Vous êtes ici

Déménagement

09 73 72 73 00

Déménagement

09 73 72 73 00

Raccordement : se raccorder à l'électricité et au gaz

Déménagement électricité et / ou gaz09 73 72 73 00 (Selectra : lundi-vendredi 8h-21h ; samedi 8h30-18h30)
Rappel gratuit

Déménagement électricité et / ou gaz09 73 72 73 00 (Selectra : lundi-vendredi 8h-21h ; samedi 8h30-18h30)
Rappel gratuit


raccordement réseaux

Le raccordement d’une installation au réseau consiste à connecter l’installation électrique ou de gaz d’une nouvelle construction au réseau de distribution d’électricité ou de gaz naturel du lieu d’habitation. Ce raccordement est nécessaire pour toute nouvelle construction, au moins pour l’électricité. Avant de pouvoir souscrire un contrat de fourniture d’énergie, le bâtiment doit en effet être relié au réseau de distribution.


En conclusion : raccorder une nouvelle installation à l’électricité ou au gaz

Le raccordement définitif d’une installation au réseau de distribution d’électricité ou de gaz naturel s’effectue en trois étapes.

Comment raccorder son logement à l'électricité ? La réponse en imagesPour connaître les différentes étapes du raccordement d'une habitation à l'électricité, découvrez toutes les infos utiles dans la vidéo ci-dessous !

Comment raccorder son logement au gaz naturel ? La réponse en imagesPour connaître les différentes étapes du raccordement d'une habitation au gaz naturel, découvrez toutes les infos utiles dans la vidéo ci-dessous !

Vous pouvez opter pour un bricoleur pour vos petits travaux : moins cher qu'un professionnel, et la réalisation est assurée !

Etape 1 – Le raccordement physique de l’installation au réseau de distribution

Nouvelle construction

Pour relier la nouvelle installation au réseau de distribution d’énergie, il convient d’abord de raccorder physiquement l’installation en tirant un fil électrique ou en créant une canalisation de gaz naturel entre le réseau et l’installation intérieure.

Pour ce faire, le propriétaire du nouveau bâtiment prend contact avec le gestionnaire de réseau de distribution dont il dépend (généralement ERDF ou GRDF), lequel lui soumet un devis (gratuit) de raccordement qui couvre les frais afférents à la nouvelle installation (creusement d’une tranchée, mise en place d’un fil électrique, etc.). Ce devis précise notamment la nature des travaux, la part qui reste à la charge du nouveau client et les conditions de l’exécution de ces travaux.

NB : Lors de la construction d’un immeuble, ces formalités sont réalisées par l’entreprise de bâtiment.

Etape 2 – La conclusion d’un contrat de fourniture d’énergie

Afin de pouvoir procéder à la mise en service de l’installation, il convient d’avoir souscrit un contrat de fourniture d’énergie auprès du fournisseur de son choix, et ce de préférence avant la fin des travaux de raccordement. Pour ce faire, vous pouvez appeler le 09 73 72 73 00.

Etape 3 – La vérification de l’installation et sa mise en service

Après la souscription du contrat de fourniture et dès lors que les travaux de raccordement sont terminés, la première mise en service est effectuée par ENEDEIS (électricité) sous 10 jours ouvrés et par GRDF (gaz naturel) sous 5 jours ouvrés. Elle est facturée respectivement   €TTC pour l’électricité et   € TTC pour le gaz naturel.Si aucun compteur n’avait été posé, alors l’agent effectue la pose du dispositif de comptage.

NB : Si votre commune n’est pas raccordée à un réseau de distribution géré par ENEDIS ou GRDF, contactez le gestionnaire de réseau de distribution (GRD) de votre commune pour connaître les tarifs et modalités d’une première mise en service.

Toutefois, pour pouvoir procéder à la mise en service, trois conditions cumulatives doivent être remplies.

  • D’abord, le nouvel occupant doit avoir transmis, au préalable de la visite de l’agent au lieu de son installation (électricité) ou lors de la visite de l’agent (gaz) un certificat de conformité de son installation intérieure. Ce certificat atteste de la conformité de l’installation électrique ou de gaz avec les normes en vigueur. En effet, la législation impose aux installations nouvelles, modifiées ou complétées de faire l’objet d’un Certificat de Conformité. Ce certificat est établi par le professionnel (ou le particulier) qui a réalisé les travaux d’installation. Il doit être visé par un organisme de contrôle agréé. Pour l’électricité, Consuel est l’association reconnue d’utilité publique chargée de l’émission de ces certificats de conformité depuis 1973. Pour le gaz, l’association chargée de cette mission depuis 1990 porte le nom de Qualigaz. Elle est également reconnue d’utilité publique.
  • Ensuite, la mise en service de l’installation ne peut être effectuée que si le nouvel occupant s’est acquitté de la facture relative aux travaux de raccordement vis-à-vis de son GRD.
  • Enfin, l’occupant du logement doit être présent lors du passage du technicien.

Se raccorder à l'électricité

  • L'essentiel
  • La demande de raccordement se fait auprès du gestionnaire de réseau ERDF, mais aussi par l'intermédiaire du fournisseur d'électricité.
  • Avant de procéder à la mise en service du compteur, l'obtention du certificat de conformité des installations délivré par l'organisme Consuel est nécessaire.
  • Le choix du fournisseur d'électricité doit se faire de préférence avant la fin des travaux de raccordement.

Raccorder une nouvelle installation à l’électricité de manière provisoire (compteur de chantier)

Nouvelle construction

Lors de chantiers de construction, il est souvent nécessaire de bénéficier d’une fourniture d’électricité. Aussi, un raccordement provisoire peut être demandé.

CAS n°1 : le raccordement provisoire est d’une durée supérieure à 28 jours

Le client doit demander son raccordement provisoire par l’intermédiaire du fournisseur de son choix (en pratique, contacter EDF). Le fournisseur prend ensuite contact avec le gestionnaire de réseau de distribution et lui soumet une demande.

A noter :

  • Le bénéficiaire du raccordement doit préciser les dates de son branchement provisoire. En outre, il doit signer une lettre d’engagement qui certifie que le branchement sera provisoire. Cette lettre mentionne également la puissance nécessaire à l’installation.
  • Un raccordement provisoire ne peut normalement pas être prolongé au-delà d’une année, sauf en cas circonstances exceptionnelles.
  • Dès lors que les travaux sont terminés, le branchement provisoire doit être remplacé par un branchement définitif. En effet, un tel branchement ne peut en aucun cas alimenter une installation définitive.

CAS n°2 : le raccordement est d’une durée inférieure ou égale à 28 jours

Dans un tel cas, le bénéficiaire doit contacter lui-même le fournisseur de son choix ou prendre contact avec le GRD de son lieu d’installation en lui précisant le nom de son fournisseur.

Quelle est la procédure pour raccorder son nouveau logement à l'électricité de manière définitive ?

La mise en service intervient une fois le contrat d'électricité souscrit chez un fournisseur.

Le raccordement d'un logement neuf au réseau de distribution d'électricité consiste à brancher celui-ci au réseau existant et, le cas échéant, à procéder à une extension du réseau de distribution afin d'atteindre le nouveau logement. C'est le gestionnaire de réseau (ERDF) qui accomplit cette tâche. Pour sollicter un raccordement, on peut s'adresser directement au gestionnaire de réseau en contactant le service de raccordement régional. Certains fournisseurs d'électricité proposent de jouer un service d'intermediation avec ERDF. Dans ce cas, le fournisseur demandera pour votre compte le raccordement et suivra les différentes étapes pour le raccordement.

Le service d'accompagnement au raccordement proposé par certains fournisseurs peut être à la charge du consommateur. Pour trouver un fournisseur d'électricité, rendez-vous sur le comparateur des offres de fourniture.

1. Le dossier de raccordement

Pour raccorder sa nouvelle construction au réseau électrique, un dossier de raccordement doit être rempli et soumis à ERDF. Suite à la demande, ERDF émet une proposition de devis que le propriétaire doit accepter.

Pour le raccordement du nouveau logement au réseau, le gestionnaire de réseau ERDF, vous demandera de lui soumettre un dossier de raccordement constitué : 

  • d'une copie de l'autorisation d'urbanisme de la construction (en règle générale le permis de construire, document délivré par la commune),
  • du plan de situation du terrain à raccorder,
  • du plan de masse (définissant les accès depuis la voie publique, les branchements sur le réseaux, l'emplacement du coffre coupe-circuit individuel),
  • une ou plusieurs photos du projet de construction et notamment des ouvrages électriques présents avant la construction,
  • de la puissance de raccordement souhaitée (NB : la puissance de raccordement est la puissance maximale que l'installation électrique peut supporter ; elle doit être distinguée de la puissance souscrite, qui est la puissance maximale effectivement délivrée par l'installation et qui dépend des règlages du compteur),
  • de votre engagement écrit à prendre à votre charge les travaux de raccordement survenant sur votre propriété (en particulier la tranchée nécessaire pour faire passer les câbles).

Formulaire de demande de raccordement au réseau de distribution d'électricité d'ERDF

2. La proposition de raccordement (devis ERDF)

Après avoir étudié votre dossier, le gestionnaire de réseau vous envoie, sous 10 jours ouvrés, une proposition de raccordement dans laquelle sont mentionnés : 

  • le détail des travaux à réaliser par ERDF et des travaux qui restent à votre charge. ERDF prend à sa charge les éventuels travaux d'extension du réseau et pose un coffret de branchement à la limite de votre parcelle de terrain et du domaine public,
  • le calendrier prévisionnel des travaux,
  • les coordonnées de votre contact de référence chez ERDF pour le raccordement.

Si les travaux nécessitent une extension du réseau de distribution, le délai de réponse au dossier de raccordement est allongé jusqu'à 6 semaines.

Une fois la proposition d'ERDF reçue, le client dispose de 3 mois pour donner suite à la proposition de raccordement d'ERDF. A noter : le démarrage des travaux est conditionné au règlement d'un acompte.

Les coûts et délais à prévoir pour le raccordement à l'électricité

  Raccordement Installation intérieure
Coûts Selon les cas et la proposition ERDF : compter entre 1770 et 2200 euros1 pour les travaux facturés par ERDF pour une maison individuelle raccordée en 12 kVA Sur devis de votre électricien
Délais Dossier de raccordement puis : 
  • 10 jours à 6 semaines après, vous recevrez la proposition de raccordement de la part d'ERDF
  • 6 semaines à 4 mois après votre accord et paiement de l'acompte, les travaux de raccordement sont finalisés

Les délais courts sont applicables lorsqu'il n'y a pas de nécessité d'extension du réseau

Sur devis de votre électricien
1. D'après le barème de raccordement de ERDF en date du 30 août 2011

Quelle puissance de raccordement choisir ?

ERDF vous propose de choisir une puissance de raccordement, c'est-à-dire la puissance maximum que vous pourrez souscrire auprès de votre fournisseur d'électricité pour l'alimentation de votre logement. Les puissances proposées sont : 

  • 3 kVA sans comptage (3 kVA dimensionné à 15A en monophasé et 5A en triphasé + neutre) : la plus faible puissance proposée ; elle convient à des utilisations bien particulières (hors habitations)
  • 12 kVA (12 kVA monophasé dimensionné à 60A) : il s'agit de la puissance de raccordement installée pour les particuliers ; elle convient aux besoins courants des logements individuels chauffés à l'électricité
  • 36 kVA (36 kVA triphasé + neutre dimensionné à 60A) : convient pour des complexes comprenant plusieurs logements, pour les logements individuels de très grande taille (au cas où la puissance de 12kVA ne soit pas suffisante) et pour les usages professionnels (petits commerces, activité agricole) 

Comment se passe la première mise en service de mon compteur électrique ?

Première mise en service de son compteur électrique — Selectra :
09 73 72 73 00 (lundi-vendredi 8h-21h ; samedi 8h30-18h30).
Me faire rappeler gratuitement.

La mise en service de l'installation électrique, une fois les travaux de raccordement d'ERDF achevés, est conditionnée à la souscription d'un contrat de fourniture d'électricité auprès du fournisseur de votre choix (Direct Energie, Planète Oui, Lampiris, GDF Suez, EDF, ...). Lors de la souscription du contrat de fourniture d'électricité, l'occupant du nouveau logement convient d'un rendez-vous avec un technicien ERDF pour effectuer la première mise en service.

Les démarches pour souscrire une offre 

Depuis l'ouverture à la concurrence des marchés de gaz et d'électricité, de nouveaux acteurs tels que Direct Energie, eni, Planète Oui font concurrence aux fournisseurs historiques (EDF et GDF Suez) en proposant des offres à prix indexés sur les tarifs réglementés ou des offres à prix fixes. Le service Selectra (09 73 72 73 00) vous oriente vers le fournisseur partenaire le plus intéressant selon votre situation.

Obtenir le certificat de conformité Consuel

Lorsque les travaux sont terminés, vous devrez obtenir un certificat de conformité visé par l'organisme Consuel (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l'Électricité). Si l'installation a été réalisée par un technicien certifié, le Consuel est automatiquement délivré. Dans le cas contraire, une visite de contrôle de l'organisme est à prévoir afin de vérifier que l'installation intérieure d'électricité à été réalisée conformément aux normes de sécurité en vigueur.

Les coûts et les délais de la première mise en service électrique

La mise en service, programmée lors de la souscription du contrat avec le fournisseur d'électricité, se fait sous dix jours ouvrés par le technicien du gestionnaire de réseau. Pour des raisons de sécurité, une personne doit être physiquement présente sur les lieux pour accueillir le technicien, sans quoi le gestionnaire de réseau vous facturera des frais de "déplacement vain" de l'ordre de 25,35€ HT1. La présence d'une personne est obligatoire même si le compteur se situe à l'extérieur du logement.

  Délai Prix (en € TTC)
Première mise en service  10 jours ouvrés  

à l'inverse, si le technicien ne se présente pas au rendez-vous convenu, il est possible d'obtenir des frais de dédommagement d'un même montant. Source : Catalogue des prestations ERDF (1er janvier 2014).

En cas de problème survenu lors du raccordement, auprès de qui s'adresser ?
La réclamation se fait auprès du gestionnaire de réseau. Si aucune réponse à votre requête n'est apportée, ou si la solution proposée ne vous convient pas, la saisie du médiateur national de l'énergie est possible.

Se raccorder au gaz

Qu'est ce qu'un raccordement au gaz ? 

Afin de bénéficier de la fourniture de gaz naturel, il faut s'assurer que votre logement est raccordé au réseau de distribution de gaz naturel. Le réseau de distribution achemine le gaz naturel via de canalisations souterraines jusqu'aux consommateurs finaux.

Certains logements déjà construits ne sont pas liés au réseau de gaz naturel. Si le consommateur le souhaite, il peut adresser une demande de raccordement au gestionnaire de réseau. Toutefois, dans certains cas, le logement est trop éloigné du réseau de distribution pour être raccordé. Plusieurs subsituts au gaz naturel viennent combler les besoins des logements non raccordés au réseau comme le gaz propane (devis propane) ou le fioul.

GRDF, le principal gestionnaire de réseau

Filiale a 100% du fournisseur historique de gaz naturel GDF Suez, GRDF assure la distribution de gaz naturel sur tout le territoire français. Le gestionnaire s'occupe d'acheminer le gaz depuis le réseau de transport (réseau de haute tension) jusqu'aux consommateurs finaux. Pour le raccordement, GRDF est l'interlocuteur principal à solliciter. 

Certains fournisseurs proposent de réaliser les formalités liées au raccordement à la place du consommateur. Dans la pratique, c'est toujours GRDF qui a la responsabilité d'effectuer les travaux selon sa grille tarifaire et son calendrier, mais c'est le fournisseur qui se charge d'effectuer les démarches auprès de GRDF. L'intérêt pour le consommateur est de n'avoir qu'un seul interlocuteur jusqu'à la mise en service du gaz dans son logement. Ce service peut toutefois être payant, renseignez-vous auprès de votre fournisseur pour plus d'informations.

Comment raccorder son logement au réseau de gaz naturel ? 

Pour raccorder son logement au réseau de gaz naturel, les trois étapes suivantes doivent être accomplies : 

  • Faire la demande de raccordement auprès du gestionnaire de réseau en le contactant par téléphone (0969363534 - numéro non surtaxé) ou en complétant un formulaire en ligne. GRDF évaluera la faisabilité du raccordement et établira un devis de raccordement (en fonction des caractéristiques de votre futur logement).
  • Vous recevrez un devis de raccordement, précisant les travaux à réaliser sur le domaine public (à la charge du gestionnaire de réseau), les tâches à accomplir sur le domaine privé (à la charge du consommateur), le calendrier des travaux ainsi que le coût final. Le premier devis sollicité est gratuit, les travaux commencent une fois que vous avez accepté cette proposition de raccordement et payé un acompte.
  • GRDF mènera les travaux de raccordement. Vous devez anticiper un délai de trois mois (soit 10 à 12 semaines) entre la demande de raccordement et le début des travaux.

Quel est le coût d'un raccordement au gaz ?

Les coûts des travaux de raccordement facturés par GRDF varient en fonction :
  • de la proximité du futur logement par rapport au réseau,
  • et de l'utilisation qui sera faite du gaz naturel.
En effet, les frais de raccordement sont plus ou moins élevés selon que le consommateur envisage d'utiliser le gaz naturel dans le cadre du chauffage de son habitation ou simplement pour la cuisson des aliments.
Type de raccordement Type de logement Usage en gaz naturel Tarif du raccordement (en € HT)
Perpendiculaire au réseau Maison individuelle perpendiculaire au réseau
Cuisson
gaz utilise pour l'eau chaude
Eau chaude
798,91€
Perpendiculaire au réseau Maison individuelle située à moins de 35m du réseau de distribution gaz utilise pour le chauffage Chauffage 355,08€
Extension du réseau Maison individuelle nécessitant une extension du réseau pour le raccordement gaz utilise pour le chauffage Chauffage Coût du raccordement + coût réel de l'extension du réseau (sur devis)
Raccordement lors de travaux de voirie entrepris par la collectivité territoriale Maison individuelle située devant le réseau de gaz  gaz utilise pour le chauffage Chauffage 177,54€

Grille tarifaire de GRDF valable à partir du 1er janvier 2014

Important : les coûts et délais des travaux de raccordement ne dépendent que du prestataire, le gestionnaire de réseau GRDF. Le gestionnaire de réseau étant le même quel que soit le fournisseur, votre choix de fournisseur ne peut en aucun cas influer sur la rapidité où le coût de ces travaux de raccordement !

Le coût du raccordement en cas d'usage du gaz pour l'eau chaude ou la cuisson est plus élevé qu'en d'usage pour le chauffage. En effet, le chauffage est le poste de consommation de gaz le plus important d'un foyer. GRDF supporte en partie les frais d'un raccordement destiné à cet usage car l'installation générera des consommations importantes et des revenus pour le gestionnaire au travers des tarifs d'acheminement compris dans la facture du particulier.

Souscrire un contrat pour mettre en service son compteur de gaz naturel

La souscription d'un contrat permet la mise en service de son compteur (l'ouverture du compteur si celui-ci est plombé). En effet, lors de la souscription d'un contrat de fourniture en gaz naturel (service Selectra 09 73 72 73 00 - numéro non surtaxé), le fournisseur programme un rendez-vous avec un technicien du gestionnaire de réseau GRDF pour l'ouverture du compteur. Il est fortement conseillé de souscrire un contrat avant la fin de travaux de raccordement, car le délai standard pour une mise en service est de dix ouvrés. Le prix de la première mise en service (suite à un raccordement) est de  € TTC.

Posez vos questions sur le raccordement sur le forum de Selectra !

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus