Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Entretien de la chaudière à gaz : prix et prestations

Contrat d'entretien de chaudière et devis pour du gaz naturel moins cher avec Engie
Nos conseillers vous aident à souscrire un contrat d'entretien et une offre de gaz naturel adaptée.

Au delà de la contrainte financière, quels sont ses bénéfices de l'entretien annuel de la chaudière au gaz ?

L'entretien de la chaudière est obligatoire. Il doit s'effectuer tous les ans, pour tous les types de chaudière, même les plus neuves. Cependant, il ne faut pas y voir une contrainte financière de plus. L'entretien annuel permet d'éviter les pannes et de prolonger la durée de vie de sa chaudière au gaz. Comment se déroule cet entretien ?

Entretien chaudière gaz : prix et déroulement

technicien intervenant sur une installation au gaz

L'entretien d'une chaudière au gaz est un budget à prévoir : c'est un entretien obligatoire, qui doit être effectué par un professionnel. Quel est le coût d'un entretien de chaudière gaz ? Que doit faire le professionnel pendant cet entretien ?

Prix de l’entretien d'une chaudière gaz

Le prix facturé pour l'entretien d'une chaudière au gaz varie en fonction du type de contrat d'entretien de la chaudière gaz passé avec le professionnel certifié qui vient faire l'entretien. En effet, ce type de contrat peut être plus ou moins complet :

  • Pour un contrat d'entretien simple, le prix va de 60 à 130 € par an ;
  • Pour un contrat d'entretien complet, le prix va de 80 à 150 € par an.

Le taux de TVA est réduit à 10% pour tous les logements de plus de deux ans.

Déroulement de l’entretien

L'entretien d'une chaudière gaz se décompose en plusieurs étapes que le professionnel est tenu de réaliser :

  1. Les opérations de vérifications et de nettoyage des principaux organes de fonctionnement de la chaudière ;
  2. L'évaluation de la teneur en monoxyde de carbone ;
  3. Le remplacement les pièces défectueuses ;
  4. La remise de l'attestation d'entretien.

Le ramonage de la chaudière gazAttention, l'entretien de la chaudière gaz ne comprend pas toujours le ramonage mécanique et le vérification du conduit de fumée, qui sont indispensables. Un conduit obstrué ou non-étanche, c'est le risque d'une intoxication au monoxyde de carbone. Le monoxyde de carbone est à l'origine d'une centaine de décès par an en France pour plus de 3000 intoxications, rappelle Santé Publique France.

Contrat d'entretien annuel pour chaudière gaz

Contrat d'entretien de chaudière et devis pour du gaz naturel moins cher avec Engie
Nos conseillers vous aident à souscrire un contrat d'entretien et une offre de gaz naturel adaptée.

Le contrat d'entretien de la chaudière assure comme son nom l'indique que la révision de la chaudière à gaz soit effectué par une entreprise certifiée. Certains contrats peuvent même être reconductibles automatiquement, pour que le client ait à se préoccuper le moins possible de cette obligation. Le contrat peut se limiter à l'entretien annuel mais certains englobent aussi d'autres interventions :

  • dépannage 7j/7 ;
  • ramonage du conduit ;
  • extension de garantie sur les pièces.

Bien entendu, le prix est plus élevé pour les contrats les plus complets, mais d'une dizaine d'euros seulement.

Qui doit prendre l’initiative de la révision ?

Concernant la personne qui doit être à l'initiative de cet entretien, il existe deux cas de figures.

Entretien obligatoire de la chaudière : locataire ou propriétaire ?
Chauffage au gaz individuel Chauffage au gaz collectif
C'est le locataire qui doit prendre l'initiative de l'entretien, sauf si le contrat de bail indique que c'est la responsabilité du propriétaire. C'est au propriétaire ou au syndic de copropriété de prendre l'initiative de l'entretien.

Attestation d'entretien de la chaudière : obligatoire !En revanche, que les bricoleurs du dimanche soient prévenus : il est impératif que l'entretien soit effectué par un professionnel certifié. Toute installation au gaz nécessite des précautions de sécurité qui ne peuvent être remplies que par un professionnel formé à la tâche.

Résilier son contrat d'entretien de la chaudière

Concurrent proposant des prix plus compétitif, prestations insatisfaisantes... Les raisons pour résilier de son contrat d'entretien sont nombreuses. La marche à suivre pour résilier son contrat varie en fonction du type de contrat souscrit :

  • Un contrat à durée indéterminée peut se résilier à tout moment, en respectant le délai de préavis indiqué sur le contrat. Il suffit d'envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à l'entreprise qui assure l'entretien annuel.
  • Un contrat à durée déterminée ne peut se résilier qu'à la date anniversaire du contrat. Vous avez oublié cette date ? Sachez que l'entreprise est tenue par la loi de vous la rappeler. Dans le cas contraire, vous êtes en droit de résilier votre contrat sans attendre la prochaine date anniversaire.

Je déménage : comment faire avec mon contrat d'entretien de chaudière ?Il est possible de résilier son contrat à durée déterminée sans frais pour certains motifs. C'est le cas lors d'un déménagement par exemple.

Pourquoi entretenir sa chaudière au gaz ?

La révision annuelle peut apparaître comme une contrainte financière de plus. Et comme la loi ne prévoit pas de sanctions directes, il pourrait être tentant de s'en passer. Cependant, entretenir sa chaudière est intéressant pour le client car cela permet in fine de faire des économies. Cela permet de prolonger la durée de vie de la chaudière gaz, en limitant les risques de pannes et de dysfonctionnements. Il y a aussi un vrai enjeu de sécurité, comme toujours avec le gaz.

Un entretien annuel obligatoire

Quelque soit le type de chaudière à gaz et son ancienneté, il est obligatoire de la faire entretenir tous les ans. Si la loi ne prévoit pas de sanctions, le refus d'entretien peut avoir des conséquences. L'assureur peut refuser de couvrir les dégâts suites à un sinistre. En outre le propriétaire peut exiger à son locataire qu'il paie le remplacement de la chaudière non entrentenue.

Prévenir les pannes et les dysfonctionnements

radiateur raccordé à une chaudière au gaz

L'entretien permet de prévenir les pannes et les dysfonctionnements de la chaudière. En effet, il permet de passer en revue les différents éléments de la chaudière au gaz et de les changer ou les nettoyer au besoin. Or, c'est essentiel pour la sécurité de l'installation. Une panne ou un dysfonctionnement peut avoir des conséquences graves, notamment une intoxication au monoxyde de carbone. De manière moins dramatique, une chaudière en panne en plein hiver, ça n'est jamais une situation confortable.

Une chaudière bien entretenue concomme moins

Un des autres avantages de la révision annuelle, c'est qu'il réduit la consommation de gaz de la chaudière. L'ADEME a chiffé les économies réalisées grâce à l'entretien : 8 à 12% d'énergie économisée, soit une baisse équivalente sur la facture. Par ailleurs, une chaudière entretenue rejette moins de CO2.

Economies sur la facture de gaz en entretenant sa chaudière tous les ans
Taille du logement Appartement 60 m² Moyenne INSEE 91 m² Maison 150 m² Maison 200 m²
Consommation annuelle gaz
sans l'entretien annuel
6 800 kWh 9 100 kWh 15 000 kWh 20 000 kWh
Consommation annuelle gaz
avec l'entretien annuel
6 080 kWh 8008 kWh 13 200 kWh 17 600 kWh
logo Engie Tarifs réglementés Engie
Sans l'entretien
350 € 468 € 772 € 1030 €
logo Engie Tarifs réglementés Engie
Avec l'entretien
313 € 411 € 680 € 906 €
logo total spring gaz Offre Gaz Fixe de Total Spring
Avec l'entretien
285 € 375 € 619 € 825 €

Estimations et calculs réalisés pour des logements à l’isolation moyenne, en novembre 2017 à Paris, hors abonnement pour ne refléter que le prix de la consommation en gaz de la chaudière.

Faire baisser durablement sa facture de gaz naturelPour souscrire chez Total Spring ou un autre fournisseur proposant des tarifs moins chers que les tarifs réglementés, vous pouvez appeler un conseiller Selectra 09 73 72 73 00 (non-surtaxé) ou de être rappelé.

Allonger la durée de vie de sa chaudière au gaz

Une chaudière entretenue est une chaudière qui durera plus longtemps. L'entretien prolonge sa durée de vie de la chaudière. Une chaudière mal entretenue dure entre 10 et 12 ans, alors qu'une chaudière bien entretenue peut durer 20 ans. Il semble ainsi plus avantageux de payer l'entretien annuel que de changer de chaudière de fois plus souvent que prévu.

Les différents types de chaudières au gaz

Il peut sembler compliquer de s'y retrouver entre les différents types de chaudières présentes aujourd'hui sur le marché. C'est qu'il existe plusieurs catégories pour définir une chaudière au gaz : son type de combutible, la technologie qu'elle utilise ou encore son intégration au logement.

Gaz de ville ou propane

Il existe tout d'abord deux grandes catégories de chaudière au gaz, en fonction du type de combustile utilisé :

tuyau chaudière
  • Le gaz naturel, aussi appelé gaz de ville. Essentiellement composé de méthane, il est distribué par GRDF. Ce type de combustible concerne donc les habitations qui sont raccordées au réseau de distribution de gaz.
  • Le GPL (gaz de pétrole liquéfié). C'est une solution pour les logements isolés des réseaux de distribution de gaz. Le propane est stocké dans une cuve située à l'extérieur de l'habitation, pour des raisons de sécurité. Cette cuve est ensuite alimentée grâce à un camion-citerne.

Les différentes technologies des chaudières

Les chaudières n'utilisent pas toutes la même technologie, même si elles reposent toutes sur le même principe. En effet, une chaudière au gaz est un système de combustion. Pour faire chauffer l'eau alimentant les radiateurs, le gaz acheminé passe par des brûleurs à l'intérieur d'un corps de chauffe. 

Chaudière gaz condensation

La chaudière à condensation utilise la vapeur d'eau contenue dans la fumée, qu'elle refroidit jusqu'à rendre liquide sa teneur en vapeur d'eau. Ce procédé permet de récupérer un maximum de chaleur. Cette technologie permet de réaliser 25% d'économies sur sa facture de chauffage. De plus, elles sont disponibles à un prix abordable et il est possible de bénéficier d'un crédit d'impôt de 30%. 

Chaudière à cogénérationLes chaudières à cogénération sont une sous-catégorie des chaudières à condensation. Ce sont des chaudières qui permettent de consommer l'énergie qu'elles produisent, sous forme d'électricité. Il ne s'agit d'une technologie particulièrement récente. Elle est bien connue des bâtiments publics ou tertiaires. Cependant, une nouvelle génération, les chaudières à microcogénération, a rendu la technologie accessible aux particuliers. Comme l'ensemble des chaudières à condensation, elle est éligible au crédit d’impôt.

Chaudière à basse température

La chaudière à basse température est une autre technologie qui permet de réaliser des économies. Comme son nom l'indique, elle fonctionne avec des températures plus basses qu'une chaudière classique, ce qui entraîne une consommation moindre de combustible. Elle délivre une eau d'une température de 38ºC contre 70ºC. Particulièrement économique, elle coûte peu cher à l'installation et fonctionne avec du combustible bon marché, ce qui en fait un système concurrentiel.

Chaudière à ventouseLa chaudière à ventouse n'est pas une autre catégorie de chaudière, mais un élément de la chaudière qui sert à évacuer les fumées. Le conduit en ventouse ne nécessite pas de ramonage.

chaudière murale

Type de pose d'une chaudière à gaz

La troisième catégorie concernant les chaudières gaz, c'est le type de pose : murale ou au sol :

  • les chaudières murales sont des dispositifs légers, qui correspondent à des petits besoins avec peu de personnes ayant besoin de se doucher et des températures extérieures pas trop basses en hiver. Peu encombrante, elle est adaptée aux appartements et aux petites maisons et permet de laisser de la place pour installer des meubles ou un autre appareil électrique en dessous.
  • la chaudière au sol est plus robuste et plus puissante et correspond naturellement à des besoins plus élevés. Une cuve plus large, combinée à une puissance adéquate, garantit un confort de chauffe plus élevé et un débit d'eau chaude plus important. Elle a une durée de vie assez longue : de 20 à 30 ans, à condition bien entendu de l'entretenir chaque année.
Mise à jour le