Quelle banque en ligne pour une association ?

Comment choisir une banque en ligne pour une association ?

Pour les associations à but non lucratif, la banque en ligne peut être une solution ! Les associations génèrent forcément des flux financiers, d’où la nécessité d’ouvrir un compte bancaire. Même si les banques en ligne ne proposent pas d’offres spécifiquement dédiées aux associations, leurs offres générales peuvent être compétitives pour ces entités. Quelles sont les offres bancaires pour une association ? Quels sont les éléments à comparer et les démarches à effectuer ? Explications.

Meilleurs comptes bancaires en ligne pour une association

S’il n’existe pas d’offres spécifiques pour les associations, celles-ci peuvent toujours s’orienter vers des comptes courants classiques à l’instar des travailleurs non salariés évoluant sous le statut de micro-entreprises.

Selection des meilleures banques en ligne pour une association

Banque en ligne
Conditions de gratuité
Si condition
non remplie
Dépot de Chèque
Offre de bienvenue
En savoir plus
Logo MonabanqMonabanq Aucune gratuité 2 € / mois

Dans un DAB du réseau CIC
et
Par voie postale

jusqu’à
120€
Voir l'offre
Logo Boursorama BanqueBoursorama Banque 1 000€ nets / mois
ou
Offre Welcome : 1 opération de paiement / mois
5 € / mois

Par voie postale

80 € Voir l'offre
Logo Agence en ligneL'Agence en ligne BNP Paribas 8 400€ de dépenses annuelles
avec la carte Visa Classic
3,70 € / mois

Dans un DAB du réseau BNP Paribas
et
Par voie postale

80 €
si parrainage
Voir l'offre

Jusqu'au 30 novembre 2018 inclus, l'offre de bienvenue de la BNP Paribas pour l'ouverture d'un compte courant inclut les services essentiels du pack Esprit Libre et la carte bancaire gratuits pendant 1 an. Consultez notre article dédié à l'offre de bienvenue BNP Paribas.

Comparer les offres pour association : les critères

Ouvrir un compte bancaire pour une association constitue l'une des premières étapes du lancement. Le responsable de l’association doit comparer les offres et les services bancaires commercialisés sur le marché. On citera les éléments de comparaison suivants :

  • les frais de tenue de compte ;
  • le coût des moyens de paiement (carte bancaire, chéquier) ;
  • le coût des relevés bancaires ;
  • les paramètres et les commissions liés au découvert bancaire ;
  • les frais de paiement et de retrait dans les distributeurs automatiques de billets en zone euro et/ou en devises ;
  • les modalités de contact d’un conseiller bancaire, etc.
Bon à savoir

Selon la taille de l’association, d’autres produits et services seront à prendre en considération : plusieurs cartes de paiement, virement à l’étranger, assurances, épargne bancaire, etc.

L’offre des banques en ligne pour les associations

Si les banques en ligne ne formulent pas d’offres dédiées, les associations peuvent profiter de leurs atouts en ouvrant un compte standard. Voici un tableau récapitulatif reprenant les principaux éléments à observer et à comparer pour les dirigeants associatifs :

Association : comparatif des banques en ligne
 
Ouverture d'un compte courant
Carte bancaire
Coût d'une deuxième carte
En savoir plus
Logo Boursorama BanqueBoursorama Banque
Accessible gratuitement sans conditions de revenu (offre Welcome) Gratuite sous condition d'utilisation (1 fois par mois) sinon 5€ / mois Carte gratuite Voir l'offre
Logo ING DirectING Direct
Accessible gratuitement sans conditions de revenu Gratuite sous condition de versement (1200€ / mois) sinon 5€ / mois Carte gratuite sous condition d'utilisation (1 opération / mois) sinon 3€ / mois Voir l'offre
Logo Fortuneo BanqueFortuneo
Accessible sous conditions de revenu (compte simple 1200€ / mois, compte joint 2400€ / mois) Gratuite sous condition d'utilisation (1 opération / mois) sinon 3€ / mois Carte gratuite Voir l'offre
Logo monabanqMonabanq
Payant : 2€ / mois Carte Visa Premier : 1€ supplémentaire / mois Forfait compte joint de 4€ / mois Voir l'offre
Logo hello bank!Hello bank!
Accessible sous conditions de revenu (compte simple 1200€ / mois, compte joint 2000€ / mois) Carte gratuite sous condition d'utilisation Carte payante (22,25€ / an pour une Visa Premier Voir l'offre
Logo bforbankBforbank
Accessible sous conditions de revenu (compte simple 1600€ / mois, compte joint 2400€ / mois) Carte gratuite sous condition d'utilisation (3 opérations / trimestre) sinon 15€ / trimestre Carte gratuite sous condition d'utilisation (3 opérations / trimestre) sinon 15€ / trimestre Voir l'offre

L’offre des néobanques pour les associations

Les associations ont la possibilité d’ouvrir un compte courant en ligne en souscrivant à l’offre de deux néobanques : Qonto et Anytime

  • Qonto commercialise quatre offres en fonction des besoins de l’organisme : formule Essentiel (9 € / mois), Standard (29 € / mois), Premium (99 € / mois) et Entreprise. La montée en gamme permet d’avoir un plus grand nombre de cartes bancaires et de transactions gratuites mensuelles. En revanche, la néobanque ne permet pas actuellement les dépôts de chèques et d’espèces ;
  • Anytime propose deux offres : Standard (14,50 € / mois ou 9,50 € / mois en cas d’abonnement mensuel) et Premium (29,50 € / mois). La néobanque permet l’encaissement gratuit de 4 chèques par mois pour son compte Standard (illimités pour le Compte Premium).

Par contre, les néobanques étant des établissements de paiement et non des établissements de crédit, elles ne distribuent pas de solutions de placement ni de financement (crédits). De même, aucun découvert bancaire n’est possible, ce qui nécessite d’anticiper les décalages de trésorerie de l’association.

Moyens de paiement : le rôle du chéquier

Contrairement aux particuliers, le chéquier reste un moyen de paiement très utilisé dans le monde associatif. Il permet notamment de rembourser les frais des bénévoles ou de régler les achats courants. De plus, le chéquier autorise plusieurs délégations de signature, ce qui n’est pas le cas d’une carte bancaire dont l’utilisation est nominative. Bien que le nom de l’association soit inscrit sur la carte bancaire, seule la personne dûment désignée par l’association pourra l’utiliser et en sera la responsable.

Pour encaisser les chèques et les espèces, une association aura plus de difficultés avec les banques en ligne qui ne disposent pas, par définition, d’agences physiques. Il faut donc arbitrer entre leurs atouts, comme la gratuité des frais de tenue de compte et des moyens de paiement, et cet inconvénient pour les associations.

Notez que pour payer des dépenses récurrentes comme les salaires ou les abonnements (eau, chauffage, opérateur téléphonie et internet, etc.), les associations peuvent opter pour les classiques paiements par virement. Le paiement en ligne peut aussi s’avérer attractif pour simplifier l’encaissement des dons, des cotisations des membres associations, des ventes de produits ou de services. Cela évite d’accumuler justement les chèques et les espèces, et de perdre du temps à cette tâche.

Association : le chèque dans les banques en ligne
  Logo hello bank!
Hello bank!
Logo monabanq
Monabanq
Logo Boursorama Banque
Boursorama
Logo fortuneo
Fortuneo
Logo ING Direct
ING Direct
Encaissement des chèques Dépôt au guichet ou DAB du réseau BNP Paribas
Par voie postale
Dépôt dans un DAB du réseau CIC
Par voie postale
Voie postale
avec bordereau de remise de chèque
Voie postale
avec bordereau de remise de chèque
+ enveloppes pré-remplies
Voie postale
avec bordereau de remise de chèque
Coût 
paiement d'un chèque
Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit
Coût
envoi du chéquier à domicile
Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Coût d'un affranchissement postal
Coût
commande de chèquier en ligne
Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit
Coût
encaissement de chèques en devises
Inférieur à 150€ = 10% du montant
Supérieur à 150€ = 17,50€ minimum
0,1% du montant (25€ minimum) 0,1% du montant (25€ minimum) 0,1% du montant (25€ minimum) -

Association : comment ouvrir un compte en ligne ?

L’ouverture d’un compte en ligne passe automatiquement par la création préalable de l’association. Seule la reconnaissance officielle de son existence permet d’entamer les démarches pour signer une convention de compte.

La création d’une association

Pour créer une association, il faut :

  • etre âgé de 16 ans ou plus ;
  • effectuer les démarches avec l’ensemble des co-fondateurs de l’association ;
  • rédiger les statuts de l’association au cours de l’assemblée fondatrice sur le procès-verbal stipulant son fonctionnement et ses caractéristiques ;
  • déclarer le statut par courrier au Greffe des associations ou sur le site public consacré.

Association : comment ouvrir un compte bancaire ?

Une fois que le dirigeant de l’association a sélectionné la banque adéquate, il doit fournir à la banque les documents suivants :

  • un exemplaire des statuts de l'association ;
  • une copie du récépissé de déclaration d'association au répertoire national des associations (RNA) ;
  • une copie de la déclaration initiale de l'association au Journal officiel des associations et fondations d’entreprise (JOAFE) ;
  • un extrait du PV de l’assemblée générale d'association au cours de laquelle les futurs responsables du compte bancaire et des moyens de paiements bancaire ont été désignés ;
  • des copies de documents attestant de l’identité et du domicile du ou des responsables du compte.
Bon à savoir

Le compte courant est ouvert au nom de l’association en tant que personne morale et non du président ou du trésorier, c’est-à-dire ses représentants légaux en tant que personnes physiques.

Délégation de la signature

Généralement, le président de l’association possède les pouvoirs liés à la souscription et à la gestion du compte courant et de la signature des moyens de paiement. La délégation de ces pouvoirs peut être précisée dans les statuts de l’association. Cette même délégation peut s’opérer via les formulaires de l’établissement bancaire. 

Les mandataires ou les délégataires ainsi désignés ne sont pas limités dans leurs actions par la banque. Attention toutefois à réduire les délégations pour éviter les abus, le représentant légal ayant pour fonction, entre autres, de superviser et de surveiller les opérations bancaires.

Attention

En cas d’abus ou de faute, la responsabilité du bénévole ou du salarié concerné est engagée.

Afin de limiter les délégations, le représentant légal peut préciser à la banque :

  • une durée limitée à ses périodes d’absence ;
  • la nature des opérations déléguées (par exemple, les opérations bancaires courantes et non pas les emprunts) ;
  • le niveau des montants pouvant être payé par le délégataire.

Tout changement doit être renseigné à la banque, sachant que la nature et la forme du mandat sont régies par les articles 1984-1990 du Code civil

Responsabilité de l’association

En tant que personne morale, l’association engage sa responsabilité dans toutes les opérations d’ordre financier nouées auprès de tiers. Cette question de la responsabilité est à prendre en considération dans l'utilisation des moyens de paiement et dans la relation avec la banque.

Afin que cette responsabilité ne soit pas engagée, les dirigeants de l’association doivent veiller à équilibrer les dépenses et les recettes. Le risque est d’avoir un découvert bancaire engendrant des commissions de règlement voire de signer un chèque sans provision provoquant l’interdiction bancaire de l’association. A ce titre, l’association et la banque doivent tisser une relation basée sur la confiance et la transparence.

Mise à jour le