Revolut lève 500 millions de dollars et vise la rentabilité en 2020

Revolut réussi une levée de fonds record
Revolut réussi une levée de fonds record

Fin février, la banque mobile Revolut a bouclé une levée de fonds au montant impressionnant : 500 millions de dollars. Un record pour la néobanque britannique, qui devient alors l’une des fintechs les plus valorisées en bourse. Revolut ne cesse de grandir, et souhaite désormais atteindre la rentabilité, avec un objectif de 20 millions de clients d’ici la fin de l’année. Selectra revient plus en détails sur l’actualité de Revolut.


Levée de fonds record pour la néobanque Revolut

levée de fonds revolut
Une levée de fonds menée par l'américain TCV

500 millions de dollars, c’est donc le montant de la levée de fonds qu’a effectué la banque mobile Revolut il y a quelques jours. Pour cette levée de fonds record, c’est l’entreprise américaine d’investissement TCV qui a mené la danse, avec plusieurs autres investisseurs autour de la table (comme Lakestar, DST Global, ou encore Sprints).

C’est une levée de fond record pour la néobanque britannique puisque la dernière levée de fonds effectuée par la néobanque britannique en avril 2018 était de 250 millions de dollars. Un record à la fois pour Revolut mais également dans le monde de la fintech, puisque la fintech britannique fait désormais parti des fintechs les plus valorisées en bourse.

Depuis sa création, Revolut a donc déjà levé 838 millions de dollars, et est désormais valorisée 5,5 milliards de dollars, contre 1,7 milliards de dollars en 2018. C’est loin devant ses concurrentes puisqu’à titre d’exemple, N26 n’est valorisée qu’à 2,7 milliards de dollars.

La fintech britannique ne cesse de grandir et de s’étoffer, et s’impose désormais comme l’une des néobanques les plus valorisées au monde, juste derrière les néobanques brésiliennes et américaines, Nubank et Chime. Revolut se positionne donc en troisième position, un classement plus que prometteur pour l’une des banques les plus en vogue de ces dernières années.

  • Les plus grosses valorisations des néobanques dans le monde
  • Nubank, néobanque brésilienne, valorisée 10 milliards de dollars
  • Chime, néobanque américaine, valorisée 5,8 milliards de dollars
  • Revolut, néobanque britannique, valorisée 5,5 milliards de dollars
  • N26, néobanque allemande, valorisée 3,5 milliards de dollars

Revolut vise la rentabilité

Cette levée de fonds record va permettre à Revolut de poursuivre plus sereinement sa croissance, et de pouvoir développer sa présence dans d’autres pays du monde. L’objectif de la fintech britannique ? Atteindre les 20 millions de clients. Un objectif ambitieux, sachant que Revolut revendique aujourd’hui plus de 10 millions de clients dans le monde.

"En 2020, nous voulons doubler notre base clients pour en compter 20 millions, dont 10 millions d'actifs", précise à La Tribune Nikolay Storonsky, le directeur général de Revolut.

Augmenter son portefeuille client est l’un des principaux objectifs de Revolut, un but qui lui permettrait in fine d’atteindre la rentabilité globale de la néobanque. En effet, si la néobanque Revolut ne cesse de se développer partout dans le monde, cette croissance demande de lourds investissements financiers. Ainsi, malgré le succès rencontré, elle n’a cependant toujours pas atteint le seuil de rentabilité. Se développer tout en étant rentable, tel est le but de la fintech britannique quelques jours après cette nouvelle levée de fonds.

"Aujourd'hui, nous sommes rentables sur chaque utilisateur et notre objectif est d'atteindre la rentabilité globale d'ici la fin de l'année", explique à La Tribune le directeur général de Revolut.

Les nouveaux projets de Revolut

projets 2020 revolut
De nombreux projets pour 2020

Pour allier croissance et rentabilité, Revolut a quelques projets dans les tiroirs. Au programme de ces prochains mois ? Le développement d’une offre de crédit pour les particuliers mais également pour les entreprises. Au Royaume-Uni, Revolut proposait déjà à ses clients une offre de crédit à la consommation, mais le crédit se faisait par le biais d’un partenariat avec la plateforme Lending Works, une plateforme de prêt entre particuliers.

La fintech britannique compte également proposer son offre de compte épargne en dehors du Royaume-Uni, et compte également développer de nouveaux services autour de la gestion du patrimoine.

Autre gros projet pour Revolut en cette année 2020, la sortie de leur nouvelle offre destinée aux plus jeunes : Revolut Junior. Cette nouvelle offre bancaire est destinée aux plus jeunes, à partir de 7 ans. Un nouveau positionnement qui va venir élargir la cible de la licorne londonienne, et sur lequel se trouve déjà quelques start-up comme Pixpay, Xaalys ou Pennybox.

En savoir plus sur l'offre Revolut
  • Les futurs projets de la néobanque Revolut
  • une offre de crédit pour les particuliers et pour les entreprises
  • une offre de compte épargne disponible en dehors du Royaume-Uni
  • de nouveaux services autour de la gestion de patrimoine
  • une offre bancaire destinée aux plus jeunes à partir de 7 ans
Mis à jour le