autres termes, ils sont revendeurs d'électricité et non fabricants, ce qui les rend dépendants du marché.

Ces hausses consécutives de prix ont eu des conséquences sur les consommateurs : elles ont poussé les fournisseurs à modifier leurs tarifs ou des éléments contractuels qui ont pu se répercuter sur la facture d'électricité des ménages.

Nous avons identifiés des augmentations de tarifs très importantes : +25% chez un fournisseur, +40% chez un autre. CLCV

Des consommateurs pas toujours bien informés selon la CLCV

Selon la CLCV, ces fournisseurs n'ont pas assez informé leurs clients. Ils ont bien envoyé les nouvelles grilles tarifaires ou les nouvelles conditions des offres mais ils n'ont pas forcément attendu l'approbation du client en retour. C'est notamment ce point qui a inquiété l'association.

Ce qui pose tout de même la question du consentement explicite. François Carlier, délégué général de la CLCV

L'affaire est désormais entre les mains de la justice. Reste à savoir de quel côté elle tranchera.

Bon à savoirLe marché de l'énergie est actuellement en proie à des bouleversements inédits. Pour faire face aux fluctuations des prix et éviter une facture trop importante, mieux vaut se pencher sur son contrat d'électricité. Les ménages peuvent faire jouer la concurrence, à l'aide d'un comparateur ou appeler Selectra au ☎️ 09 73 72 73 00.

Mis à jour le