Somfy + 4,7% en 2018 et de belles promesses à l'international

somfy

Ce début d’année 2019 s’est notamment ouvert avec la publication des chiffres réalisés en 2018 par le groupe Somfy. Une année fructueuse, généralement marquée par des hausses, malgré quelques irrégularités. Que peuvent donc laisser anticiper ses résultats pour la suite, alors que le marché domotique, lui, continue de se développer ?


Somfy : un des leaders du marché connecté à l’international

L'enrichissement des gammes de produits connectés Somfy est accompagné par des chiffres encourageants.

Aujourd’hui, Somfy est un acteur incontournable du marché domotique. L’entreprise française, qui a vu le jour en Haute-Savoie en 1969, est spécialisée dans l’automatisation de solutions pour la maison, des ouvertures et des fermetures motorisées. Avec les années, la société a étendu ses offres à des services de sécurité, notamment avec Somfy One et Somfy Protect. Elle est désormais présente dans 60 pays.

Avec la démocratisation de la maison connectée et l’arrivée des assistants vocaux – à l’instar de Google Home, du HomePod et d’Amazon EchoSomfy a pu renouveler son offre en la rendant connectée. Cela a aussi donné lieu à une diversification de ses solutions, puisqu’il existe par exemple un thermostat intelligent Somfy.

Le Consumer Electronic Show 2019 de Las Vegas a permis à Somfy de confirmer sa présence sur le marché domotique, immanquable. La dernière édition du CES a en effet été l’occasion pour les petites et grandes entreprises de présenter le meilleur des nouveautés domotiques, et Somfy était évidemment de la partie. L’entreprise a dévoilé de nouveaux objets intelligents destinés à la maison connectée durant le CES 2019, poursuivant le travail entamé les années précédentes avec « So Open with Somfy », un programme permettant aux développeurs d’intégrer les produits Somfy et leur système de pilotage à leurs applications.

Logiquement, toutes ces actualités sont soutenues par des chiffres en hausse pour Somfy, lesquels donnent à la société un bel élan pour l’année en cours.

Groupe Somfy : une année 2018 à la hausse

La nouvelle est tombée fin janvier 2019, et celle-ci a été relayée par l’Agence France Presse – ou AFP. En effet, le groupe français Somfy a fait le tour de la presse spécialisée au sujet de ses chiffres de 2018, lesquels sont marqués par une hausse notable.

L’an dernier, les ventes de Somfy ont bénéficié d’une hausse de 3,4 % à l’international – la France enregistre quant à elle une hausse de 4,7 % en 2018. Et de manière générale, les chiffres du groupe sont en augmentation avec 1,126 million d’euros de chiffre d’affaires.

Comme le précise Somfy dans son dernier communiqué, la croissance organique du groupe est de 5,2 %, mais le résultat annoncé précédemment de 3,4 % prend en compte des transformations internes, et notamment la sortie de la filiale chinoise Dooya.

Chiffre d’affaires du groupe Somfy en 2018

Chiffre d’affaires consolidé en millions d’euros

2017

2018

Résultat retraité

Premier trimestre

261,6

270,7

+3,5%

Deuxième trimestre

309,0

315,4

+2,1%

Troisième trimestre

263,9

273,0

+3,5%

Quatrième trimestre

254,8

267,5

+5,0%

Année 2018

1 089,4

1 126,7

+3,4%

* Les chiffres proviennent du communiqué de presse officiel de Somfy, et comme il le précise, ceux-ci ont été retraités, c’est-à-dire qu’ils ont été rendus conformes aux différentes normes comptables internationales – IFRS 5.

Les progrès enregistrés par Somfy ont aussi été permis par des marchés émergents, tels que ceux de l’Inde, de l’Indonésie, de l’Europe de l’Est et de la Russie. Et, globalement, les meilleurs résultats vont à l’Europe du Nord et l’Europe du Centre et de l’Est.

Le 6 mars 2019, le groupe Somfy dévoilera l’entièreté de ses résultats annuels. En tout état de cause, les chiffres connus actuellement laissent présager une belle année 2019 pour le groupe, en France comme dans le reste du monde.

Somfy : des chiffres en hausse, mais freinés par quelques obstaclesSomfy précise aussi dans son communiqué officiel concernant le chiffre d’affaires de l’exercice 2018 que les évolutions ont été freinées par des facteurs externes, dont la réorganisation logistique de l’un de leurs principaux partenaires commerciaux en Afrique et au Moyen-Orient, mais aussi en Chine, dû à un contexte économique et politique complexe.

Mis à jour le