[Carte] Rentrée 2023 : les départements où le prix du m³ d'eau est le plus élevé en France

Mis à jour le
min de lecture

L'approche de la rentrée de 2023 est synonyme de déménagements, surtout parmi les étudiants. S'installer dans un nouveau logement complique le calcul des frais mensuels, notamment pour des dépenses variables comme le coût de l'eau, qui change en fonction de la ville ou du département. Retrouvez dans cette étude les prix de l'eau en fonction de la localisation.

Carte prix eau par departements en France
Carte du prix de l'eau par départements en France

Comment est calculé le prix du m³ d'eau en France ?

Le prix de l'eau en France est calculé en prenant en compte différents éléments liés à la production, la distribution et la gestion de l'eau potable. Voici les principaux facteurs qui influencent le coût de l'eau :

  • Coûts de production
  • Coûts de distribution
  • Gestion des eaux usées
  • Investissements et rénovations
  • Frais de personnel
  • Taxes et redevances

Le prix final de l'eau peut varier d'une région à l'autre en raison de ces facteurs, ainsi que des spécificités locales et des politiques mises en place par les fournisseurs d'eau et les autorités compétentes.

Dans la plupart des rapports officiels, 3 niveaux de prix sont généralement disponibles :

  • Le prix de l’eau potable
  • Le prix de l’assainissement collectif
  • Le total des deux

Le prix de moyen du m³ d'eau en France

Selon le dernier rapport de services.eaufrance.fr datant de juin 2023, au 1ᵉʳ janvier 2021, le prix moyen de l'eau, toutes taxes comprises et incluant les redevances, pour une consommation annuelle de 120 m³, s'établit à 4,34 € par mètre cube. Sur cette base, l'eau potable est tarifée à 2,13 €/m³, tandis que l'assainissement collectif coûte 2,21 €/m³. Pour un ménage moyen, cette tarification entraîne une facture annuelle moyenne de 520,80 € (soit environ 43,40 € par mois), représentant ainsi environ 2% du budget familial.

Le prix de l’eau varie cependant beaucoup selon les départements, allant de 2.90€ à 6.12€ en fonction de la localisation.

Le Havre, Brest, Clermont-Ferrand, Lille : les villes où les prix du m³ d'eau sont les plus élevés

En ce qui concerne les villes de plus de 100 000 habitants, les disparités du coût varient considérablement :

  • Dans une ville comme Le Havre, le prix moyen de l’eau est de 4.74€ TTC/m³ soit le plus élevé en France, devant Brest (4,70€), Clermont-Ferrand (4.09€) et Lille (4.09€).
  • À l'inverse, à Strasbourg, le prix de l’eau est de 2.88€, il s’agit de la ville la moins chère de notre étude. Parmi les villes les plus abordables, on retrouve également Reims (3,01€), et Toulouse (3,01€).
Prix du m3 eau dans les villes de plus de 100 000 habitants
Prix du m³ de l'eau dans les villes de plus de 100 000 habitants

Seine-Maritime, Lot, Lot-et-Garonne : les départements où le prix du m³ d'eau est le plus élevé

De même que pour les villes, le prix de l’eau varie considérablement selon les départements :

  • Parmi les départements où le prix de l'eau y est le plus élevé, on retrouve la Seine-Maritime, avec un prix de 6.12€ du mètre cube, suivi du Lot (5.96€) et le Lot-et-Garonne (5.82€).
  • À l'opposé, les départements les moins chers sont : le Bas-Rhin (2.90€), l’Indre-et-Loire (3.33€) et la Haute-Garonne (3.34€)
Prix du m3 d'eau par département en France
Prix de l'eau par départements en France

Ouverture ou changement de titulaire d'un compteur d'eau

Si vous déménagez, il est probable que vous deviez ouvrir ou changer le titulaire du compteur d'eau. Pour prendre le compteur d'eau à son nom, vous devez contacter le délégataire du service des eaux à son adresse (information disponible en mairie). Vous vous munirez du numéro de compteur et de la relève de compteur, pour démarrer la facturation.
Pour ouvrir le compteur d'eau lors d'un déménagement, vous pourrez effectuer la démarche 2 jours ouvrés avant, afin de prévoir le délai de disponibilité des techniciens. Cependant, il est indispensable d'être en possession du numéro de compteur et des relèves pour pouvoir le faire.

Les conséquences économiques et écologiques des prix de l'eau

L'impact écologique et économique des prix de l'eau en France est un sujet complexe qui englobe de nombreux aspects. Voici quelques points importants à considérer :

L'impact écologique du prix de l'eau

  • Consommation responsable : Des prix de l'eau trop bas peuvent encourager un gaspillage ou une utilisation excessive de cette ressource précieuse. En revanche, des prix plus élevés peuvent inciter à une utilisation plus responsable et à une réduction du gaspillage.
  • Protection des ressources en eau : Des prix adéquats de l'eau peuvent financer la gestion durable des ressources en eau, y compris la préservation des sources d'eau, la prévention de la pollution et la mise en œuvre de mesures de conservation.
  • Traitement des eaux usées : Des tarifs appropriés peuvent contribuer à financer les infrastructures de traitement des eaux usées, ce qui est essentiel pour préserver la qualité de l'eau et minimiser les impacts environnementaux négatifs.
  • Effets sur les écosystèmes : Les prélèvements excessifs d'eau, souvent liés à des tarifs bas, peuvent avoir des conséquences néfastes sur les écosystèmes aquatiques, en réduisant les débits des rivières, en altérant les habitats naturels et en menaçant la biodiversité.

L'impact économique du prix de l'eau

  • Financement des infrastructures : Des tarifs de l'eau adéquats sont nécessaires pour entretenir, moderniser et développer les infrastructures liées à l'eau, comme les réseaux de distribution, les usines de traitement et les installations d'assainissement.
  • Création d'emplois : L'industrie de l'eau contribue à la création d'emplois dans divers domaines, notamment l'ingénierie, la maintenance des infrastructures, la recherche sur l'eau et la gestion des ressources en eau.
  • Équité sociale : Les tarifs de l'eau doivent être conçus de manière à ne pas mettre en difficulté les ménages à faible revenu. Les augmentations excessives pourraient entraîner des problèmes d'accès à l'eau potable pour certaines populations plus vulnérables.

En France, le débat sur les prix de l'eau implique des considérations écologiques, économiques et sociales. Il est important de trouver un équilibre entre la nécessité de financer la préservation des ressources en eau et les infrastructures, tout en garantissant un accès équitable à l'eau pour tous.

Méthodologie de l’étude

Dans cette étude, Selectra a cherché à mettre en avant les écarts de prix de l’eau entre les différents départements français, ainsi que certaines grandes villes. Pour réaliser cette étude, nous nous sommes basés sur les données du site https://www.services.eaufrance.fr/ et de leur carte interactive, que nous avons analysé et trié. Attention, cependant, l’outil n’étant pas complètement à jour, certaines données sont datées du 1er janvier 2022 et d’autres du 1er janvier 2023, et sont susceptibles d'être mises à jour. Nous avons également utilisé des informations d’un sondage réalisé par l’institut Kantar pour le Centre d’informations sur l’eau (C.i.eau) en 2021.

Partager cet article !

  

Les articles "énergie" les plus lus