14/06/2023

Boom de la production de gaz, Des fournisseurs accusés d'avoir profité de l'ARENH au détriment de leurs clients, Le tarif du biogaz revalorisé

Publié le
min de lecture

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.

🌎 À l’international

  • Aux États-Unis, la production d'électricité des centrales à gaz pour la période allant du 1er novembre au 31 mars a atteint son plus haut niveau depuis 1997. Le gaz naturel a ainsi accru sa prépondérance dans le mix électrique américain, sa part durant l'hiver 2022-2023 s'est élevée à 38% contre 35% durant l'hiver 2021-2022.
  • TotalEnergies vient d’annoncer s'associer à l'américain NextDecade et Global Infrastructure Partners afin d’investir dans le projet du terminal texan Rio Grande, une usine de liquéfaction de gaz naturel (GNL). “TotalEnergies détiendra une participation de 16,7 % dans la première phase de RGLNG, composée de 3 trains de liquéfaction pour une capacité totale de 17,5 millions de tonnes par an (Mtpa)”.

🐓 En France

  • Une association nationale de défense des consommateurs a déposé la semaine dernière un recours devant le Conseil d’État pour contester le guichet Arenh pour 2023. Elle reproche à certains fournisseurs d’avoir revendu à plein tarif de l’énergie obtenue à un prix bradé grâce au mécanisme de l’ARENH, et ce, sur le dos de leurs clients. À ce titre, l’organisme réclame notamment une réforme, voire une suppression du dispositif de demande Arenh.
  • Suite à l'appel à projets “Réacteurs nucléaires innovants”, lancé dans le cadre du plan France 2030 du Gouvernement, celui-ci a prévu d’injecter 25 millions d'euros dans deux premières startups. Naarea et Newcleo ont respectivement décroché une subvention de 10 et 15 millions d'euros pour développer leurs petits réacteurs reposant sur des technologies de rupture.
  • Ce lundi, le géant Engie a publié son “scénario de transition énergétique pour l’Europe à l’horizon 2050”, précisant que “[...] le scénario de décarbonation élaboré par [...] met en valeur la nécessité de conjuguer toutes les sources d’énergie renouvelable afin d’assurer la résilience du système énergétique et la compétitivité des économies européennes”. Selon Engie, il serait plus efficace, plus sûr et moins coûteux de s'appuyer sur du gaz décarboné que de miser sur l'électrification massive.

📉 Conso

  • Eurostat a publié de nouvelles données concernant la consommation des ménages européens en 2021, qui représentait cette année-là 27 % de la consommation finale d’énergie. Dans l’UE, le principal usage des foyers en matière d’énergie est le chauffage (64,4% de la consommation finale d’énergie dans le secteur résidentiel), suivi du chauffage de l’eau (14,5%), vient ensuite l’éclairage (et le fonctionnement de la plupart des appareils électriques) qui représente 13,6 % de cette consommation. Les principaux appareils de cuisson mobilisent 6,0 % de l’énergie utilisée par les ménages, tandis que les autres utilisations finales et le refroidissement de l’espace couvrent respectivement 1,1 % et 0,5 %.

☀️ Energies renouvelables

  • Le gouvernement a publié un nouvel arrêté “fixant les conditions d'achat du biométhane injecté dans les réseaux de gaz naturel”. Celui-ci a vocation à revaloriser la rémunération du biogaz. “Pour l’heure, la revalorisation atteint environ 12% par rapport à l’arrêté en vigueur”, indique le ministère de la Transition énergétique, qui précise “que le tarif sera désormais indexé deux fois par an, contre une seule fois précédemment”.
  • Le producteur d’énergies renouvelables Q Energy a annoncé son ambition de construire 320 MW d’énergie verte entre 2023 et 2024 sur le territoire national. Sur la première partie de l’année 2023, le producteur a déjà lancé six nouveaux chantiers d’énergie renouvelable pour un total de 120 MW. Sur la deuxième partie de l’année, il prévoit plusieurs démarrages de projets, pour un portefeuille additionnel de plus de 200 MW dans le solaire et l’éolien.

Partager cet article !

  

Les articles "énergie" les plus lus