Observatoire marché mobile T1 2019 : baisse de la croissance des cartes SIM

Cartes SIM

Dans son Observatoire sur le marché mobile du 1er trimestre 2019, l'Arcep souligne une nouvelle fois l'essoufflement du parc de cartes SIM en France métropolitaine et au sein des territoires d'Outre-mer. Cette tendance à la baisse de la croissance depuis début 2018 s'explique par plusieurs facteurs. En revanche, le développement des cartes SIM pour l'internet des objets (IoT) est au beau fixe.

Un ralentissement choquant de la croissance du nombre de cartes SIM en France ?

D'après l'Arcep, le nombre total de cartes SIM en service en France (métropole et territoires d'outre-mer) s'élève à 75,8 millions au 31 mars 2019. Le marché a donc gagné 140 000 cartes de plus par rapport au dernier trimestre 2018 mais cette croissance a malgré tout été divisée par trois par rapport au premier trimestre 2018, soit un an auparavant.

Cartes SIM France
L'évolution du nombre de cartes SIM en France depuis mars 2015 dans le domaine du post-payé et du prépayé. Etude : Arcep

Le régulateur des télécoms explique cette tendance par :

  • Une faible dynamique du marché des offres mobiles post-payées, autrement dit, les forfaits téléphoniques avec une facture mensuelle. Ce marché a connu seulement une augmentation de 0,4% de croissance sur trois mois contre +1,1% à la fin du premier trimestre 2018. Les cartes SIM prépayées (donc sans facture mensuelle) continuent leur baisse globale, alors qu'elles atteignaient presque les 10 millions d'unités au premier trimestre 2018, elles ne sont plus qu'à 9 millions en mars 2019, soit une baisse d'un million en un an.

Ces deux derniers trimestres, le régulateur des télécoms a pu observer une baisse de la progression de ces cartes SIM plus accentuée. En effet, le dernier trimestre 2018 avait déjà connu une croissance faible (+120 000 cartes SIM seulement), soit une progression divisée par trois par rapport au quatrième trimestre 2018.

Du côté de l'Outre-mer, le nombre de cartes SIM est passé de 2,607 millions à 2,617 millions, soit une augmentation de 10 000 unités. Les cartes SIM post-payées ont tiré les résultats vers le haut, tandis les cartes prépayées continuent leur baisse régulière à l'image de la situation en France métropolitaine. Le taux de pénétration (pourcentage de personnes consommant un produit) mobile en France est de 113%.

Les opérateurs mobiles virtuels (MVNO) et leur influence sur la croissance des cartes SIM

C'est en métropole que la croissance de cartes SIM est la plus importante avec 130 000 unités de plus donc (10 000 hors métropole). En comparaison au premier trimestre 2018, l'évolution était de 368 000 unités en plus. Plusieurs facteurs expliquent ces résultats :

Cartes SIM
Les cartes SIM en France atteignent leur pic

  • Une progression plus faible du segment post-payé : + 260 000 contre 680 000 au premier trimestre 2018
  • D'un autre côté, la diminution du marché prépayé est moins flagrante ce trimestre ( -130 000 contre -310 000 au T1 2018).
  • Le recul de numéros mobiles conservés par les utilisateurs après un changement d'opérateur. Le nombre de numéros conservés grâce à la portabilité (1,6 millions ce trimestre) connait une chute d'environ 25% ce trimestre, tout comme le trimestre précédent.

Ce sont donc les opérateurs virtuels (MVNO) - RED by SFR, Sosh, NRJ Mobile, Lebara Mobile ou encore Coriolis - qui portent cette croissance à bout de bras, ils connaissent ainsi une évolution de 11% en plus d'un an. Les opérateurs de réseau quant à eux, Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free connaissent une croissance du nombre de cartes SIM sur le marché nulle. Une tendance justifiée notamment par le fait ces derniers procèdent à des migrations et donc que le parc de cartes SIM est renouvelé mais pas agrandi.

 

 

Vous souhaitez souscrire un forfait mobile (avec ou sans engagement) adapté à vos besoins ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives.

Internet des objets : les cartes SIM MtoM augmentent de 3,5 millions au T1 2019 !

L'internet des objets (IoT) via les cartes SIM MtoM (de machine à machine), ne connaît pas la "crise". Le nombre de cartes MtoM en circulation en métropole s'élève désormais à 19,2 millions d'unités au total avec une croissance de 3,5 millions ce trimestre, la plus élevée depuis deux ans. Cela fait en effet deux ans, que le nombre de cartes SIM MtoM grandit à vue d’œil, c'est-à-dire supérieur à trois millions chaque trimestre. L'arrivée de la 5G d'ici quelques années devrait avoir une influence également positive sur cette industrie.

Mise à jour le