Coronavirus : comment nettoyer efficacement son smartphone et ordinateur ?

Nettoyer son smartphone

Le coronavirus fait désormais partie de notre quotidien et de nombreuses consignes sanitaires sont à appliquer pour faire face à sa propagation. Qu'en est-il cependant de nos smartphones et nos ordinateurs ? Il est ainsi tout aussi important de prendre l'habitude de les désinfecter pour lutter contre la crise sanitaire due au Covid-19.


Les smartphones sont-ils des foyers de contagion pour le coronavirus ?

Nettoyer téléphone portable

Le foyer de l'épidémie de coronavirus est définitivement implantée en Europe et la France ne fait pas exception puisque ce ne sont pas moins de 365 morts supplémentaires recensés entre mercredi et jeudi dans l'Hexagone (le nombre de décès total en France s'élève désormais à 1696).

La propagation se propage aussi d'ailleurs dans le monde puisqu'après la Chine et l'Europe, il semblerait que ce soit dorénavant les États-Unis qui soient les prochains à être frappés de plein fouet. Désormais le pays le plus touché au monde, ils comptent plus de 83 000 cas et devancent la Chine (81 000 cas) et l'Italie (80 000 cas).

En plus du confinement et de la distanciation sociale, l'une des consignes les plus importantes pour lutter contre le coronavirus reste de "se laver les mains toutes les heures au savon, pendant 20 à 30 secondes, est probablement la meilleure façon de lutter contre la circulation du virus," comme l'avait indiqué le premier ministre Édouard Philippe.

En plus des mains, nettoyer ses appareils électroniques comme les smartphones est aussi une priorité. En effet, "une étude britannique révèle que nous consultons en moyenne notre téléphone 221 fois par jour. Soit plus de 1 500 fois par semaine" comme le rapporte France Bleu. La mauvaise nouvelle c'est qu'un smartphone est en moyenne sept fois plus sale qu'une cuvette de WC selon une étude anglaise d'Initial Washroom Hygiene :

Alors que les prélèvements effectués aux toilettes ont révélé la présence de bactéries sur environ 220 zones autour du siège, le téléphone portable moyen affichait un nombre dégoûtant de 1 479 tâches de ce type.

Comment alors s'assurer que son smartphone ne participe pas à la propagation du Covid-19 ?

Le saviez-vous ? La nomophobie désigne la peur excessive d'être séparée de son smartphone. Ce néologisme inventé en Angleterre en 2008 est né de la contraction de l'expression anglaise "no mobile-phone phobia".

Covid-19 : quels sont les gestes à adopter pour bien nettoyer son smartphone et son ordinateur ?

Pour bien nettoyer son ordinateur et son smartphone, on vous conseille de suivre les recommandations de fabricants qui publient une liste de conseils utiles à l'instar d'Apple et de Samsung par exemple.

Comme le rappelle Apple, il faut bien évidemment débrancher tous les câbles et sources d'alimentation externes avant de commencer le nettoyage. Il est aussi bien important d'utiliser un chiffon doux et non pelucheux (chiffons abrasifs, serviettes et essuie-tout sont à bannir).

Durant le nettoyage, il faut éviter de mouiller l'appareil même si celui-ci est étanche, ne pas vaporiser les produits utilisés directement dessus (les aérosols, agents de blanchiment ou les produits abrasifs sont d'ailleurs à éviter) et il est recommandé de frotter doucement pour ne pas l'abîmer.

Samsung conseille un chiffon en microfibre doux et recommande de procéder comme ceci pour nettoyer son appareil mobile :

Si nécessaire, humidifiez votre chiffon avec une petite quantité d’eau distillée ou de désinfectant, comme un produit à base d’acide hypochloreux (50 à 80 ppm) ou d’alcool (éthanol ou alcool isopropylique à plus de 70 %). Essuyez délicatement le devant et le derrière de votre appareil mobile sans appliquer une pression excessive.

Cette désinfection à base d'isopropanol (alcool isopropylique) est ici importante pour lutter contre l'infectiosité du virus sur les surfaces. Le constructeur sud-coréen déconseille aussi de procéder à un nettoyage par air comprimé, celui-ci pouvant endommager votre appareil. Les conseils sont les mêmes en ce qui concerne le nettoyage des ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables.

Pour ce qui est de la durée d'infectiosité du coronavirus sur les surfaces, tout n'est pas encore clair comme l'explique Le Monde dans un article dédié à ce sujet. Les résultats divergent puisque plusieurs études ont été réalisées et que les données récoltées ne sont pas les mêmes selon les travaux scientifiques cités et les surfaces testées (une large fourchette horaire allant de 2h minimum pour l'aluminium et jusqu'à 6 jours pour le plastique !). Les études semblent néanmoins s'accorder sur le fait que le plastique et l'acier sont les matériaux où le virus persiste le plus longtemps.

Pour les plus inquiets et même s'il est important de toujours respecter toutes les directives sanitaires, il convient aussi de rappeler qu'il ne faut pas confondre persistance et contamination et "que la capacité du virus présent sur des surfaces à infecter l’organisme n’est pas du tout établie," rappelle le Monde en reprenant les propose d'Anne Goffard, médecin virologue au CHU de Lille.

Mis à jour le