Chaudière gaz propane : prix, avis, fonctionnement

Contrat d'entretien de chaudière avec Engie
Nos conseillers vous aident à souscrire un contrat d'entretien et une offre de gaz naturel adaptée.

La chaudière au gaz propane fait partie des deux types de chaudière au gaz utilisant comme combustible le gaz. Mais contrairement à la chaudière à gaz naturel, la chaudière propane utilise comme combustible une forme de gaz liquéfié, aussi appelé GPL. Malgré quelques inconvénients dont la nécessité d’avoir une citerne de stockage à son domicile, la chaudière au gaz propane séduit de plus en plus de particuliers en France.

Les modèles de chaudière propane et les prix

fonctionnement chaudiere classique

Tout comme son alter égo au gaz naturel, la chaudière gaz propane est disponible en différents modèles et technologies augmentant sa performance énergétique. Afin de faire son choix de manière éclairée, il est utile de prendre en compte :

  • le niveau de performance attendu ;
  • la configuration du logement ;
  • la production d’eau chaude sanitaire ou pas.

Le rendement énergétique ou performance de la chaudière propane

Le GPL est un gaz liquéfié dérivé du pétrole, qui partage avec le gaz naturel un haut pouvoir calorifique. Ainsi, la chaudière au gaz propane permet de chauffer le logement dans son ensemble de façon homogène. Selon ses besoins énergétiques et son budget, on orientera son choix vers :

  • la chaudière au gaz propane traditionnelle, qui reste la chaudière la moins chère du marché mais aussi la plus polluante concernant les émissions de gaz à effet de serre ;
  • la chaudière propane à condensation, qui utilise un système à Haute Performance Energétique (rendement à 100% voire plus). La combustion du gaz propane dégage un niveau d’énergie qui est décuplé par la récupération de l’énergie contenue dans les vapeurs d’eau des fumées de combustion. Ce modèle est le plus populaire, quel que soit le combustible utilisé – gaz naturel, fioul domestique ou granulés de bois. Il faudra compter entre 1500€ et 7000€ HT hors pose pour s’en procurer une ;
  • la chaudière gaz à basses températures qui fonctionne sur le même principe qu’une chaudière gaz classique mais avec des températures de chauffe moins élevées (40-50°C contre 90°C pour une chaudière gaz classique). Elle permet ainsi de chauffer un logement ou de l’eau chaude sanitaire avec moins de combustible. Toutefois, du fait de son rendement inférieur à 86% ; la chaudière propane à basses températures n’est plus produite depuis septembre 2018.

La configuration du logement

En fonction de l’agencement des pièces, deux types de chaudières gaz propane existent :

  • la chaudière propane murale qui présente l’avantage d’avoir une taille non encombrante et de se placer dans des espaces réduits ;
  • la chaudière propane au sol est plus volumineuse et nécessite un espace voire une pièce dédiée ;

Avec ballon d’eau chaude ou pas ?

La chaudière gaz propane apporte assez de performances pour assurer les besoins énergétiques en chauffage ET les besoins en eau chaude sanitaire (ECS). C’est ce que l’on nomme le ballon thermodynamique. Cette dernière fonctionnalité peut être intégrée dans la chaudière propane ou en complément à côté.

3 modes de production d’ECS existent pour une chaudière gaz propane :

  • la production instantanée ne comporte pas de ballon mais produit l’eau chaude à la demande. Cette solution est moins encombrante que celle intégrant un ballon à la chaudière, de plus elle permet de chauffer l’eau dont on a besoin sans gaspillage. L’inconvénient est de ne pas pouvoir répondre à des tirages d’eau simultanés. Cette solution convient à des logements de 2 ou 3 personnes maximum ;
  • la production à micro-accumulation qui intègre un ballon avec volume de 3-5L permettant d’assurer certains besoins en eau chaude mais reste limitée pour des grandes consommations ;
  • la production à accumulation est le mode le plus adapté pour des logements avec 4-5 personnes. Un ballon intégré avec un volume de 40 à 150L permet d’assurer les besoins en eau de tous les membres du foyer, ainsi que de tirer l’eau en simultané.

Prix de l’installation : prévoir la citerne de gaz

Technicien et citerne de gaz

Outre le gaz propane en lui-même qui constitue un combustible assez onéreux – plus cher que le gaz naturel, le fioul domestique et l’électricité – il faudra aussi prendre en compte le coût de l’installation de la citerne de gaz. Car contrairement au gaz naturel qui est disponible directement sur réseau, le GPL se procure en citerne de gaz qu’un camion-citerne viendra approvisionner régulièrement en fonction de la consommation du foyer. Ce point est à prendre en compte lorsque l’on remplace sa vieille chaudière à gaz pour un modèle plus performant au gaz propane. Car l’installation comporte un coût non négligeable :

  • d’un côté l’installation de la chaudière propane proprement dite. Généralement celle-ci est effectuée par le prestataire qui vend la chaudière. Le prix de la pose varie entre 500€ et 2000€ en fonction de la complexité et des travaux éventuels à effectuer ;
  • de l’autre l’installation de la citerne de gaz propane. Celle-ci est proposée généralement en location par le fournisseur d’énergie avec lequel on passe un abonnement de gaz propane. Pour bénéficier des meilleurs tarifs, il est possible de faire une comparaison des offres de gaz propane disponibles en ce moment sur le marché.

La pose de la chaudière propane doit être faite par un professionnel chauffagiste certifié Reconnu Garant de l’Environnement si l’on remplace sa chaudière dans le cadre de travaux de rénovation de la performance énergétique. Cette condition est obligatoire pour être éligible aux différentes aides financières mises en place pour ce dispositif.

La chaudière propane doit être contrôlée par un professionnel chauffagiste afin de juger de la bonne exécution de son installation. La certification peut être effectuée :

  • par un organisme indépendant type Véritas, Dekra ou Qualigaz ;
  • par le professionnel qui a réalisé l’installation, s’il est agréé.

Choisir un fournisseur de gaz propane en citerne

Camion citerne et contrat

L’utilisation du gaz propane en citerne plutôt qu’en bouteilles est à privilégier en termes de coût et de praticité. Tout d’abord, il faut savoir que le prix du propane n’est pas réglementé comme l’électricité ou le gaz naturel, ce qui peut engendrer de fortes disparités d’un fournisseur de gaz propane à un autre. Le particulier a tout intérêt à comparer les différentes offres disponibles et d’engager des négociations auprès des fournisseurs de propane qui l’intéressent.

Les contrats d’abonnement au gaz propane comportent des points à ne pas négliger comme :

  • le prix du propane à la tonne négocié auprès du fournisseur ;
  • la location de la citerne de gaz propane, sa consignation et plus rarement son achat ;
  • la maintenance de la citerne ;
  • la durée d’engagement : une durée longue permet de bénéficier de prix attractifs.

5 fournisseurs de gaz propane se partagent le marché en France :

Fournisseur de gaz en citerne en France
Antargaz Butagaz Finagaz Primagaz Vitogaz
Citernes Antargaz
Devis au 09 87 67 55 11
Citernes Butagaz
Devis au 09 87 67 54 53
Citernes Finagaz
Devis au 09 69 32 44 44
Citernes Primagaz
Devis au 09 87 67 54 82
Citernes Vitogaz
Devis au 0 826 106 706

Choisir la chaudière gaz propane : avantages et inconvénients

Chaudière gaz propane 2019 : avantages et inconvénients
Avantages Inconvénients
  • Rendement énergétique élevé de près de 100% pour la chaudière gaz à condensation, classée Haute Performance Energétique (promesse de 30% de réduction sur sa facture de chauffage par rapport à une chaudière classique ;
  • Emissions de CO2 inférieures à des combustibles comme le fioul domestique. De plus, les émissions de particules fines sont quasi-nulles ;
  • Le gaz propane est disponible partout en France ;
  • Eligible au crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE) et aux primes conversion chaudières.
  • Le gaz propane ou GPL est une énergie fossile, certes moins polluante que d’autres énergies mais cela reste une source d’émissions non négligeable pour le réchauffement climatique ;
  • une citerne est obligatoire pour le stockage ;
  • Prix d’achat du gaz propane non réglementé avec fortes disparités entre les fournisseurs ;
  • Contrat d’abonnement avec un fournisseur de gaz GPL.

Comment marche la chaudière gaz propane ?

La chaudière à gaz est très populaire en France puisqu’elle représente près de 22% des installations et cela ne devrait pas s’arrêter. En effet, la chaudière au gaz naturel ou propane devrait profiter de l’arrêt de commercialisation d’ici 10 ans des chaudières au fioul pour se développer dans tous les foyers français en quête de solutions de chauffe économiques et écologiques.

Gaz naturel ou propane, même fonctionnement

La chaudière à gaz fonctionne sur le même principe qu’elle soit alimentée par du gaz naturel ou du gaz propane. Le combustible est acheminé via une vanne dans une chambre de combustion. Les brûleurs chauffent un liquide caloporteur – généralement de l’eau – qui est diffusé dans l’ensemble des équipements de chauffe du logement.

Ce principe de fonctionnement correspond à une chaudière classique ; aujourd’hui la nouvelle génération de chaudières gaz comme la chaudière à condensation offre de haut rendement énergétique tout en étant économique (40% d’économies par rapport à une chaudière gaz classique) et ce, que l’on ai choisi le gaz naturel ou le gaz propane.

Le seul point de différence entre une chaudière au gaz naturel ou une chaudière au gaz propane est son raccordement :

  • Pour être chauffé au gaz naturel, rien de plus simple, disponible sur le réseau de distribution, il suffit de brancher sa chaudière par un tuyaux de raccordement et le tour est joué !
  • Comme on l’a vu plus tôt dans cet article, le gaz propane est entreposé principalement en citerne, notamment dans le but de couvrir des consommations importantes (se chauffer, cuisiner, avoir de l’eau chaude sanitaire…). Il résiste à des températures jusqu’à -44°C et peut aisément être entreposé dans le jardin par exemple.

La ventouse ou l’évacuation des fumées

L’évacuation des fumées de combustion est un point essentiel lorsque l’on remplace sa chaudière par un modèle plus performant, comme la chaudière à condensation. Les fumées de combustion peuvent être évacués soit par :

  • un conduit de fumées classique tel que le conduit de cheminée, qui aura été renforcé par un tubage en PVC pour résister à une condensation importante ;
  • un système de ventouse qui présente l’intérêt d’avoir 2 tubes, un pour l’entrée d’air et l’autre pour évacuer les fumées à l’aide d’un ventilateur. Ce dispositif permet de se passer de conduit de fumées classique, il peut ainsi être placé sur le toit. Au bout de ce conduit, une turbine assure l’évacuation des gaz issus de la combustion. L’intérêt de la chaudière à ventouse est de pouvoir assurer une étanchéité à toute épreuve. Il est donc particulièrement recommandé dans le cas d’une chaudière au gaz propane.

Le propane, un combustible économique ?

La chaudière à gaz peut utiliser deux types de gaz pour fonctionner : le gaz naturel ou le gaz propane GPL, des énergies fossiles connues pour leurs hauts pouvoirs calorifiques.

Le gaz propane est un dérivé du pétrole, il est aussi appelé GPL pour Gaz de Pétrole Liquéfié. Comme le gaz naturel, il offre l'avantage de pourvoir aux besoins des particuliers habitants dans des zones non desservies par le gaz naturel. En revanche, son coût d’achat reste élevé. Le prix du gaz propane est librement fixé par les fournisseurs d’énergie. A la différence du gaz naturel soumis à une réglementation notamment en ce qui concerne son prix de vente. En France, le prix du gaz naturel reste accessible contrairement à certaines énergies telles que l’électricité, le fioul ou… le propane.

Remplacer sa chaudière propane ?

Le prix d’achat du gaz propane peut refroidir beaucoup de particuliers, mais existe-t-il des solutions alternatives ?

  • la chaudière électrique présente l’avantage de ne pas avoir besoin de stocker le combustible et d’avoir une source d’énergie disponible sur n’importe quelle zone géographique. Cependant, la chaudière électrique présente aussi quelques contraintes : le prix du kWh du tarif réglementé élevé peut vite faire grimper la facture de chauffage. Ce choix doit être fait en fonction de la taille du logement, du niveau de l’isolation thermique et du choix du fournisseur d’électricité ;
  • la pompe à chaleur (PAC) est une solution à la fois économique et écologique. Les économies d’énergie qu’elle permet de réaliser sont importantes (pour 1 kWh d’électricité consommée, la PAC restitue 3-4 kWh d’énergie), tout comme les réductions de gaz à effet de serre (pas de fumées de combustion). De plus, elle permet selon les modèles de chauffer et de rafraichir son logement. Cependant, elle peut présenter certaines limites de performances si les températures extérieures sont trop basses ;
  • la chaudière biomasse est la solution de chauffe écologique par excellence. Utilisant exclusivement du combustible issu de sources renouvelables, le bois et ses dérivés tels que les granulés de bois, la chaudière biomasse présente un rendement énergétique élevé (plus de 100%). Son coût d’achat est le seul frein pour beaucoup de particuliers (entre 10 000 et 20 000€ selon les modèles).

La plupart de ces solutions sont éligibles aux aides financières mis en place pour les travaux de rénovation à la performance énergétique :

Avez-vous pensé à la chaudière hybride ? la chaudière hybride peut être un bon compromis pour les détenteurs d'une chaudière gaz propane. Ce type de chaudière associe deux énergies différentes - bois, gaz, fioul - et permet d'avoir un haut niveau de performance tout en faisant des économies d'énergie certaines !

Mise à jour le