Data Transfer Project : zoom sur le projet pour la portabilité des données entre plateformes

Facebook, Google, Microsoft et Twitter ont décidé de s’allier afin de porter ensemble un projet open source sur la portabilité des données entre plateformes. On vous en dit plus sur le “Data Transfer Project”...

Quelques mois après l’affaire Cambridge Analytica qui avait plongé Facebook dans la tourmente, les géants du web ont décidé de s’unir afin de faciliter le transfert des données entre les différentes plateformes. Ce projet nommé “Data Transfer Project” (DTP) vient s’inscrire dans la lignée du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entré en vigueur le 25 mai 2018.

Le "Data Transfer Project", c’est quoi ?

Applications Facebook et Twitter

Le “Data Transfer Project”, c’est une initiative lancée par Facebook, Google, Microsoft et Twitter visant à mettre en vigueur l’une des dispositions stipulée dans le RGPD sur le droit à la portabilité des données personnelles pour les internautes européens. L’intérêt d’un tel projet ? Faciliter la vie des internautes tout en garantissant une plus grande protection de leurs données personnelles.

A l’heure actuelle, si certains sites comme Facebook permettent à leurs utilisateurs de récupérer les données qu’ils ont transmises, il reste néanmoins impossible de les retélécharger telles quelles sur un autre site web en raison d’une incompatibilité technologique. Ainsi, quitter un réseau social au profit d’un autre correspond inéluctablement à la perte des images, documents ou encore messages liés au compte de l’internaute.

Les géants du web ont donc décidé de s’allier afin de réfléchir à la faisabilité d’une plateforme ouverte (open-source) qui permettrait aux différents services le transfert direct des données des utilisateurs via un format numérique compatible. C’est ainsi qu’est né le “Data Transfer Project”.

Pourquoi une plateforme open-source ?L’open-source est la solution sine qua non pour permettre la portabilité des données. Chaque site web encodant les données dans des formats différents, l’utilisation d’adaptateurs spécifiques à chaque service est donc nécessaire afin de transférer les données dans un format commun.

Comment fonctionne le “Data Transfer Project” ?

Le fonctionnement du “Data Transfer Project” proposé par Facebook, Google, Twitter et Microsoft repose sur trois étapes :

  1. Lorsqu’un utilisateur a un compte sur un site (Facebook ou Twitter, par exemple), la plateforme récupère ses données en utilisant les applications de ce site.
  2. La plateforme encode ensuite les données dans un format commun et unique. Cette étape est nécessaire afin de regrouper toutes les données récupérées sur les différents sites dans un seul et même dossier.
  3. Si l’utilisateur souhaite récupérer ses données sur un nouveau site, la plateforme les transfère de façon sécurisée vers ce dernier.

A quoi sert le “Data Transfer Project” ?

Dans un contexte de défiance envers les géants du web qui sont régulièrement critiqués pour l’usage qu’ils font des données personnelles, l’annonce du “Data Transfer Project” sonne comme un premier pas dans la protection des utilisateurs.

En plus de faciliter le transfert des données, cette initiative permet aux utilisateurs d’avoir un plus grand contrôle sur leurs informations personnelles tout en bénéficiant de plus de sécurité.

Quels sites web sont concernés par le “Data Transfer Project” ?

A l’heure actuelle, seuls Twitter, Facebook, Google et Microsoft sont concernés par le “Data Transfer Project ”. Cela dit, les quatre géants à l’origine de cette initiative ont déjà appelé d’autres entreprises à participer à ce projet, afin de le tester mais aussi d’apporter leurs conseils et analyses. Un guide d’intégration à destination des compagnies intéressées par le DTP est même disponible en ligne.

Le “Data Transfer Project” étant toujours en cours de développement, il y a donc fort à parier que d’autres services web se joignent à cette initiative.

 

Vous souhaitez être guidé dans votre démarche ou obtenir des conseils ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre éligibilité

Mise à jour le