Smartphones : enfin un chargeur universel européen

Chargeur universel européen

Les eurodéputés ont adopté une résolution non contraignante pour l'adoption d'un chargeur unique pour tous les smartphones vendus en Europe. Cette résolution permettrait ainsi de réduire l'impact écologique dû à la multiplicité des types de chargeurs actuellement disponibles.


Abonnement Internet et mobile

Vous cherchez un forfait smartphone au meilleur prix ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre budget :

Des mesures renforcées pour l'adoption d'un chargeur universel en juillet

Drapeau européen

Le Parlement européen a voté en grande majorité (582 voix pour, 40 contre et 37 abstentions) pour l'adoption de mesures visant à imposer un chargeur unique pour les appareils électroniques le 30 janvier dernier. Cette résolution non contraignante votée au parlement appelle ainsi la Commission européenne à des mesures législatives pour réguler les différents types de chargeurs utilisés et vendus par les constructeurs en Europe.

Actuellement, il existe trois différents types de chargeurs pour les multiples appareils électroniques, dont les smartphones et les tablettes : le Micro-USB, l'USB-C et le lightning.

C'est un vieux cheval de bataille pour la Commission européenne puisque déjà en juin 2009, celle-ci avait réussi à trouver un accord avec 14 constructeurs pour l'adoption de normes harmonisées pour la conception d'un nouveau chargeur universel. Cet accord avait abouti en 2011 à l'adoption du chargeur Micro-USB par la majorité des fabricants ce qui a considérablement réduit le nombre de différents chargeurs puisqu'il en existait 30 types différents en 2009.

Ces résolutions vont dans le sens du pacte vert européen présenté en décembre 2019 avec l'objectif ambitieux de faire de l'Europe, "le premier continent climatiquement neutre d'ici à 2050". En ce qui concerne les mesures réglementaires du chargeur universel, ces mesures devraient être appliquées dès juillet 2020 et concernent aussi d'autres initiatives comme :

  • Des mesures pour assurer l'harmonisation des différents chargeurs sans fil ;
  • Des initiatives législatives pour favoriser et augmenter la collecte et le recyclage des chargeurs ;
  • L'arrêt de l'obligation d'acheter un nouveau chargeur avec chaque nouvel appareil.

Quels sont les 14 constructeurs signataires pour le chargeur universel de juin 2019 ? Apple, Emblaze Mobile, Huawei Technologies, LGE, Motorola Mobility, NEC, Nokia, Qualcomm, Research In Motion (RIM), Samsung, Sony Ericsson, TCT Mobile (ALCATEL), Texas Instruments et Atmel.

L'objectif du Parlement européen : réduire les déchets électroniques en Europe

Comme le rappelle le Parlement européen dans son communiqué du 30 janvier, ce sont environ 50 millions de déchets électroniques qui sont produits dans le monde par an ce qui correspond à une moyenne de 6 kg par personne.

En Europe en 2016, la production de déchets électroniques a atteint 12,3 millions de tonnes soit une moyenne de 16,6 kg par personne. Comme nous l'avons déjà mentionné, ces mesures font partie du pacte vert européen qui est résumé ainsi dans ce contexte :

Le Parlement a demandé l’élaboration d’un nouveau plan d’action ambitieux pour l’économie circulaire dans le but de réduire l’empreinte totale de la production et de la consommation de l’Union sur l’environnement et les ressources, en privilégiant l’efficacité des ressources, une pollution nulle et la réduction des déchets.

Apple fait de la résistance avec son port Lightning

La nouvelle de cette régulation pour un chargeur universel ne ravit pas la marque à la pomme qui n'est apparemment pas prête à se séparer de son chargeur Lightning.

Les représentants d'Apple se sont ainsi confiés au Financial Times le 23 janvier dernier et ont répété leur critique envers cette décision européenne qu'ils avaient déjà effectuée le 31 janvier 2019. La firme de Cupertino reprend ainsi son opposition véhémente à un chargeur universel qui vraisemblablement pousserait la compagnie à abandonner son chargeur Lightning.

Véritable réponse du berger à la bergère, la compagnie met en exergue l'impact écologique qui résulterait d'un changement de type de chargeur :

Plus d'un milliard de produits Apple dotés d'une connectique Lightning ont été expédiés en plus de tout un écosystème de fabricants d'accessoires et d'appareils utilisant Lightning pour fournir l'ensemble de nos clients [...] Cela entraînerait un volume sans précédent de déchets électroniques et gênerait considérablement les utilisateurs.

Apple pointe ainsi du doigt l'apparent paradoxe que cette décision aurait en matière d'impact écologique. La firme de Cupertino ne s'arrête d'ailleurs pas là et déclare que "les régulations qui conduiraient à une harmonisation des connecteurs des smartphones gèlent l'innovation au lieu de l'encourager".

Il semblerait que Samsung ne se soit toujours pas exprimé à ce sujet alors qu'un porte-parole de Huawei a déclaré "Comme toujours, nous serons heureux de travailler avec l’UE et les États membres en fonction de leurs souhaits", comme le rapporte le média La Presse.

Mis à jour le