Commission européenne : qu'en est-il du chargeur universel ?

Chargeur téléphone

La Commission européenne revient à la charge pour l'adoption d'un chargeur universel. C'est un projet vieux de plus de 10 ans mais que Bruxelles à remis sur le devant de la scène et qui prévoit l'adoption unique du port USB-C pour tous les appareils électroniques. Un projet de loi qui, s'il est accepté, pourrait changer la donne et entrer en vigueur d'ici deux ans.


Port USB-C : un chargeur universel pour tout et pour tous

Cables de chargeur

Une proposition de loi de la Commission européenne pour réguler tous les chargeurs des dispositifs électroniques revient sur le devant de la scène. Ce projet n'est pas tout jeune et constitue certainement l'un des plus vieux chevaux de bataille européen puisque les premières mentions d'un chargeur universel européen datent de 2009. Cette première approche volontaire avec les industriels a finalement porté ses fruits puisque le nombre de chargeurs distincts est passé de 30 à 3 types différents durant la dernière décennie.

En janvier 2020, une résolution non contraignante avait d'ailleurs été votée en grande majorité par le Parlement européen pour l'adoption du chargeur universel européen. Le contexte de pandémie mondiale a forcé le projet en jachère mais cette initiative revient avec la proposition de révision de la directive sur les équipements radioélectriques.

La directive ne concerne ainsi pas seulement les smartphones mais aussi " les tablettes, appareils photographiques, casques d'écoute, haut-parleurs portatifs et consoles de jeux vidéo portatives". La Commission propose ainsi non seulement le port USB Type-C comme le chargeur universel mais souhaite aussi harmoniser la technologie de recharge rapide, interdire la vente de smartphones accompagnés d'un chargeur et finalement légiférer aussi pour que les industriels fournissent une meilleure information aux consommateurs.

Ce projet de loi vise ainsi à assurer la transition écologique et numérique comme le rappelle Thierry Breton (commissaire chargé du marché intérieur) : Avec un nombre toujours plus important d'appareils, un nombre croissant de chargeurs non interchangeables ou inutiles sont vendus. Nous mettons un terme à cette situation. Avec notre proposition, les consommateurs européens pourront utiliser un chargeur unique pour l'ensemble de leurs appareils électroniques portables. Il s'agit d'une mesure importante pour améliorer la commodité et réduire les déchets.

Quels seront les bénéfices environnementaux d'un chargeur universel ?

Pour soutenir ce projet de loi, la Commission européenne ne manque pas d'arguments chiffrés. Ce ne sont ainsi pas moins de 2,4 milliards d'euros qui sont dépensés tous les ans par les consommateurs pour acheter des chargeurs électroniques. Qui plus est, 38% des consommateurs se plaignent de problèmes rencontrés dus à des chargeurs incompatibles.

Au niveau de la charge environnementale due à cette multiplication des différents types de chargeurs, il est estimé que les déchets électroniques sont de l'ordre de 11 000 tonnes pour les "chargeurs mis au rebut ou non utilisés
chaque année". La mise en place du chargeur électronique universel USB-C permettrait de réduire d'environ 1000 tonnes par an la somme des déchets électroniques et permettra aux consommateurs d'économiser un total de 250 millions d'euros par an.

Une bonne nouvelle donc pour les consommateurs et pour l'environnement mais qui ne réjouit pas la fameuse marque à la pomme. Apple est en effet fortement opposé à cette législation, les iPhone étant équipés du port Lightning. En 2020, la marque avait d'ailleurs déclaré : "les régulations qui conduiraient à une harmonisation des connecteurs des smartphones gèlent l'innovation au lieu de l'encourager".

Apple a d'ailleurs encore une fois réitéré des propos similaires suite à l'annonce de la Commission européenne : "Nous restons préoccupés par le fait qu’une réglementation stricte rendant obligatoire un seul type de chargeur étouffe l’innovation au lieu de l’encourager, ce qui, à son tour, nuira aux consommateurs en Europe et dans le monde".

Bien qu'il faille encore attendre que ce projet de loi soit adopté par le Parlement européen et le Conseil, il semble que les dés soient jetés pour cette proposition vieille de plus d'une décennie. Il faudra cependant attendre 2024 pour que la loi soit mise en application afin de donner "au secteur suffisamment de temps pour s'adapter avant l'entrée en application".

Mis à jour le
 

Bons plans Mobile

40Go 4,99€ Voir

60Go 9,95€ Voir

100Go 12,99€ Voir

200Go 15€    Voir
Achat groupé Box internet & Forfait mobile :
Profitez d’une offre négociée grâce à la force du nombre et réalisez des économies sur vos forfaits. Préinscription gratuite et sans engagement.

Je me préinscris