Squid Game, la série la plus regardée de l'histoire de Netflix

Squid game

Impossible d'être passé à côté, la série Squid Game s'est imposée rapidement comme le programme le plus regardé depuis les débuts de Netflix. Véritable phénomène mondial, comment expliquer le succès universel et fulgurant de cette série où les protagonistes endettés sont réduits à jouer leur vie contre des millions de Won ? On se penche sur les raisons du succès et les inspirations de cette fable contemporaine et allégorique de l'ultra capitalisme.


Vous cherchez une offre box pour regarder Squid Game sur Neflix ? Découvrez les offres disponibles et laissez-vous guider afin de profiter de l'offre partenaire la plus adaptée à vos besoins.

Info - Souscription au 01 82 88 21 81

Le paradoxe de la série Squid Game où un conte anticapitaliste devient l'une des séries les plus rentables

Squid game
Source : Netflix

La série sud-coréenne Squid Game a déjà marqué de son empreinte au fer rouge l'histoire de Netflix depuis sa sortie le 17 septembre dernier. En 17 jours, le série avait déjà rassemblé 111 millions de spectateurs, elle cumule désormais à plus de 142 millions de visualisations et s'est érigée en pôle position dans plus de 90 pays. Elle se place largement devant le précédent plus grand succès de la plateforme "Bridgerton" qui avait été regardée par 82 millions d'abonnés.

Un succès mondial invraisemblable pour une série où 456 marginaux endettés se massacrent allègrement pour empocher 45,6 milliards de Won (environ 33 millions d'euros) ? C'est certainement peu de le dire et Netflix, tout en semblant aussi en être le premier surpris, peut se frotter les mains. La série, dont le coût de production de 21,4 millions de dollars, est restée dans les normes du budget moyen alloué aux séries Netflix pourrait ramener jusqu'à 900 millions de dollars selon Bloomberg !

Un succès certainement dû en premier lieu à l'opiniâtreté du réalisateur Hwang Dong-hyuk qui a bataillé pendant près de 10 ans avec son script sous les bras. Originellement pensé en 2008 et écrit en 2009 comme un projet de film, le réalisateur sud coréen a essuyé des montagnes de refus et l'explique ainsi à IndieWire : "Le concept lui-même n'était pas réaliste à l'époque, il y a dix ans. C'était trop bizarre et les gens pensaient que ce ne serait pas un film rentable, également parce qu'il était violent et qu'il y aurait des problèmes de classification et que le public cible se réduirait".

C'est en 2019, soit 10 ans après la rédaction du premier script, que Hwang Dong-hyuk se retrouve finalement en pourparlers avec Netflix et que le projet de film se transforme en une série de neuf épisodes sur 8 heures de temps. Un défi pour le réalisateur et scénariste qui a d'ailleurs confié lors de plusieurs interviews que le stress du tournage lui avait fait perdre 6 dents !

Battle Royale, Liar, Kaiji : les inspirations japonaises derrière Squid Game

Battle Royale
Poster français de Battle Royale

Les amateurs du genre ont certainement tous pensé à Battle Royale en entendant parler de Squid Game. Comment en effet ne pas se remémorer le bijou sanglant japonais sorti en 2000, véritable mesure de référence de tous les films et séries de thématique de jeux de survie aux conséquences fatales. Les films des années 2000 qui ont suivi comme Hunger games pour le plus connu ainsi que The Tournament, Kill Theory, As the Gods Will, ou bien encore même le jeu vidéo Fortnite, lui sont certainement tous tributaires.

Il y a plus de 20 ans déjà, Battle Royale mettait en scène une dystopie où le gouvernement japonais, prenant peur d'une jeunesse de plus en plus défiante, met en place le "BR ACT" et organise le jeu Battle Royale. Le principe du jeu est simple, un tirage au sort national décide d'une classe d'élèves de collège qui sont envoyés sur une île pour s'entretuer jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un seul survivant.

Le film de Kinji Fukasaku est d'ailleurs le film de référence de Tarantino qui l'avait classé premier en 2009 parmi tous les films sortis depuis 1992, il avait alors déclaré, "S'il y a un film qui a été fait depuis que je fais des films et que j'aurais aimé faire, c'est celui-là." Tarantino a d'ailleurs par la suite embauché l'actrice Chiaki Kuriyama pour son film Kill Bill dans un rôle similaire à celui qu'elle tenait dans Battle Royale.

Le créateur de Squid Game ne se cache pas d'avoir été inspiré par ses mangas japonais avec ces thématiques de jeux de survie mortels, "J'étais fauché. J'ai donc passé beaucoup de temps à tuer le temps dans les cafés de mangas, à lire. Et j'ai lu beaucoup d'ouvrages tournant autour de jeux de survie mortels, des mangas comme Liar Game, Kaiji et Battle Royale. Et puis, j'ai lu des histoires sur ces gens endettés qui se lançaient dans ces jeux de la vie et de la mort, et c'est devenu vraiment immersif pour moi parce que j'avais moi-même des difficultés financières."

Le Beau Danube bleu de Strauss Les férus de musique classique ont certainement reconnus la valse viennoise "Le Beau Danube bleu" de Strauss comme la musique diffusée avant les jeux de Squid Game. Une composition classique qui résonne comme un hommage à Battle Royale où cette valse faisait aussi partie de la bande originale.

Squid Game : que regarder en attendant une potentielle seconde saison ?

Vous êtes gagné par la fièvre Squid Game et ne pouvez vous résoudre à attendre une hypothétique seconde saison ? Le réalisateur sud coréen la conçoit mais le poids du succès et les attentes des millions de fans semblent peser : "Je pense à la saison 2, mais à l'époque, j'étais tellement fatigué après avoir terminé la saison 1 que je ne pouvais pas vraiment penser à la saison 2. Mais maintenant que c'est devenu un tel succès, les gens me détesteraient si je ne faisais pas une saison 2, alors je ressens beaucoup de pression et je pense que je dois le faire."

On comprend évidemment que Hwang Dong-hyuk soit dans une position délicate et qu'il tienne peut-être au reste de ses dents. En espérant qu'une deuxième saison de Squid Game ne soit pas produite pour les mauvaises raisons comme c'est souvent le cas : que ce soit l'appât du gain ou le sentiment d'obligation vis-à-vis des fans.

Quelle série ou film regarder alors en attendant une éventuelle saison 2 de Squid Game ?

  1. Battle Royale bien évidemment ! (ne surtout pas regarder le deuxième volet, qui à la manière d'un Cube 2, ne fait que renforcer la nostalgie de l'inégalable premier volet).
  2. As the Gods Will, autre réalisation d'un Japonais, le maître de l'horreur Takashi Miike. C'est aussi l'un des films qui a souvent été cité comme inspiration de Squid Game (bien que beaucoup plus fantastique) surtout en raison du premier jeu macabre qui n'est autre que "1,2,3 Soleil".
  3. Alice in Borderland, une autre série du SVOD Netflix de 2020 et encore une réalisation japonaise. Cet autre dérivé d'un concept à la Battle Royale emprunte d'ailleurs aussi beaucoup à l'anime Gantz de 2004 que l'on recommande fortement aussi (beaucoup moins en revanche la version en film de 2010).
  4. The Running Man avec Arnold Schwarzenegger adapté librement d'un roman de Stephen King (publié sous le pseudonyme de Richard Bachman). Ce film, certes un peu kitsch, reprend encore la thématique un jeu télévisé mortel. The Running Man a d'ailleurs été finalement condamné pour plagiat du film français Le prix du danger.
  5. Les mangas Liar Game et Kaiji (celui-ci est aussi visionnable en anime) dont parle Hwang Dong-hyuk qui se rapprochent encore plus de Squid Game, les protagonistes s'affrontant aussi pour des sommes d'argent. Des animes comme Darwin's Game ou même Death Note dans un moindre mesure s'en rapprochent aussi.
Mis à jour le
 

Bons plans Mobile

40Go 4,99€ Voir

60Go 9,95€ Voir

100Go 12,99€ Voir

200Go 15€    Voir
Achat groupé Box internet & Forfait mobile :
Profitez d’une offre négociée grâce à la force du nombre et réalisez des économies sur vos forfaits. Préinscription gratuite et sans engagement.

Je me préinscris