Chauffage gaz : Prix, inconvénients, atouts, interdiction

Mis à jour le
min de lecture

Le prix d’achat pour un chauffage central au gaz est en moyenne entre 500€ et plus de 13 000€. Cette différence de prix s’explique grandement par la technologie utilisée (chaudière gaz classique, à condensation, basse température ou encore hybride). De par le prix bas du gaz naturel par rapport à l’électricité (0,1008 €/kWh TTC pour le gaz contre 0,2516 €/kWh TTC pour l'éléctricité), le chauffage au gaz est encore vu comme un moyen de chauffage rentable malgré certaines interdictions !

⭐ Tout savoir sur le chauffage au gaz
Quel est le prix d’achat pour un chauffage au gaz ?

En moyenne, le prix d’achat pour un chauffage central au gaz (hors installation) est :

  • Entre 500 et 2 500 € pour une chaudière à gaz classique
  • Entre 2 500 et 6 500 € pour une chaudière à gaz condensation
  • Entre 6 000€ et 13 000€ pour une chaudière hybride
Le chauffage central au gaz est-il interdit ?Depuis la RE 2020 (Réglementation environnementale 2020), les chaudières gaz sont bien interdites pour les constructions neuves.
Pour les logements anciens, il est encore possible de remplacer votre chaudière gaz par un modèle plus performant et écologique. Plus de détails sur l'interdiction des chaudières gaz.

💰 Combien ça coûte de se chauffer au gaz ?

Le prix d’achat pour un chauffage central au gaz est en moyenne entre 500€ et plus de 13 000€. Cette différence de prix s’explique grandement par la technologie utilisée (chaudière gaz classique, à condensation, basse température ou encore hybride).

Prix d’achat d’un équipement de chauffage à gaz

Avec un chauffage au gaz central, on se tourne principalement vers les chaudières à gaz. Le prix d'achat d'une chaudière à gaz dépend essentiellement de la performance et du type de chauffage. À titre d'indication, on estime ces prix à :

Prix de la consommation du chauffage à gaz

Le prix de la consommation du chauffage au gaz varie selon la taille du logement, la performance de l'appareil, ainsi que les habitudes de chacun. Selon l'Ademe, il faut compter environ 110 kWh par mètre carré et par an pour chauffer une résidence principale.

L'installation d'un thermostat pour chaudière à gaz coûte entre 20 et 500€ selon le modèle, mais vous permettra de réaliser des économies à long terme, de 15 à 30% sur votre facture d'énergie !

Il s'agit évidemment d'une moyenne nationale, qui ne reflète pas forcément la consommation de chaque foyer. Mais voici quelques calculs à titre d'indication :

Consommation annuelle en fonction de la taille du logement
Taille du logementConsommation annuelle en kWhPrix de la consommation par an*
50 m25 500 kWh554,4
80 m28 800 kWh887,04
100 m211 000 kWh1108,8

* Tarif réglementé Engie pour un coût de 1 kWh = 0,1008 en juillet 2024

A cela s’ajoute les coûts d’entretien de la chaudière gaz qui varie entre 140€ et 190€ en moyenne. Cette entretien est obligatoire et annuel.

Aides à l’achat et l’installation d’un chauffage au gaz

En 2024, plus aucune aide de disponible pour les chaudières gaz classique ou à hautes performances énergétique. Afin de pouvoir être éligible à des aides de l’état dans le cadre de la rénovation énergétique lors de l’achat d’un chauffage au gaz, il faut se tourner vers une chaudière hybride :

  • MaPrimeRénov’ : cette aide est délivrée par l’État et son montant est forfaitaire. Il dépend des revenus fiscaux du foyers.

    RevenuesRevenues très modestesRevenus modestesRevenues intermédiairesRevenues supérieurs
    Chaudière hybride gaz / pac Air-eau5 000€4 000€3 000€Non éligible
    Chaudière hybride gaz / pac géothermique11 000€9 000€6 000€Non éligible
  • Prime énergie (CEE) : la prime coup de pouce chauffage des fournisseurs pour l’achat d’une chaudière hybride en remplacement d’une chaudière individuelle au charbon, fioul ou gaz peut atteindre jusqu’à 4 000€ pour les ménages modestes et très modestes. Elle est de 2 500€ pour les autres ménages
  • TVA à taux réduit à 5,5% permet de réduire le prix d’un chauffage au gaz sur la main d’oeuvre
  • L'éco-prêt à taux zéro (ECO-PTZ) vous permettant d’emprunter jusqu’à 50 000€
  • Aides régionales et des collectivités

📝 Comment fonctionne un chauffage au gaz ?

Le chauffage au gaz est un système qui fonctionne grâce à la combustion du gaz naturel. Le gaz naturel est acheminé jusqu'au logement à l'aide d'un réseau et d'un ensemble d'installations dédiées (dans le cas d'un chauffage au gaz de ville). Dans le cas où aucun raccordement n'est possible, le chauffage au gaz utilisera du gaz propane qui peut être stocker dans une cuve au sein de votre logement.

C'est ensuite la chaudière, équipement essentiel pour bénéficier du chauffage gaz, qui assure la transformation du gaz naturel en chaleur ainsi que sa diffusion vers les différents émetteurs.

Quelle est la différence entre un chauffage au gaz naturel et au gaz propane ?

Quand on parle de chauffage gaz, on fait le plus souvent référence au gaz naturel. Cependant, on distingue également les chaudières à gaz propane, qui s'avèrent être d'excellentes alternatives dans les zones non desservies par le réseau de gaz naturel GRDF.

  1. Le gaz naturel (aussi appelé gaz de ville) est un mélange de gaz combustibles, principalement composé de méthane (CH4). Pour y accéder, il faut raccorder son logement au réseau de gaz de ville. En outre, le gaz naturel est distribué par des fournisseurs d'énergie et nécessite donc la souscription d'un abonnement au gaz
  2. Le gaz propane est un gaz liquéfié (GPL). Il est dans ce cas stocké dans une cuve placée à l'extérieur du logement, qui doit être approvisionnée régulièrement via un contrat de propane avec des fournisseurs de GPL.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un chauffage au gaz ?

Le chauffage au gaz a de nombreux avantages, ce qui explique son grand succès auprès de millions de ménages français. Toutefois, il est également important de prendre en considération ses inconvénients pour savoir si c'est un équipement adapté à son logement et ses besoins.

Avantages du chauffage au gazInconvénients du chauffage au gaz
  • Une chaleur homogène et confortable grâce aux émetteurs aux gaz plus confort que les émetteurs électrique
  • Un prix du gaz au kWh moins cher que celui de l’électricité
  • Un raccordement facilité grâce au gaz de ville (dans le cas d‘une chaudière au gaz naturel)
  • Un prix du gaz volatile
  • Si aucun raccordement au gaz de ville possible, il faudra vous tourner vers un chauffage au gaz propane (ou un autre mode de chauffage)
  • Utilisation d’une énergie fossile

🛒 Quels sont les différents types de chauffage au gaz ?

Parmi les modes de chauffage au gaz, on différencie les chauffages utilisant seulement un seul combustible, le gaz et les chauffages au gaz hybrides qui allient le gaz et une énergie renouvelable (air, solaire).

Le chauffage au gaz central

On distingue une multitude de modèles de chaudières à gaz sur le marché, avec chacun des coûts, des performances et un impact environnemental différents. Voici les trois grands types de chauffages au gaz centraux :

  1. La chaudière au gaz classique : c'est le modèle au fonctionnement le plus classique. Ce mode de chauffage au gaz fonctionne en brûlant le gaz pour chauffer l'eau du circuit de chauffage de la maison, avant de transmettre la chaleur aux radiateurs
  2. La chaudière à condensation : ce modèle se veut plus performant et plus économique que la chaudière au gaz classique. Son principe de fonctionnement est similaire à celui de la chaudière classique, mais la grande différence est que la chaudière à condensation récupère les vapeurs d'eau contenues dans les fumées de combustion au lieu de les évacuer. Cela lui offre un meilleur rendement. Ce mode de chauffage au gaz a donc un rendement supérieur à un chauffage au gaz classique (100% à 110% contre 80% à 90%).
  3. La chaudière basse température : avec le modèle à basse température, le processus de combustion se passe exactement de la même façon que sur une chaudière classique. La principale différence est que la chaudière basse température chauffe le liquide caloporteur à faible température, soit entre 50 et 60 °C (contre 70 à 90 °C pour les chaudières à gaz classiques). Cela permet donc des économies d'énergie importantes

Les émetteurs de chaleur pour un chauffage au gaz

Les principales possibilités d’émetteurs de chaleur pour un chauffage au gaz sont les radiateurs et le plancher chauffant. Contrairement aux radiateurs fixés au mur, le plancher chauffant diffuse de la chaleur par rayonnement par le biais du plancher.

Chauffage au gaz couplé aux énergies renouvelables

On distingue aussi des chauffages gaz hybrides, qui fonctionnent grâce à un mix énergétique :

  • Une énergie fossile, ici le gaz
  • Et une énergie renouvelable (principalement avec une pompe à chaleur)

Ainsi les combinaisons de chaudières gaz hybrides sont :

  • La chaudière hybride gaz et pompe à chaleur
  • La chaudière hybride gaz et énergie solaire

La chaudière hybride a deux modes de fonctionnement voire trois en fonction des conditions climatiques du lieu où se situe l’habitation. La sélection d'un mode de fonctionnement à l'autre est contrôlée par un système de programmation intelligent qui détermine l'utilisation d'énergie la plus économique et la plus efficace pour chaque moment de chauffe.

❓ FAQ : Vos questions sur les chauffages au gaz

Quels sont les chauffages à gaz à favoriser pour l’extérieur ?

Il existe des chauffages d'appoint gaz spécialement conçus pour chauffer l'extérieur. Ces derniers fonctionnent généralement avec du gaz propane. On peut retrouver différents modèles de chauffage de gaz extérieur sur le marché, comme :

  • Le chauffage gaz extérieur sur pied : il s'agit d'un chauffage d'appoint posé sur le sol, comme son nom l'indique. Il est recommandé pour les grands espaces extérieurs en raison de sa forte puissance
  • Le parasol chauffant : ce chauffage extérieur ressemble à un parasol, d'où son nom. Le brûleur est placé en hauteur, sous le capuchon
  • Le brasero à gaz : il est le plus petit et le moins puissant de tous les chauffages d'appoint au gaz extérieurs. Toutefois, c'est aussi le plus facile à déplacer. Il peut être placé partout sur la terrasse et dans le jardin

Quand le chauffage au gaz va-t-il être interdit ?

La chaudière au gaz ne sera pas amenée à être interdite dans les logements anciens. Cette interdiction de chauffage au gaz concerne cependant les maisons et appartement individuels neuves depuis 2022 (hors chaudières hybrides). Et sera étendue aux bâtiments collectifs neufs dès 2025.

Est ce que je peux encore remplacer ma chaudière gaz ?

La réglementation RE2020 autorise encore l'utilisation des chaudières gaz dans les logements déjà équipés de ce type d'installation. Il n'y a donc aucune obligation de remplacer sa chaudière gaz à l'heure actuelle. Cependant avec les aides en place de l’Etat, il est intéressant financièrement de remplacer son ancienne chaudière gaz par un modèle plus performant

Envie de changer de système de chauffage ?

En recherche d'un installateur pour votre changement de chauffage ?