Le rachat de Totalgaz par UGI (qui détient Antargaz) passé au crible par l’Autorité de la concurrence

L'Autorité de la concurrence devra déterminer si le rachat de Totalgaz par le groupe UGI présente un risque pour le développement de la concurrence sur ce marché.
antargaz totalgaz

Le 12 septembre 2014, la Commission européenne a renvoyé à l'Autorité de la concurrence l'examen de l'opération de rachat de Totalgaz par le groupe UGI, propriétaire de son concurrent Antargaz.


Vers un rachat de Totalgaz par UGI France

La société Total a annoncé début juillet 2014 vouloir se séparer de sa filiale Totalgaz spécialisée dans la distribution de GPL. Le groupe Américain UGI, propriétaire de la société Antargaz, s'était porté acquéreur de Totalgaz. Des négociations avaient eu lieu pour une transaction avoisinant les 400 millions d'euros.

L’Autorité de la concurrence devra déterminer si ce rachat risque d’entraver la concurrence

Ce rachat pourrait cependant entraîner un risque de concentration du marché des GPL en France. L'autorité de la concurrence doit ainsi analyser l'impact qu'aurait cette opération sur les trois secteurs du marché des GPL en France : GPL en citerne, GPL en bouteilles et GPL carburant.

"L'Autorité française [est] la mieux placée pour étudier l'opération". Commission européenne.

Le marché des GPL en France est actuellement dominé par cinq fournisseurs principaux. Ces propaniers rassemblent 90% des parts de marché de la distribution de GPL. Totalgaz, filiale de Total chargée de commercialiser les gaz de pétrole liquéfiés, ne doit pas être confondue avec Total Energie Gaz, qui commercialise du gaz naturel et restera dans le giron de Total.

Mis à jour le