Prêt travaux : définition, spécificités et comparatif

Tout savoir sur le prêt travaux

Le prêt travaux est destiné à financer les projets de travaux, comme la rénovation, l’agrandissement ou la décoration d’un bien immobilier. C’est une solution de financement simple et accessible pour mettre à bien des projets immobiliers nécessitant des moyens financiers importants. Quels sont les différents prêts travaux ? Quels sont les types de travaux pouvant obtenir un prêt travaux ? Notre article vous informe et vous conseille sur le prêt travaux.


Qu’est-ce qu’un prêt travaux ?

prêt travaux

Un prêt travaux est un crédit affecté ou un prêt personnel affecté à la réalisation de travaux effectué par un particulier. Le prêt travaux est donc une solution de financement pour diverses projets d’ouvrages concernant la résidence principale ou toute autre habitation du client.

Le prêt travaux concerne tout type de construction ou travaux d’un bien immobilier déjà existant. Cependant, le prêt travaux ne peut être alloué à tout type de travaux. En effet, certains prêts excluent les travaux d’extérieurs qui ne sont pas directement liés à l’habitation en elle-même comme :

  • la clôture
  • la terrasse
  • le paysagisme

Toutefois, il est nécessaire de se renseigner auprès de l’organisme de financement afin de connaître les types de travaux financés par le prêt travaux que le client souhaite contracter.

Le crédit travaux est donc destiné à des clients souhaitant agrandir leur habitation, effectuer des rénovations ou des embellissements, décorer ou encore équiper un bien immobilier leur appartenant. Les travaux représentant aujourd’hui un lourd poste de dépense pour certains ménages, ces prêts travaux leur viennent en aide pour financer et concrétiser leurs projets de construction ou de rénovation.

Quels sont les différents prêts travaux ?

Le prêt travaux peut prendre différentes formes, et doit être choisi en fonction des besoins et des attentes du client emprunteur.

Le crédit affecté

Qu’est-ce qu’un crédit affecté ? Le crédit affecté est un crédit à la consommation dont la somme sert exclusivement à financer un projet bien précis ou un bien déterminé. Le projet ou le bien doit être décrit dans le contrat de financement.

crédit affecté

Dans le cadre du prêt travaux, le financement accordé doit donc être utilisé exclusivement pour le projet de travaux du client emprunteur. L’organisme de financement est d’ailleurs en droit de demander des justificatifs, comme des devis ou des factures pour prouver la bonne utilisation du financement.

Dans le cadre d’un crédit affecté à un projet de travaux, la vente et le prêt sont indissociables. Si les travaux ne sont pas effectués pour une raison ou pour une autre, le prêt peut être annulé.

Le crédit personnel affecté est une solution plus intéressante en termes de frais que le prêt personnel non affecté, mais aussi plus sécurisée.

Le prêt personnel non affecté

Qu’est-ce qu’un prêt personnel non affecté ? Un prêt personnel non affecté est un financement non lié à un achat précis. Il peut financer un ou plusieurs projets, l’emprunteur n’a pas à justifier de l’utilisation de son emprunt. C'est un crédit à la conso sans justificatif.

C’est une formule de financement très flexible dans le cadre d’un projet travaux, puisqu’il n’y a aucun justificatif ou facture à fournir à l’organisme de financement. Cela peut donc convenir à des particuliers faisant effectuer des travaux par un proche, ou effectuant les travaux lui-même, et qui n’a donc pas de devis ou de facture à montrer.

De plus, l’avantage avec le prêt personnel non affecté est le déblocage des fonds très rapide, dès lors que la demande de prêt est acceptée.

Le crédit renouvelable

credit renouvelable

Le crédit renouvelable consiste à mettre à la disposition de l’emprunteur une certaine somme d’argent, dans laquelle il peut piocher à sa guise, puis rembourser pour reconstituer la somme de départ.

Il peut être utilisé intégralement en une fois, ou en plusieurs fois, au gré des besoins de l’emprunteur. C’est une forme de crédit intéressante pour les personnes souhaitant effectuer des travaux mais ne sachant pas la somme exacte dont ils ont besoin. Avec le crédit renouvelable, ils n’auront pas besoin de contracter un prêt supplémentaire s’ils ont besoin de fonds supplémentaires pour réaliser les travaux.

Il n'y a aucun justificatif à fournir et le déblocage des fonds est très rapide. Cependant, c’est un type de crédit qui coûte très cher. Les taux d’intérêts sont généralement élevés, et d’autres frais (carte bancaire, frais de dossier) viennent également faire grimper la facture.

Les prêts aidés

Les prêts aidés pour travaux sont des crédits accordés pour certains types de travaux et dont l’obtention est conditionnée par la nature des travaux et les ressources de l’emprunteur. Ces prêts, mis en place par l’Etat, sont très intéressants puisqu’ils ont généralement des taux d'intérêts très bas voire nuls. Les microcrédits peuvent également participer améliorer le cadre de vie des personnes aux ressources limitées.

Les prêts aidés sont principalement dédiés à la transition énergétique tandis que d’autres types de prêts aidés viennent en aide aux ménages modestes qui n’ont pas forcément les moyens d’engager des travaux dans leur logement.

Les types de travaux pouvant obtenir un prêt

types travaux prêt

Pour bien choisir son prêt travaux, tout dépend de la nature des travaux à effectuer et des ressources de l’emprunteur.

Avec un crédit personnel non affecté ou un crédit renouvelable, tous les types de travaux peuvent être pris en compte. Aménagement, décoration, agrandissement, clôture, terrasse, jardin, l’emprunteur est libre d’utiliser la somme empruntée pour effectuer les travaux qu’ils souhaitent.

Avec un crédit affecté travaux, l'emprunteur devra justifier des travaux qu’ils effectuent. Si beaucoup de types de travaux sont éligibles au crédit affecté travaux, comme l’agrandissement, la rénovation, la construction d’une piscine ou encore la décoration, certains types de dépenses ne sont pas éligibles au prêt travaux.

Par exemple, l’acquisition d'électroménager ou encore l’achat de matériel de bricolage sont généralement refusés par les banques dans le cadre d’un prêt travaux.

Les types de travaux éligibles Les types de travaux éligibles au prêt travaux sont donc les suivants : La rénovation d’un bien immobilier (maçonnerie, éléctricité…) L’aménagement intérieur (isolation, combles, double vitrage…) La décoration (peintures, tapisseries, carrelage…) La construction et le terrassement Les extensions (garage, veranda, étage, pièce supplémentaire…)

Focus sur les prêts aidés

Comme vu précédemment, grâce à la mise en place par l’Etat des prêts aidés, certains types de travaux bien spécifiques bénéficient de prêts plus avantageux que les crédits affectés ou non affectés.

Les prêts aidés dédiés à la transition énergétique

transition énergétique

Pose de panneaux solaires, isolation, chaudière basse consommation, lorsque les rénovations ou les travaux engagés par l’emprunteur concerne la transition énergétique, il peut bénéficier de certaines aides de l’Etat, en tant que financement principal ou bien en tant que supplément à un prêt travaux classique.

  • Le PAS ou Prêt d’Accession Sociale : ce type de prêt est accordé aux revenus modestes et est réservé à l'achat, la construction ou la réalisation de travaux dans la résidence principale. Le coût minimum des travaux engagés doit être de 4000€. Lorsque le prêt concerne des travaux, ceux-ci doivent être terminés au maximum 3 ans après le début du prêt. De plus, en cas d’achat ou de construction, le logement doit devenir la résidence principale de l’emprunteur au plus tard 1 an après la fin des travaux ou de l’achat (il faut ainsi l’occuper au moins 8 mois par an). Le PAS peut être obtenu auprès d’un établissement de crédit ayant passé une convention avec l’état.

 

  • Le prêt conventionné pour la rénovation énergétique : ce type de prêt est accordé aux locataires ou aux propriétaires dans le cadre de travaux visant à améliorer les performances énergétiques du logement occupé.

 

eco PTZ
  • L’éco-PTZ ou l’éco-prêt à taux zéro : cet éco-prêt sans intérêt bancaire a pour vocation d’aider les propriétaires à effectuer des rénovations énergétiques de leur logement. Le montant attribué est compris entre 7000 et 30 000 € et s’adresse à des particuliers propriétaires d’un logement individuel ou collectif, construit avant 1990. Les travaux peuvent concerner l’isolation thermique et l’installation d’équipements de chauffage ainsi que les systèmes d’assainissement non collectif. Il est également cumulable avec d’autres types de financement.

 

  • Le crédit d’impôt développement durable : il octroie un avantage fiscal en permettant au particulier de déduire des impôts certains types de travaux d’amélioration de la performance énergétique.

Les autres types de financement travaux

financement travaux
  • Le PTZ+ ou prêt à taux zéro : ce type de prêt permet de financer une partie de l’achat ou de la construction d’un bien immobilier en tant que résidence principale, le tout sous conditions de revenus. Le montant du prêt à taux zéro dépend de la zone d’habitation ou de construction et peut se cumuler avec d’autre type de financement. Cependant, pour en bénéficier, il ne faut pas avoir été propriétaire de son habitation durant les 2 années précédant le prêt. La durée de remboursement du PTZ s’étend de 20 à 25 ans, et l’emprunteur devra simplement rembourser la somme empruntée, sans intérêt supplémentaire.

 

  • Le prêt travaux d'amélioration et d'agrandissement : le prêt travaux d’amélioration et d’agrandissement est un prêt à taux préférentiel accordé afin d’effectuer des travaux dans sa résidence principale. Pour en bénéficier, l’emprunteur doit être propriétaire du logement et salarié d’une entreprise du secteur privé non agricole de 10 salariés. La somme maximale à emprunter est de 10 000 euros et remboursable sur 10 ans maximum.

 

prêt CAF
  • Prêt de la CAF - travaux d'amélioration de l'habitat : la caisse d’allocation familiale peut accorder un prêt destiné à l’amélioration de l’habitat (que ce soit rénovation, isolation ou amélioration quelconque) aux propriétaires mais aussi locataires du logement. Pour pouvoir en bénéficier il faut être bénéficiaire d’une prestation familiale (allocations, aide au logement, prime d’activité etc) et résider en France. Le prêt accordé par la CAF peut atteindre 80 % du montant de dépenses prévues, et ce dans la limite de 1 067,14 €. Il est remboursable sur 36 mensualités maximum, soit sur 3 ans.

 

  • Le plan épargne logement (PEL) : être titulaire d’un PEL peut permettre d’utiliser l’épargne accumulée sur le PEL pour financer des travaux sur sa résidence principale. Seule condition : il faut avoir déjà épargné pendant 4 ans minimum sur le PEL.

 

  • Le prêt de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) : cette aide s’adresse aux propriétaires qui loue ou occupe le logement, et est accordée sous conditions de ressources. Elle s’adresse aux ménages aux revenus modestes et très modestes pour leur permettre d’effectuer des travaux de rénovation (amélioration énergétique, salubrité ou sécurité). L’aide est accordée à condition que les souscripteurs occupant le logement s’engagent à rester dans celui-ci pendant 6 ans. De plus, la résidence principale doit avoir plus de 15 ans au moment des travaux.

Comparatif des taux de prêts travaux

Les différents organismes proposant des prêts travaux

organismes financement

Plusieurs types d’organismes de financement proposent des prêts travaux, dont les taux et les conditions de souscription diffèrent. Il est important bien comparer les différentes offres avant de souscrire à un prêt travaux.

Il est possible de souscrire à un prêt travaux dans les établissements suivants :

  • Les banques : les établissements bancaires proposent des crédits travaux sous forme de prêt personnel affecté ou non affecté
  • Les sociétés de crédit : l’activité principale de ces établissements est de proposer des solutions bancaires comme des crédits personnels (auto, travaux, immobilier etc). Voici les principaux organismes de crédit : Younited Credit, Carrefour Banque, Cetelem, Cofinoga, Banque Casino, Franfinance, Cofidis.
  • Les courtiers en prêts : un courtier en prêts est là pour aider les particuliers à trouver la meilleure offre de crédit en proposant le dossier de l’emprunteur à un maximum d’établissements financiers.
  • Les organismes d’aide : il est possible de souscrire à un crédit travaux, notamment lorsqu’il s’agit de prêt aidé, directement auprès des organismes concernés, tels que la CAF ou encore l’ANAH.

Comparatif des organismes proposant des prêts travaux

Comparatif de différents organismes sélectionnés proposant des prêts travaux
Organismes de financement TAEG fixe Durée du crédit travaux Montant à emprunter
Logo Cetelem 1 % à 11,75 % de 6 à 96 mois de 4 000€ à 99 999 €
(sous conditions)
Younited Credit Logo 0,10 % à 17,79 % de 12 à 84 mois de 1 000 € à 50 000 €
Logo Carrefour Banque 0,90 % de 12 à 84 mois de 3 000 € à 50 000 €
Logo Cofidis 0,96 % à 20,77 % de 6 à 84 mois de 500 € à 35 000 €
Logo Oney 1 % à 5,50 % de 12 à 84 mois de 6 000 € à 35 000 €
Logo Cofinoga 1 % à 12,48 % de 12 à 96 mois de 4 000 € à 75 000 €
Logo Banque Casino 2,20 % de 12 à 84 mois de 3 000 € à 40 000 €
Logo Franfinance 0,70 % à 5,50 % de 12 à 120 mois de 5 000 € à 75 000 €
Logo Banque Postale 0,95 % à 9,65 % de 12 à 144 mois de 1 500 € à 75 000 €
Logo HelloBank 1,99 % jusqu’au 23/09 de 4 à 72 mois de 1 000 € à 75 000 €
Mis à jour le