Plus de 8 millions de logements éligibles à la fibre optique (FTTH) au premier semestre 2017

L'ARCEP publie régulièrement son observatoire sur le déploiement des réseaux internet haut débit et très haut débit. Les réseaux fibre jusqu'à l'abonné (fibre FTTH) connaissent un déploiement accéléré en France aux dépens de la fibre jusqu'au dernier amplificateur (FTTLA).


Quelle évolution dans le déploiement de la fibre FTTH et FTTLA ?

La fibre optique FTTH, l'enjeu majeur pour les opérateurs

Sous la direction de l'ARCEP, les opérateurs de réseau sont chargés de déployer continuellement leurs réseaux internet dans le but de couvrir toute la population. Cet objectif concerne principalement le déploiement des réseaux Très Haut Débit (plus de 30Mbit/s), qui doit être réalisé d'ici 2022 sur l'ensemble du territoire français, et plus particulièrement la fibre optique jusqu'à l'abonné (fibre FTTH). Des paliers ont été fixés pour l'atteindre :

  • 50% de la population couverte en Très Haut Débit d'ici fin 2017, mais l'objectif a été atteint fin 2016
  • 80% d'ici fin 2020
  • 100% d'ici fin 2022

Au terme du premier trimestre 2017, plus de 8,2 millions de logements sont éligibles à la fibre optique jusqu'à l'abonné, appelée aussi fibre FTTH. Selon l'INSEE, il y avait plus 34 millions de logements en France métropolitaine en 2016. Les opérateurs français ne couvrent ainsi qu'un quart des logements métropolitains en FTTH. Cependant le nombre de logements éligibles augmente fortement chaque année, passant de près de 6 millions à plus de 8 millions, soit une hausse de 37% en seulement un an ! Si le nombre de logements éligibles est en hausse, le nombre de clients fibre ne suit pas la même courbe. En effet, La France compte seulement 860 000 lignes FTTH actives. Un chiffre faible lié à plusieurs facteurs :

  • Un manque de communication des opérateurs proposant la fibre chez un abonné
  • Les abonnés fidèles à leur opérateur qui ne souhaitent pas changer pour un autre, même si celui-ci propose de meilleurs débits
  • Les offres fibre parfois plus chères chez certains opérateurs. On pense à Orange et ses offres fibre avec un supplément de 5€/mois et Bouygues Telecom pour les abonnés d'une Bbox standard qui doivent passer à la Bbox Miami avec 8€/mois en plus.

Du fait du nombre d'abonnés fibre inférieurs, les offres internet par ADSL représentent une source de revenus plus conséquente que les offres fibre pour les opérateurs français.

arcep deploiement tres haut debit

Etat du déploiement des réseaux fibre FTTH au 31 mars 2017 - ARCEP

La fibre FTTLA à l'abandon ?

La fibre jusqu'au dernier amplificateur, abrégée FTTLA, est aussi appelée fibre à terminaison en câble coaxial. Cette technologie, seulement déployée par SFR-Numericable, est moins convoitée et moins réglementée par l'ARCEP qui privilégie la fibre FTTH.

Son déploiement s'en ressent avec une évolution de seulement 1% en ce qui concerne le nombre de logements éligibles. Le chiffre passe de 8,871 millions en mars 2016 à 8,946 millions en mars 2017. Dû notamment à l'absence de concurrence et à la fusion avec SFR, le réseau FTTLA de Numericable passe au second plan derrière le réseau fibre FTTH de SFR.

Mon logement est-il éligible à la fibre ?Pour savoir si votre logement est éligible à la fibre, vous pouvez vous rendre sur les sites des opérateurs ou opter pour une méthode plus rapide en appelant Selectra au 01 82 88 21 81. Un conseiller effectue le test avec vous et vous propose l'offre partenaire la plus adaptée.

Quelle avancée pour le haut débit ?

Comme pour les objectifs de couverture en THD, les opérateurs sont tenus de poursuivre le déploiement du haut débit. A la fin de l'année, la totalité de la population française doit être couverte en ADSL par au moins un opérateur. En France, le nombre de nœuds de raccordement d'abonnés (sièges de répartiteurs), aussi abrégé NRA, a augmenté de 8,2% depuis la fin de l'année 2015. Il est passé de 17 426 à 18 853 aujourd'hui. Ils appartiennent à l'opérateur historique Orange. Parmi ces NRA existants, 12 004 NRA sont dégroupés, c'est-à-dire qu'au moins un opérateur de réseau alternatif (Bouygues Telecom, SFR et Free) est présent et y possède son propre réseau. Ce chiffre est en hausse et grignote celui des NRA non dégroupés (NRA où seul Orange est présent).

  T4 2016 T1 2017
NRA dégroupés 11 533 soit 93,9% 12 004 soit 94,1%
NRA non dégroupés 7 013 soit 6,1% 6 849 soit 5,9%

L'augmentation des nœuds de raccordement permet à 29,6 millions de lignes d'être éligibles à internet haut débit.

Mis à jour le