Boursorama Ultim : ce qu'il faut savoir sur la nouvelle offre de Boursorama Banque

Gratuite et sans conditions de revenus, la carte haut-de-gamme Visa Ultim de Boursorama Banque est un véritable défi lancé aux banques en ligne concurrentes.

Le 11 juin dernier, Boursorama Banque a lancé sa toute dernière offre : Ultim, qui n’est pas passé inaperçue. En effet, Boursorama Banque frappe fort et propose à ses clients une offre avec paiements et retraits illimités partout dans le monde. Quelle est donc cette nouvelle offre ? Vient-elle concurrencer les offres des néobanques ? Selectra revient en détail sur cette actualité.

Boursorama Ultim
Conditions d'accès Sans conditions de revenus
Premier dépôt 500€ minimum
Offre de bienvenue 80 €
Tarif de la carte Gratuite si 1 utilisation / mois sinon 15€ / mois
Plafond de paiement 3 000 € sur 30 jours glissants(1)
Plafond de retrait 920 € sur 7 jours glissants(1)
Paiement et retrait à l’étranger Sans frais
Découvert autorisé 100€, modulable

(1) Plafond exclusif jusqu’à 20 000 € de paiements sous conditions de flux et d’encours

Boursorama Banque : lancement de l’offre Ultim

boursorama banque
Lancement de l'offre Ultim

Boursorama Banque tente de garder une longueur d’avance sur ses concurrents avec le lancement de sa nouvelle offre Ultim, qui vient bousculer les offres classiques des banques en ligne.

La banque en ligne souhaite se démarquer en créant une offre haut-de-gamme ultra accessible. Elle propose donc à ses clients une carte bancaire Visa premium et un compte à vue accessible à tous et sans conditions de revenus. Le compte Ultim est sans frais de tenue de compte et la carte gratuite, le tout avec paiements et retraits à l’étranger sans frais. L'offre est accompagnée d'une prime de bienvenue de 80 €

Pourquoi un tel positionnement ? Certainement une façon pour elle de ne pas se laisser distancer par les banques mobiles, et de pouvoir continuer à séduire toujours plus de nouveaux clients, notamment parmi les actifs et les voyageurs.

Depuis le 11 juin, les clients peuvent donc bénéficier de l’offre Ultim. La banque “élue la moins chère depuis 11 ans” vient ainsi marcher sur les plates bandes des néobanques et casse les prix du marché en proposant une offre totalement gratuite, sous réserve d’une utilisation par mois.

En savoir plus sur les néobanques Pour en savoir plus sur les néobanques, découvrez notre article qui leur est consacré avec un comparatif des banques mobiles et l’avis de Selectra.

Focus sur l’offre Ultim

Accessible sans conditions de revenus, ce qui la rapproche des néobanques telles Revolut ou N26 ou encore Nickel, la nouvelle offre Ultim de Boursorama Banque dispose d'avantages supplémentaires qui la rendent plus avanatgeuse.

En bref, voici ce que propose la banque en ligne avec Ultim Boursorama :

  • un compte courant sans frais de tenue de compte
  • une carte bancaire gratuite Visa Ultim à débit immédiat et à autorisation systématique, similaire à une carte Visa Premier (assistances et assurances de la carte Visa Premier)
  • des plafonds exclusifs de paiements et de retraits
  • des paiements et retraits en devises étrangères sans frais
  • le virement instantané gratuit dans la limite de 500€ par opération
  • l’émission gratuite du chéquier et le dépôt de chèques gratuit
  • l’accès à l’offre complète de Boursorama Banque

Plus avantageuse que N26 et Revolut ?A priori oui ! Les offres gratuites de N26 et Revolut présentent plusieurs inconvénients par rapport à l'offre Ultim de Boursorama : tout d'abord, les retraits d'espèces gratuits sont limités (5 retraits/mois chez N26, 200€/mois chez Revolut). En outre, dans l'offre gratuite de N26, les retraits à l'étranger sont soumis à une commission de 1,7% ; dans l'offre gratuite de Revolut, l'envoi de la carte bancaire est payant. Enfin, ces deux offres gratuites ne comprennent aucune assurance, contrairement à l'offre Ultim qui garantit au titulaire une assurance Visa Premier.

Une carte Visa haut-de-gamme, principale force d’Ultim

Une carte Visa haut-de-gamme
La carte bancaire Visa Ultim

La carte bancaire Visa Ultim incluse dans l’offre, au design sobre et élégant, possède tous les avantages d’une carte Visa Premier. En effet, le client pourra bénéficier des assurances et des assistances qui sont comprises de base avec la carte.

Surtout, avec la carte Ultim, le client pourra donc retirer de l’argent et payer dans le monde entier, sans aucun frais - dans la limite des plafonds de retrait et de paiement qui sont les mêmes qu’avec une Visa Premier chez Boursorama Banque, à savoir des retraits jusqu’à 920 € par semaine et 3 000 € par mois en paiement. Avec Boursorama Ultim, l'établissement devient donc la banque en ligne pour voyager de référence. L’offre comprend également un découvert de 100€ autorisé pour tous les clients, mais modulable.

Boursorama Banque n’a pas oublié d’inclure les nouveaux modes de paiement puisque la carte Ultim est compatible avec ApplePay, GooglePay et SamsungPay. De quoi séduire les jeunes actifs de plus en plus séduits par ces technologies.

Une carte gratuite sous condition d’utilisation La carte bancaire Ultim est totalement gratuite à condition d’effectuer au moins une opération par mois. Si aucune opération de paiement n’est réalisée dans le mois, le client se verra facturer la somme de 15 euros à la fin du mois.

Quelles sont les faiblesses de l’offre ?

L’offre connaît tout de même quelques limites, notamment les frais prélevés lorsque le compte n’est pas utilisé. De plus, lors de la création du compte, il sera aussi nécessaire d’effectuer un virement de 500€ pour valider l’ouverture.

En y regardant de plus près, on se rend compte également que l’offre est surtout destinée aux nouveaux clients. Totalement gratuite pour les nouveaux arrivés chez Boursorama Banque, les consommateurs déjà clients eux n’y ont pas accès dans les mêmes conditions.

En effet, personnes déjà clientes de la banque en ligne doivent justifier, dans les faits, d’une utilisation régulière de leur compte Boursorama Banque s’ils veulent basculer sur l’offre Ultim. Ils devront ainsi justifier de 1800€/mois minimum de "flux créditeurs" (versements sur le compte) sur les 90 derniers jours ou de 5000€ d’encours sur leurs différents comptes Boursorama Banque. Pour un compte-joint, ces conditions sont doublées.

Une carte à débit immédiat et à autorisation systématiqueLe carte Ultim est une carte à débit immédiat et à autorisation systématique (aussi appelée "carte online"). Le compte est donc systématiquement interrogé avant chaque transaction ; la transaction est refusée si celle-ci fait passer le compte au-delà du seuil de découvert autorisé. Une faiblesse pour cette carte, qui pourrait ne pas être acceptée pour certaines opérations (heureusement rares), par exemple pour une location de voiture.

Une offre sans conditions de revenus très compétitive

Ultim de Boursorama Banque n’est pas la première offre de banque en ligne à proposer une ouverture de compte sans conditions de revenus. Boursorama Banque avait déjà utilisé cet argument avec son offre Welcome Boursorama, lancée en septembre 2017 et elle aussi sans conditions de revenus.

Cependant, Welcome Boursorama reste tout de même moins intéressante que l’offre Ultim pour plusieurs raisons :

  • La carte incluse dans l’offre n’est qu’une Visa Classic et ne bénéficie donc pas de tous les avantages de la carte Visa Premier.
  • Les plafonds sont moins élevés (200€ sur 7 jours glissants pour les retraits, 600€ sur 30 jours glissants pour les paiements).
  • Les paiements et retraits à l’étranger hors zone euro sont soumis à commission (1,94% du montant) contrairement à l’offre Ultim.

On constate en revanche deux avantages de l’offre Welcome par rapport à l’offre Ultim :

  • Les frais prélevés lorsque la carte n’est pas utilisée au moins une fois par mois s’élèvent à seulement 5€ contre 15€ avec l’offre Ultim.
  • Le premier versement obligatoire à l’ouverture de compte est également moins élevé pour Welcome Boursorama, puisqu’il s’élève à 100€ contre 500€ pour l’offre Ultim.

Monabanq et ING proposent eux aussi des offres sans conditions de revenus. Monabanq et sa carte Visa Premier, sont accessibles à tous, sans justificatifs de revenus. L’offre est cependant payante (2€/mois ou 5€/mois pour la Visa Premier). Avec l’offre Premium à 8€/mois, il n’y aucun frais sur les 50 premiers paiements à l’étranger de l’année et les 25 premiers retraits.

Quant à ING, c’est une carte Gold gratuite sous condition de versement que la banque en ligne propose à ses clients, sans conditions de revenus. Le client devra effectuer au moins 1200€ de versement mensuel sur son compte ou détenir au moins 5 000€ d'encours sur ses comptes ING au moins une fois dans le mois, ou s’acquitter d’une cotisation mensuelle de 5€ - soit 60€ / an. Cela reste un tarif extrêmement compétitif pour une carte Gold MasterCard ainsi qu’un compte courant avec découvert autorisé, chéquier et assurances comprises.

Comparatif Bousrorama Ultim
Banques en ligne Ultim Boursorama Compte Tout Compris Monabanq Compte courant ING
Tarif Gratuit
condition d'utilisation
2€/mois Gratuit
condition de versement ou d'encours
Paiement à l'étranger Gratuit Gratuit dans l’espace économique européen
Commission de 2% de l’achat hors EEE
Gratuit en zone euro
Commission de 2% hors zone euro (minimum de 0,50€)
Retrait à l’étranger Gratuit Gratuit dans l’EEE
Commission de 2% du montant retiré hors EEE
Gratuit en zone euro
Commission de 2% hors zone euro (minimum de 0,50€)
Offre de bienvenue 80 € jusqu'à 160€ 80 €

Une offre qui vient concurrencer les néobanques ?

Bousorama néobanques
Bousorama concurrence les néobanques avec Ultim

On l’a bien compris, avec sa nouvelle offre Ultim Boursorama s’attaque non seulement aux autres banques en ligne mais aussi aux néobanques (N26, Revolut, Orange Bank, Nickel, etc.).

La banque en ligne espère ainsi convaincre de nouveaux clients, jeunes actifs ou voyageurs soucieux de ne plus payer de frais lors de leurs déplacements à l’étranger. Si Boursorama s’aligne donc avec les néobanques sur ce point, l’offre Ultim propose en outre des services bancaires qui restent plus limités chez les néobanques, à savoir l’accès aux plans d’épargne, aux assurances-vie ou encore à la possibilité de souscrire à un crédit.

L’offre de Boursorama Banque reste toutefois inaccessible aux interdits bancaires, contrairement aux néobanques. Celles-ci peuvent également mettre en avant leur processus d’ouverture de compte simplifié au maximum (un compte ouvert en 10 minutes selon N26, par exemple). Les néobanques n’ont pas dit leur dernier mot.

Mise à jour le