Compte Nickel : le paiement sans contact arrive à la rentrée

Le paiement sans contact arrive chez Nickel
Le paiement sans contact arrive chez Nickel

C’est en septembre prochain que la banque mobile Nickel proposera enfin le paiement sans contact sur ses cartes bancaire. La néobanque Nickel était la seule banque mobile a ne pas proposer ce service à ses usagers. Retour sur cette nouvelle option pour les clients de la néobanque Nickel.

Nickel adopte le paiement sans contact à partir de septembre prochain

cartes bancaires Nickel
Les cartes bancaires Nickel

La banque mobile a décidé de s’aligner enfin avec ses concurrents et proposera des cartes bancaires équipées du paiement sans contact, à partir de septembre prochain. A la rentrée, les clients de la néobanque recevront donc gratuitement une nouvelle carte bancaire équipée de ce nouveau service.

La néobanque avait annoncé ce changement depuis quelques mois déjà, mais l’échéance était sans cesse repoussée. Les clients de la banque mobile Nickel peuvent donc déjà se réjouir de cette nouveauté, attendue depuis un moment.

Pour renouveler son parc de cartes bancaires de plus de 1 millions de cartes, la néobanque Nickel s’est rapprochée d’un nouveau partenaire : IDEMIA, spécialiste de la biométrie. Pour réussir au mieux ce renouvellement, la banque mobile a également lancé une campagne de vérification des coordonnées de ses clients.

La plupart des banques, traditionnelles, en ligne ou mobiles proposent déjà ce service à leurs clients, mais Nickel n’avait pas encore franchi le pas. En plus de répondre à une véritable attente de ses usagers, Nickel répond également à l’obligation de MasterCard de fournir des cartes bancaires NFC.

Qu’est-ce que le NFC ? La technologie NFC (Near Field Communication) permet d’échanger des données à très faible distance. Cette technologie de communication de données sans contact est ainsi utilisée dans les cartes bancaires grâce à une puce de très petite taille, qui permet ainsi d’effectuer des paiements sans rentrer son code bancaire.

Zoom sur le paiement sans contact

paiement sans contact
Payer sans contact

2 milliards, c’est le nombre de paiements sans contact effectués en France en 2018, selon des estimations du Groupement GIE Cartes Bancaires. Une croissance de 63% par rapport à l’année 2017 dans l’hexagone. La preuve que le paiement sans contact est devenu une habitude dans la manière de consommer des Français.

Sans nul doute qu’en 2019, ce chiffre sera d’autant plus élevé, notamment grâce à la démocratisation des moyens de paiement par mobile comme Apple Pay, Samsung Pay ou encore Google Pay.

Le montant maximum d’un paiement sans contact s’élève aujourd’hui à 30 euros par transaction, pour les cartes émises à compter du 1er octobre 2017. Pour les autres, le montant est toujours limité à 20 euros.

Si la technologie du paiement sans contact peut effrayer les consommateurs pour des questions de sécurité de données, elle est cependant très sûre.

Le plafonnement permet dans un premier temps de limiter les risques de piratage. De plus, de nombreuses données personnelles comme le nom et le prénom du titulaire de la carte ou encore l'historique des transactions, ne peuvent être interceptées lors de la transaction puisqu’elles sont cryptées grâce à un système de sécurité. Enfin, personne ne peut avoir accès au cryptogramme visuel et au code confidentiel puisque ceux-ci ne sont pas saisis lors du paiement sans contact.

Les fraudes à la carte bancaire La fraude à la carte bancaire est en baisse continue depuis 2014, selon le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement 2017. La fraude lors de paiement en ligne reste tout de même dominante et représente 66 % des fraudes recensées à la carte bancaire. La fraude lors de paiement en commerce arrive loin derrière et ne représente que 17,5% de la totalité des fraudes.

Nickel s’engage contre la désertification bancaire

Borne Nickel
Les bornes Nickel installées chez les buralistes

Autre actualité pour la néobanque Nickel, qui s’engage désormais contre la désertification bancaire dans les zones rurales les plus reculées. Concrètement, la banque mobile souhaite s’implanter là où les citoyens en ont réellement besoin, et sonde en ce moment-même les intéressés.

A l’heure où les commerces ferment les uns derrière les autres dans les petites villages de campagne, Nickel a donc lancé le 18 juin dernier une vaste campagne destinée aux clients, citoyens et élus locaux.

“[...] plus de 2.000 buralistes - environ 40% de la totalité de nos partenaires -, sont implantés en zone rurale, c’est-à-dire des communes de moins de 2.000 habitants.” précise Marie Degrand-Guillaud, directrice générale déléguée de Nickel.

Grâce à un formulaire mis en ligne depuis la mi-juin, la banque mobile recueille les attentes et les demandes des clients et futurs clients afin de pouvoir personnaliser au maximum l’arrivée de Nickel dans les zones rurales, et implanter Nickel là où les consommateurs en ont besoin.

Les informations recueillies vont permettre d’identifier les villes et les villages qui sont le plus en attente d’un service bancaire. Cela va permettre à Nickel d’étendre son réseau de buralistes partenaires.

Grâce à cette initiative, Nickel souhaite prouver son engagement auprès des clients les plus fragiles et isolés. “Les banques sont souvent à la recherche de clients de type CSP+, assez aisés. Chez Nickel, plus de la moitié de nos clients disposent de moins de 1.000 euros de revenus, et les trois quarts engrangent moins de 1.500 euros par mois.” renchérit la directrice générale déléguée de la banque mobile.

Focus sur Nickel : quelques chiffres

Aujourd’hui, Nickel dispose de plus de 5 200 points de distribution partout en France, répartis de manière plutôt équitable entre les zones urbaines et rurales. Une croissance en hausse constante ces dernières années, puisque la banque mobile étend son réseau d’environ 200 nouveaux buralistes par mois.

“En seulement 5 ans d’existence, nous disposons du troisième réseau de distribution du pays, non loin d'établissements centenaires comme la Banque postale et le Crédit agricole.” confirme Marie Degrand-Guillaud.

Nickel séduit de plus en plus de consommateurs, par sa facilité d’ouverture de compte et surtout l’accès au compte bancaire pour tous. 60% des clients de la banque mobile Nickel ont d’ailleurs fait de leur compte Nickel leur compte principal.

En 2018, il y a eu en moyenne 28 900 ouvertures de compte par mois chez Nickel. Fin Juin 2019, plus de 1 300 000 comptes ont été ouverts chez Nickel depuis sa création. La banque mobile espère atteindre les 2 000 000 de clients d’ici 2020.

Mise à jour le