Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 74 59 43 80 Rappel gratuit

Déménagement étudiant : démarches APL, EDF, internet et assurances

Déménagement : mise en service électricité et/ou gaz
Vos démarches par téléphone avec Selectra :

 

Déménagement ?

Mise en service de l'électricité / du gaz naturel

Souscrire en ligne
Toutes les démarches quand on est étudiant et que l'on emménage dans un logement.

Les démarches à réaliser par un étudiant dans le cadre d'un emménagement varient selon le type du logement qu'il choisira. Il implique pour le jeune adulte des étapes nouvelles qui peuvent paraître fastidieuses, comme trouver son logement, demander des aides pour payer son loyer, ouvrir son compteur d'électricité ou de gaz, assurer son habitation ou souscrire une offre Internet.

 

Check-list déménagement Pour ne rien oublier lors de votre déménagement ou premier emménagement étudiant, Selectra a préparé un kit du déménagement étudiant avec l'intégralité des démarches essentielles !

Trouver son logement étudiant

Les deux critères les plus importants pour choisir son appartement sont le prix et ses besoins. Tous les étudiants ne sont pas en mesure de se payer un studio malgré les aides publiques, alors que d'autres ne sont pas fait pour vivre en communauté avec des inconnus.

Colocation ou studio ?

Il existe de multiples solutions de logement pour les étudiants. Il est possible de trouver un studio pour y vivre seul, en toute autonomie, ou alors d’organiser une colocation avec d’autres étudiants ou des jeunes actifs. Cette option, relativement populaire, se décline aussi en logement chez l’habitant, c’est-à-dire une chambre louée chez un particulier. Les solutions du foyer étudiant, des logements du CROUS ou des résidences universitaires sont aussi envisageables. Toutes ces possibilités possèdent leurs avantages et leurs inconvénients.

Avantages et inconvénients selon le type de logement
Type de Logement Avantages Inconvénients
Colocation
  • Prix
  • Vie sociale
  • Grand logement
  • Nécéssité de bien s'entendre avec les autres colocataires
Logement chez l'habitant
  • Prix
  • Moins d'administratif
  • Moins de liberté individuelles
Foyer / Crous / Logement U
  • Vie sociale
  • Prix
  • Peu d'administratif (ouvertures compteurs, chauffage...)
  • Vie privée parfois réduite
Studio indépendant
  • Calme
  • Parfait pour travailler sans être trop dérangé
  • Prix souvent plus élevé
  • Vie sociale
  • Administratif

Une fois que le type de logement désiré est clair, il faut savoir où chercher le logement étudiant. Pour cela, rien de mieux qu’internet et le réseau.

Comment trouver un logement étudiant ?

Groupes d'anciens élèves

La meilleure solution consiste à regarder sur les groupes d’anciens élèves de l’école ou université, ou les pages des étudiants locaux. Avec tous les départs et les déménagements des anciens étudiants, les opportunités ne manqueront pas. Les anciens auront par ailleurs beaucoup d’autres recommandations à transmettre, entre conseils et bons plans du quotidien.

Groupes Facebook par ville

Comme pour Paris, Lyon, Lille, Toulouse et Aix-Marseille, Selectra a mis en place des pages sur Facebook permettant de trouver un logement adapté à ses attentes dans la plupart des grandes villes de France.

Agence immobilière pour étudiants

Il est par ailleurs possible d’avoir recours à une agence immobilière. Les logements y seront souvent en meilleur état, une arnaque y sera impossible et un interlocuteur proche sera présent en cas d’avarie. Cependant, les agences demandent des frais, qui sont parfois très importants.

Locations entre particuliers

Les sites internet, spécialisés ou non, tels que Leboncoin ou seloger, proposent aussi des solutions de logement. Il faut toutefois rester vigilant, les étudiants étant des cibles de choix pour les arnaques et fraudes. Ne donnez jamais de caution sans signer de contrat, et ne payez pas pour effectuer une visite - cette pratique frauduleuse, courante dans certains pays du monde, est illégale en France.

APL, CAF, CROUS : les aides et les bourses étudiantes

Dans certains cas et pour les plus démunis, les frais de logement et de déménagement d'un étudiant diminuent grâce à une aide d'État ou de l'Université.

Demander les aides de la CAF pour les étudiants

L’aide au déménagement de la Caisse d’Allocation Familiale est attribuée à toute famille détenant au moins trois enfants à charge déménageant entre deux mois et deux ans après la naissance du dernier enfant. Si cette famille bénéficie aussi des Aides Pour le Logement, alors elle peut bénéficier de l’aide au déménagement. La CAF rembourse alors les frais de déménagement dans la limite de 978 €.

Demander à l'Etat de se porter garant

Si le locataire ne dispose pas de garant, différentes organisations se proposent de se porter garant pour eux. Géré par le gouvernement, le dispositif Visale permet, sans conditions de ressources, d’obtenir un garant fiable et digne de confiance.

Les APL et ALS pour payer son loyer

Les APL / ALS sont les aides les plus répandues parmi les étudiants. Les ALS concernent tous les étudiants vivant en habitation conventionnée (HLM, cité universitaire, foyer…), tandis que les APL concernent toutes les autres habitations, avec certaines conditions (surface du logement, chauffage, arrivée d’eau, WC…). Les montants attribués dépendent des revenus de l’habitant (et non des parents/tuteurs légaux), des loyers, de la nature du logement et du lieu de résidence.

Pour les toucher, il faut un bail de location d’au moins 8 mois. Le site de la Caisse des Allocations Familiales (CAF) permet d’effectuer une estimation des aides touchées et d’effectuer les demandes en ligne.

Les aides du département et de la région pour se loger

Les aides locales pour aider les étudiants à se loger : certaines collectivités territoriales, comme Paris ou les Pays de la Loire, peuvent apporter des aides supplémentaires aux étudiants s’installant chez eux, voire prendre en charge une partie des frais des déménagements étudiants. L’école ou université peut aussi proposer des bourses pour les déménagements, logements ou vie quotidienne, ou des tarifs avantageux grâce à des partenariats. 

Comment ouvrir ses compteurs d’eau, de gaz et d’électricité

Si l’emménagement a lieu dans un foyer, un CROUS ou une résidence étudiante, il n’y aura aucune démarche à effectuer pour cela, puisque tout sera pris en charge par l’hébergeur.

Dans le cadre d’une colocation ou d’un studio, cependant, il est impératif de s’assurer que l’eau, le gaz et le courant ont bien été mis en route avant le jour de l’emménagement. Pour s'assurer que l'eau et les énergies soient disponibles le jour de l'emménagement, il est recommandé de s'occuper de souscrire ses contrats deux semaines avant l'emménagement.

Mettre en route l’eau courante

Si le déménagement a lieu dans un logement collectif, le syndicat de copropriété se chargera certainement de l’administratif pour l’eau courante. Il est toutefois recommandé de relever le compteur d'eau au moment de l’installation pour éviter tout litige avec l’ancien occupant.

Si l’emménagement se fait dans un logement individuel comme une maison, il faudra contacter l’entreprise en charge de la gestion de l’eau potable de la commune. Les contacts de ces entreprises sont trouvables dans l’annuaire des fournisseurs d'eau. Il faut compter environs 10 jours ouvrés avant l’ouverture du compteur et cela coûtera en moyenne 35 €, selon l’entreprise en charge de la gestion de l’eau potable.

Ouvrir le compteur d’électricité

Dessin compteur électrique électronique

Le locataire est responsable de l’ouverture du compteur d'électricité, et ce peu importe s’il est en logement collectif ou logement individuel. Le propriétaire ne peut pas lui imposer un fournisseur d’énergie. Cela peut devenir très intéressant pour le locataire, de nombreux fournisseurs alternatifs proposant des offres spécifiques pour les petites consommations. Ouvrir un compteur électrique coûtera  , peu importe le fournisseur choisi, et prendra 5 jours ouvrés. Les prix seront plus élevés si le locataire s'y prend trop tard et demande une intervention express.

Par exemple pour un étudiant en studio avec un chauffage et eau chaude au gaz, l’offre d’Ohm énergie sera particulièrement intéressante. L’option “petite conso” propose une réduction sur l’abonnement, partie fixe de la facture, et permet de rester la plus intéressante jusqu’à une consommation de 1500 kWh annuels. Tout cela en consommant de l’électricité verte.

Factures d'électricité d'un étudiant en studio de 20m² selon l'offre choisie
Offre Prix abonnement mensuel Prix kWh Facture pour 1000 kWh / an Avantages additionnels
Tarif réglementé EDF
logo EDF
7,66 € 0,1450 € 239 €
Total Spring
logo ohm energie
7,63 € 0,1336 € 226 €
  • 100 % renouvelable
  •   % de réduction sur le kWh HT d'électricité et de gaz
  • Prix fixes 1 an
Ohm Énergie
logo Ohm Energie
6,02 € 0,1444 € 218 €
  • Option 100 % renouvelable
  •   % de réduction sur l'abonnement HT

Simulations TTC, réalisées en septembre 2018 avec les tarifs en vigueur au 1er août 2018.

Ouvrir le compteur de gaz

Compteur de gaz traditionnel

Le locataire est en charge de mettre le compteur gaz à son nom, peu importe le type d’habitation qu’il occupe. Cette démarche est facturée   sur tout le territoire français. De même que pour l’électricité, le propriétaire ne peut contraindre le locataire à choisir un fournisseur de gaz particulier.

Les fournisseurs alternatifs de gaz proposent des prix plus attractifs que ceux pratiqués par le fournisseur historique Engie (ex-GDF). Le fournisseur Direct Énergie propose par exemple un prix du kWh HT  % moins cher que les tarifs réglementés, permettant des économies substantielles pour toutes les consommations.

Les Entreprises Locales de Distribution Certaines zones en France ne sont pas desservies de la même manière, comme à Colmar, Tignes ou encore Saint Avold. La présence d’Entreprises Locales de Distribution (ELD) ne permet pas la mise en place de la même concurrence vue au niveau national.

intervention technicien sur installation de chauffage

Contrat d'entretien pour chaudières et cheminées

Dans le cas d’un logement avec une chaudière individuelle, l’entretien et le ramonage sont obligatoires et à la charge du locataire. Ils doivent être effectués une fois par an. Certaines compagnies proposent des contrats annuels d’entretien de la chaudière, incluant un service d’intervention en cas de panne.

Pour s'assurer de trouver une offre d'énergie compétitive dans les meilleurs délais et de profiter des derniers bons plans, appelez un conseiller Selectra au 09 74 59 43 80 (non-surtaxé) ou faites-vous rappeler gratuitement.

S’abonner à une offre internet

Il faudra certainement un abonnement internet dans le nouveau logement. Les offres Box internet sont en constante évolution. La rentrée est propice aux offres promotionnelles sur les box ; nous proposons un comparatif des box internet à l’été-automne 2018 pour choisir l’offre la plus adaptée à tous les types d’utilisations.

Hors promotion, une offre Red by SFR semble idéalement adaptée aux étudiants ne nécessitant pas la télévision. Pour 15 € par mois, cet abonnement donne l’accès au Haut-Débit (ADSL) et pour 5 € mensuels supplémentaires, permet le très haut débit (Fibre) pour les clients éligibles les plus exigeants.

Abonnements Box Internet ADSL-Fibre
Fournisseur Abonnement (€/mois) hors promotions Avantages Inconvénients
Livebox Play d'OrangeOrange
  • 42,99 € (ADSL
  • 47,99€ (Fibre)
  • Abonnement TV et enregistreur inclus
  • Téléphone fixe illimité vers France et DOM
  • Débit internet de qualité
  • Engagement 12 mois
BBox Must de Bouygues TélécomBouygues Telecom 32,99€ (ADSL/ Fibre)
  • Abonnement TV et enregistreur inclus
  • Appels illimités vers fixes de +100 destinations
  • Appels illimités vers les mobiles de France et 5 autres pays
  • Engagement de 12 mois
Red by SFRRED by SFR 15€ (ADSL)
20€ (Fibre)
  • Sans engagement
  • Appels illimités vers fixes en France et 100 destinations
  • TV en option (4€/mois)

Contactez un conseiller Selectra au 09 74 59 43 80 pour trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins en fonction de votre éligibilité, ou faites vous rappeler gratuitement.

Conseils pour faire son déménagement étudiants

Le déménagement est l'étape la plus physique et parfois la plus angoissante d'un emménagement. Il est difficile de penser à toutes les étapes et aux contraintes qu'impliquent d'emménager dans un nouveau logement. Une bonne préparation est essentielle, si le recours à un préstataire de déménagement est exclu.

Préparer son déménagement étudiant

Pour que le déménagement se passe au mieux, il est préférable de prendre quelques précautions.

Cartons lors d'un emménagement

  • Trouver un véhicule adapté aux meubles à déplacer : il est possible de passer par un loueur classique, par un loueur courte durée si la distance n’est pas trop importante ou par ses connaissances.
  • Démonter ses meubles au maximum afin de les faire rentrer facilement dans le véhicule.
  • Marquer les pièces et prendre des photos au cours du démontage afin de pouvoir remonter les meubles sans difficultés. Ne pas oublier de marquer les cartons de déménagement pour distinguer les objets fragiles du reste.
  • Emballer les objets volumineux avec un matériau épais : cela évitera qu’ils ne s’endommagent pendant le transport ou que l’on ne dégrade l’appartement durant l’emménagement. Il pourra par ailleurs servir de protection pour le sol, si l’appartement est doté de parquet ou de carrelage.
  • Pour se simplifier au maximum le déplacement, il est souvent possible de réserver un parking auprès de la Mairie afin d’avoir une place disponible près de l’appartement. Attention, cela n’exonère pas des frais de stationnement. La Mairie locale pourra fournir de plus amples renseignements sur les conditions spécifiques d'attribution.

Si vous n’avez pas le temps ou pas la possibilité d’effectuer vous même l’intégralité du déménagement, vous pouvez avoir recours à un prestataire spécialisé qui vous accompagnera tout au long de votre emménagement. Choisissez votre formule de déménagement.

État des lieux et signer les contrats de location

Si l'état des lieux n'est pas obligatoire, il est fortement recommandé. En effet, s'il n'est pas réalisé, le logement est considéré comme avoir été loué dans un bon état général par le propriétaire, ce qui met dans l'embarras de nombreux locataires lors de la sortie du logement.

Ne rien oublier durant son état des lieux

L’état des lieux d'entrée est une étape incontournable à tout emménagement. Depuis la loi ALUR de 2014, les modalités pour effectuer un état des lieux légal se sont précisées. Afin de se protéger au mieux de toute fraude ou de toute complication, voici une checklist avec les points essentiels que doit contenir un bon état des lieux.

  1. Le type d'état des lieux : entrée ou sortie
  2. La date d'établissement du locataire
  3. La localisation du logement
  4. Le nom ou la dénomination des parties, ainsi que le domicile ou le siège social du bailleur
  5. Le cas échéant, le nom ou la dénomination et le domicile ou le siège social des personnes mandatées pour réaliser l'état des lieux
  6. Les relevés des compteurs individuels de consommation d'eau ou d'énergie
  7. Le détail et la destination des clés ou de tout autre moyen d'accès aux locaux à usage privatif ou commun
  8. Pour chaque pièce et partie du logement, la description précise de l'état des revêtements des sols, murs et plafonds, des équipements et des éléments du logement. Il peut être complété d'observations ou de réserves et illustré d'images
  9. La signature de toutes les parties ou des personnes mandatées pour réaliser l'état des lieux pour ces dernières

Signature importante

Des modèles officiels d’état des lieux d’entrée et de sortie sont disponibles pour réduire les chances d’oubli ou de contestation.

Quels documents pour une signature de bail ?

Documents à fournir par le bailleur

Le propriétaire doit fournir, en plus du bail de location signé, l’intégralité des bilans et des diagnostics obligatoires réalisés sur le domicile. Un acte de caution, attestant qu’une caution a bien été remise, la notice d’information légale, en plus de l’état des lieux, doivent aussi être fournis par le bailleur.

Documents à fournir pour le locataire

Depuis la loi ALUR, le bailleur ne peut plus demander les documents qu’il souhaite, mais uniquement ceux listés dans le décret 2015-1437 du 5 Novembre 2015. Les copies de ces documents sont autorisées, tant qu’elles sont en français et les montants traduits en euros.

Sont autorisés :

  • Justificatif d’identité : Permis de conduire, Passeport, Carte d’identité ou permis de séjour.
  • Ressources (pour les étudiants sans ressources propres, celles de du garant) : Avis d’imposition, les trois derniers bulletins de salaire, justificatif de virement d’indemnités...
  • Justificatif de Domicile : quittances de loyer passées, attestation sur l’honneur de l’hébergeant réside bien à son domicile, titre de propriété de résidence principale ou avis de taxe foncière...
  • Activité : Carte étudiante / certificat de scolarité pour l’année en cours, contrat de travail / attestation de stage...

Assurance habitation étudiante

Une assurance habitation est une assurance couvrant une résidence et ses dépendances pour la plupart des risques que peut encontrer votre logement : catastrophes naturelles, incendies, cambriolages ou encore dégâts des eaux. Les conditions exactes de couverture dépendent de l'organisme auquel l'on souscrit. L'assurance habitation couvre aussi la responsabilité civile, c'est à dire les dédommagements en cas de dommages causés à un tiers.

Ai-je besoin d’une assurance habitation ?

Avoir une assurance habitation dans son logement locatif est une obligation. Ne pas souscrire à une assurance habitation est un motif légitime d’expulsion. S’il n’existe pas de sanction légale prévue pour l’absence d’assurance, les risques financiers encourus sont énormes. Les risques encourus sont donc bien plus importants que les petites économies réalisées en refusant de souscrire une assurance.

  • En cas de sinistre, aucune assurance ne pourrait proposer d’assistance ou ne pourrait prendre en charge le logement d’urgence.
  • En cas de cambriolage, aucun dédommagement ne sera envisageable, que cela soit pour les biens endommagés pour le cambriolage (porte, serrure, fenêtre) ou ceux dérobés. Cette assurance couvre par ailleurs aussi la responsabilité civile, donc l’assurance du quotidien si le locataire cause des dommages individuels par inadvertance.
  • L’assurance du propriétaire pourrait uniquement prendre en charge les dégâts occasionnés, mais se tournera sans aucun doute vers le locataire afin de se faire rembourser les frais avancés.

Devis assurance habitation étudiant Consultez notre guide pour demander un devis assurance habitation en ligne afin de trouver une assurance habitation moins chère pour un étudiant. Trouvez l'assurance adaptée en demandant un devis habitation étudiant en ligne.
Je demande mon devis en ligne

Un comparatif d’assurances a été mis en place pour réaliser des économies sur l’assurance habitation annuelle tout en obtenant des garanties solides pour étudier ou s’installer en toute tranquillité.

Quels documents pour souscrire à une assurance ?

De nombreuses offres d’assurances permettront de réaliser des économies tout en protégeant au mieux les biens dans le domicile. Une fois la formule idéale trouvée, quelques documents seront importants :

  • RIB
  • Copie du contrat de bail
  • Justificatif de revenus (des bailleurs dans le cas d’étudiants)
  • Carte de séjour si le locataire n’est pas citoyens d’un pays membres de la CEE

Trouvez les fournisseurs qui vous conviennent Pour trouver les offres d'énergie, d'assurance ou d'internet les plus adaptées à vos besoins, appelez un conseiller Selectra au 09 74 59 43 80 (appel non-surtaxé) ou faites-vous rappeler gratuitement.

Bonne installation !

Mise à jour le