Le projet de centrale d'EDF à Hinkley Point remis en cause par une plainte autrichienne

Vienne a annoncé hier avoir porté plainte contre la Commission européenne au sujet du projet de centrale nucléaire britannique dont EDF est le maître d'oeuvre


Des subventions qui remettent en cause la transition énergétique

Barrage autrichien

L'Autriche reproche à la Commission européenne d'avoir soutenu le projet d'Hinkley Point qui bénéficiera d'aides publiques. Le projet consiste en la construction par EDF de deux réacteurs de type EPR (en partenariat avec Areva). Pour Londres, c'est l'un des moyens les plus efficaces pour réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre au Royaume-Uni.  

"Les aides publiques existent pour soutenir des technologies nouvelles et modernes dans l'intérêt de tous les Etats de l'UE. Cela ne s'applique en aucune manière à l'électricité nucléaire."

Chancelier autrichien, Werner Faymann  AFP

Le projet est estimé à plus de 16 milliards de livres soit l'équivalent de 22,6 milliards d'euros. Le point de discorde repose sur le prix de l'électricité garanti par les Anglais à EDF. Pour Vienne, l'octroi à EDF par le gouvernement britannique d'un prix fixe de l'électricité pendant 35 ans (à un niveau de 92,5 livres par mégawattheure) correspond à une subvention. 

Les aides publiques doivent servir à la transition énergétique

 
 

Source : "Observatoire des energies renouvelables", Edition 2014.

Pour les Autrichiens, les subventions doivent être réservées au développement des énergies renouvelables afin de consolider la transition énergétique en Europe. Greenpeace et neuf entreprises (allemandes et autrichiennes) produisant de l'électricité verte ont également indiqué qu'elles déposeront des recours à l'encontre des aides publiques accordées au projet d'Hinkley Point.

"L’avenir est aux énergies renouvelables et nous devons faire en sorte que ces énergies bénéficient d’un cadre équitable pour s’imposer sur le marché."

M. Rupprechter (ministre autrichien)  AFP

L'Autriche fervente antinucléaire

L'Autriche tire 75% de sa production d'électricité de ressources renouvelables. Le pays souhaite encore s'améliorer et s'est fixé comme objectif de couvrir 50% de ses besoins énergétiques avec les énergies renouvelables d'ici 15 ans. 

L'interdiction d'exploitation nucléaire en Autriche est même inscrite dans la constitution depuis 1999, empêchant tout projet de construction de centrales atomiques dans ce pays.

Mis à jour le