Zoom sur l'internet mobile en France : un réseau plus performant

Pour sa dix-neuvième enquête annuelle sur la qualité de service des réseaux mobiles, l'Arcep a réalisé plus d'un million d'analyses sur les fréquences 2G, 3G et 4G. Orange se retrouve en tête du classement, suivi par Bouygues Telecom, SFR qui perd sa deuxième place et enfin Free... Explications.

La vitesse de connexion de l'internet mobile en progression

Afin de rendre leur analyse la plus équilibrée et la plus juste possible, l'enquête a visé les services mobiles les plus répandus : navigation web, lecture de vidéo, transfert de données, SMS et appels vocaux. Les tests effectués ont évalué les réseaux des quatre opérateurs existants, comme l'indique l'Arcep, "de manière strictement comparable". De plus, l'enquête, à travers ses centaines de milliers de mesures (analyses), a couvert une grande variété de de zones géographiques afin de rendre les mesures nourrissant l'enquête les plus exactes possibles :

  • Du côté des logements, les mesures ont été effectuées aussi bien dans des randes villes, des villes moyennes ou en zone rurale (moins de dix mille habitants), et ce dans plus de 1500 villes et villages.
  • Pour les transports, toutes les autoroutes, une vingtaine d’axes routiers secondaires, tous les TGV, tous les intercités (250 000 mesures), plus de 50 TER, tous les RER, tous les transiliens, tous les métros ont été pris en compte pour les mesures.
  • Pour la première fois, des grandes lignes internationales (Thalys, Eurostar) ont aussi fait partie de ces mesures.
  • Ainsi qu'une vingtaine de lieux touristiques, parmi lesquels le Mont-Saint-Michel, le château de Versailles ou encore les calanques de Piana ont servi à l'enquête.

En ce qui concerne la vitesse du débit internet mobile, une telle progression est une première. Comme le précise l'enquête de l'Arcep, le débit en téléchargement mesuré en France métropolitaine, toutes technologies confondues, tout opérateur confondu et toutes zones confondues (rurales, intermédiaires et denses) atteint 30 Mbit/s en moyenne, il s'agit donc de très haut débit. Du côté de la 4G qui continue à se déployer, le débit moyen de téléchargement sur le territoire s'élève à 39 Mbit/s.

Graphique des débits 2G, 3G et 4G
Les débits des réseaux 2G, 3G et 4G. Crédit : Arcep.

L'ensemble des opérateurs progresse sur la qualité de son réseau mobile

Dans toutes les zones (denses, intermédiaires ou rurales) et sur l'ensemble des mesures, c'est Orange qui remporte tous les suffrages sur la qualité de son réseau mobile. Arrivent ensuite Bouygues Telecom puis SFR. Free se retrouve dernier malgré des efforts soulignés par l'Autorité.

Dessin d'un smartphone

En revanche, il est plus surprenant de voir que c'est Bouygues Telecom qui prend la première place sur les mesures effectuées par l'Arcep dans les zones rurales. En effet, l'opérateur de la famille Bouygues obtient les meilleurs résultats pour les appels passés et reçus, SMS et les connexions internet. SFR et Orange sont juste derrière. Free prend de nouveau la dernière place, notamment parce que comme l'explique l'Arcep, leur couverture 4G demeure peu étendue, comme le prouve d'ailleurs cette carte interactive sur le site monréseaumobile, l'outil graphique de l'Arcep.

Toutefois, tout n'est pas rose. Si l'Arcep confirme les efforts réalisés par les opérateurs sur le déploiement de leur couverture 4G, elle déplore qu'il reste aussi de nombreuses zones reculées de France métropolitaine qui ne sont pas encore couvertes par cette dernière fréquence, précédant la 5G. L'Autorité souhaite impérativement réduire les écarts de connexion entre les grandes villes et les zones rurales en respectant le "New Deal mobile", établi en janvier dernier.

Qu'est-ce que le New Deal Mobile ?Le New Deal Mobile est un accord, issu d'un dialogue entre l'Arcep et les quatre opérateurs historiques français qui vient généraliser la couverture mobile de qualité pour l'ensemble des Français. Le 2 août dernier, dans cette continuité, l'Autorité a proposé une ré-attribution des fréquences MHz et GHz aux opérateurs dont la candidature devait être déposée, dernier délai, le 2 octobre 2018.
 

Vous souhaitez souscrire un forfait chez l'opérateur adapté à vos besoins ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de vos besoins

Mise à jour le