Carte bancaire de voyage : la Bunq Travel Card, contre-attaque de la néobanque

Bunq lance sa nouvelle carte de crédit
Bunq lance sa nouvelle carte de crédit "Travel Card"

La néobanque Bunq étoffe son offre et lance la “travel card”, une nouvelle carte bancaire destinée aux voyageurs. Gratuite et sans frais de change à l’étranger, la petite dernière de la néobanque néerlandaise vient concurrencer les pionniers du marché. Focus sur la nouvelle offre de la néobanque Bunq et ses caractéristiques.

Bunq lance sa travel card, destinée aux voyageurs

bunq

Proposer une carte de crédit gratuite et sans frais de change à l’étranger, c’est le pari que s’est lancé Bunq, la néobanque venue tout droit des Pays-Bas. Il y a quelques semaines, la banque mobile a donc dévoilé sa toute nouvelle carte bancaire baptisée “Travel Card”, qui se destine principalement aux jeunes et aux voyageurs.

Avec sa nouvelle offre, elle marche sur les plates bandes des géants du secteur comme N26 ou encore Revolut, mais concurrence également l’offre ULTIM de Boursorama Banque. En étoffant sa plaquette de services, elle espère en ce sens attirer de nouveaux clients parmi les voyageurs.

Les caractéristiques de la Travel Card

La Travel Card est une carte de crédit qui permet de payer et de retirer de l’argent à l’étranger sans frais de change. Il n’y a aucun frais mensuel qui s’applique pour utiliser la carte bancaire, mais les découverts ne sont pas autorisés.

Les tarifs

En appliquant aucun frais de change lors des transactions à l’étranger de ses clients, Bunq a fait le choix de se rémunérer autrement. Il faudra en effet compter un premier paiement de 9,99 € pour obtenir la Travel Card (envoyée par voie postale après souscription), puis 0,99 € seront facturés à chaque retrait en France et à l’étranger.

Cependant, aucun frais mensuel ne sera facturé en plus. Seul les retraits sont soumis à une commission, et ce même eu euros. Les paiements, quant à eux, sont totalement gratuits, même en devise étrangère.

Le rechargement immédiat du compte bancaire est possible grâce à une autre carte bancaire, mais 0,5 % du montant versé sera facturé à chaque rechargement. Le rechargement par virement SEPA est, quant à lui, gratuit mais demandera un délai de 24 à 48 heures.

La Bunq Travel Card : la première carte de crédit par une néobanque

carte de crédit
Bunq lance sa nouvelle carte de crédit "Travel Card"

Les banques mobiles proposent généralement un compte bancaire associé à une carte de débit immédiat à autorisation systématique (de type Visa Electron). Ce type de carte n’est pas forcément accepté partout, ce qui peut poser problème au client dans certaines situations, notamment aux péages d’autoroutes, lors de la location d’une voiture ou d’une réservation d’hôtel par exemple.

Bunq sort du lot avec sa nouvelle Travel Card puisqu’il s’agit de la première carte de crédit fournie par une néobanque. Une carte de crédit est une carte sur laquelle les paiements sont débités sur une réserve de crédit renouvelable, et non sur le compte courant.

La carte de Bunq sera identifiée comme une carte de crédit par les terminaux de paiement, mais son fonctionnement diffère légèrement d’une carte de crédit traditionnelle. En effet, l’utilisateur devra la recharger, au même titre qu’une carte prépayée. S’il n’a pas les fonds nécessaires sur la carte pour effectuer ses achats, les paiements lui seront refusés, puisque le découvert n’est pas autorisé.

La Travel Card est donc une carte crédit, qui fonctionne comme une carte bancaire prépayée. Elle a les avantages du crédit sans que l’utilisateur risque d’être à découvert ou encore de s’endetter.

Bunq tente donc de se démarquer en sortant une carte de crédit, qui a l’avantage d’être acceptée dans un plus grand nombre d’établissements de service, ce qui représente un avantage certains pour les voyageurs et qui peut éviter bien des mésaventures à l’étranger.

Les cartes de débit immédiat Les cartes de débit immédiat sont des cartes bancaires dont les achats sont débités immédiatement du compte, le jour même ou le lendemain. Dès qu’il y a un paiement ou un retrait effectué avec la carte, le montant est prélevé sur le compte, contrairement aux cartes de débit différé sur lesquelles les achats ne sont débités qu’une fois par mois.

Bunq sur les traces des néobanques N26 et Revolut

La nouvelle offre de la banque mobile néerlandaise vient concurrencer les offres déjà présentes sur le marché des néobanques. Des néobanques comme N26 et Revolut proposent déjà ce type de service depuis quelques années maintenant.

Aucun frais de change à l’étranger, c’est le credo sur lequel se positionnent tous ces nouveaux acteurs du marché bancaire. S’ils viennent concurrencer les banques classiques par leurs faibles tarifs et leurs offres tournées vers l’étranger, la concurrence entre ces mêmes acteurs devient également de plus en plus féroce. Quelles sont alors les différences entre toutes ces offres visant les jeunes voyageurs ?

N26

N26

N26 propose une carte de débit immédiat et 3 offres adaptées aux différents besoins des utilisateurs. L’offre N26 classique est gratuite, le client bénéficie d’une carte Mastercard, des paiements en devises gratuits et de 5 retraits en euros gratuits également. Les retraits en devises étrangères sont commissionnés 1,7%. Si le client monte en gamme et opte pour une offre premium, les retraits en devises sont gratuits et illimités.

Revolut

Revolut

Revolut, quant à elle, offre également un compte courant et une carte bancaire de débit immédiat, sans frais. Avec l’offre standard, le client pourra alors bénéficier des retraits et paiements gratuits (dans la limite 200€ par mois pour les retraits) ainsi que des frais de change gratuits dans 24 devises (jusqu’à 5000€ par mois).

Revolut se distingue cependant par ses solutions de paiement à l’étranger et son système de change tandis que N26 se démarque via son offre de crédit, ce que ne propose pour le moment pas Bunq et sa travel card.

Bunq légèrement plus chèreLes tarifs de Bunq sont légèrement plus élevés que ceux de ses concurrents, que ce soit pour la création et l’envoi de la carte bancaire ou encore la commission prélevée lors de chaque retrait.

La Travel Card, concurrente de la carte ULTIM de Boursorama Banque ?

Si les offres des néobanques N26 et Revolut sont aujourd’hui bien connues sur le marché, une nouvelle offre est venue concurrencer les pionniers du genre : l’offre ULTIM de Boursorama Banque.

En effet, Boursorama a frappé fort avec la sortie, le 11 juin dernier, d’une toute nouvelle offre avec paiements et retraits gratuits à l’étranger. Cette offre haut-de-gamme ultra accessible a en tout cas de quoi faire pâlir ses concurrents.

Quelles sont les différences entre l’offre ULTIM de Boursorama Banque et la Bunq Travel Card ?

Boursorama Ultim ou Bunq Travel Card ?
Caractéristiques Bunq Travel Card Carte ULTIM Boursorama Banque
Tarif Gratuit Gratuit
Si 1 utilisation/mois, sinon 15€/mois
Carte bancaire Carte de crédit Carte Visa à débit immédiat et à autorisation systématique
Envoi de la CB 9,99€ Gratuit
Paiement en devises Gratuit Gratuit
Retraits en devises 0,99€ par retrait Gratuit
Paiements en euros Gratuit Gratuit
Retraits en euros 0,99€ par retrait Gratuit
Change Aucun frais de change Aucun frais de change
Plafonds de retraits 50 000€/jour 920 € sur 7 jours glissants(1)
Plafonds de paiement 50 000€/jour 3 000 € sur 30 jours glissants(1)
Assurances Aucune Assurance et Assistance Visa Premier

Notre avis sur la Travel Card de Bunq

La nouvelle offre de Bunq vient s’ajouter au panel d’offres visant les voyageurs sur le marché bancaire, mais est-elle réellement compétitive face à ses concurrents ?

  • La qualité de carte de crédit de la Bunq Travel Card est réellement différenciante est un réel avantage.
  • L’absence de frais de change est un plus, bien que ce second aspect ne soit pas réellement différenciant par rapport aux offres de N26, Revolut, ou encore Boursorama. La Travel card n’est toutefois soumise à aucun frais d'inactivité, contrairement à la carte ULTIM de Boursorama.
  • Les frais prélevés à chaque retrait, que ce soit en euros ou en devises, sont un réel frein puisqu’ils sont gratuits chez la plupart de ses concurrents.En outre, l’envoi de la carte est payant chez Bunq, quand celui-ci est gratuit chez N26 et Boursorama Banque (mais pas chez Revolut). 
  • L'absence d'assurance, contrairement à N26 Black et Boursorama Ultim qui garantissent au titulaire une importante couverture d’assurance est un autre point faible de la Travel Card de Bunq.

L'avis de la rédactionBunq s’aligne donc plus ou moins sur l’offre de ses concurrents. Si Bunq se différencie en proposant une carte de crédit, la néobanque ne crée pas pour autant la rupture du fait des faiblesses de l’offre par rapport aux offres concurrentes.

Mise à jour le