PEA jeunes : définition, caractéristiques et comparatif

Mis en place par la loi PACTE, le PEA jeune est un Plan d’Epargne en Actions classique mais destinés aux jeunes de 18 à 25 ans. Il a pour but de les familiariser avec la bourse, en leur permettant de gérer un portefeuille d’actions, tout en bénéficiant de conditions fiscales avantageuses. Voici un guide complet sur le PEA jeune avec un comparatif des différentes offres sur le marché.

Qu’est-ce qu’un PEA jeune ?

PEA jeune

Le PEA jeune ou Plan d’Epargne en Actions est un PEA uniquement destiné aux jeunes âgés de 18 à 25 ans. Les jeunes doivent être toujours rattachés au foyer fiscal de leurs parents pour en permettre l’ouverture. Le PEA jeune a été mis en place le 24 Août 2019 par la loi Pacte. Son but ? Permettre aux jeunes de cotôyer le monde de la bourse et de s’habituer à gérer un portefeuille d’actions.

La loi Pacte La loi Pacte est essentiellement destinée à simplifier la vie des PME et à favoriser leur croissance grâce à la mise en place de mesures comme la simplification de création d’entreprise, la diminution des coûts pour les PME, l’amélioration du financement des entreprises ou encore la protection des secteurs stratégiques. Mais la loi Pacte a également apporté quelques modifications concernant le fonctionnement du PEA, et a également introduit le PEA jeune.

Le PEA jeune permet donc d’acheter et de vendre des titres d’entreprises européennes tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse. En effet, à partir de 5 ans de détention du PEA, il devient plus souple et non imposable. Les plus-values réalisées après 5 ans ne seront plus imposables, seuls les prélèvements sociaux sont ponctionnés.

Qu’est-ce qu’un titre financier ? Un titre financier est un actif financier qui peut prendre différentes formes, et permet de générer des flux de trésorerie. Le titre peut prendre la forme d’une action, c’est à dire une partie du capital d’une entreprise, ou encore d’une obligation (part de la dette d’une entreprise), d’un titre de créance ou encore d’un OPC (fonds d'investissement qui permettent aux investisseurs de mettre en commun leur épargne).

Comment fonctionne le PEA Jeune ?

Le PEA Jeune fonctionne exactement comme le PEA classique, il est composé d’un compte titre et d’un compte espèce.

  • Le compte titre est le compte sur lequel sont investis les valeurs mobilières
  • Le compte espèce permet la transition des fonds lors des actions d’achat et de vente, le versement des dividendes ou le prélèvement de différents frais

Les versements Lors de l’ouverture du PEA, il n’y a aucune obligation de versement minimum. Cependant, il y a un plafond de versement maximum. Le montant total des versements effectués sur le PEA ne peut pas dépasser 20 000 euros pour le PEA jeune, contre 150 000 euros pour un PEA classique. Les versements peuvent être effectués en espèces, virements ou chèques, et il est parfois possible de mettre en place des versements réguliers.

Lorsque le jeune n’est plus rattaché au foyer fiscal, le PEA jeune bascule automatiquement sur le PEA classique. L’ancienneté du contrat est conservé ainsi que les avantages fiscaux, et le plafond maximum passe à 150 000 euros.

PEA Jeunes Cameroun Le PEA Jeune (Programme de Promotion de l’Entreprenariat Agropastoral des jeunes) est un programme mis en oeuvre par le Cameroun en partenariat avec le Fonds International de Développement Agricole (FIDA). Ce PEA jeunes a pour but de soutenir le développement d’entreprises créées par des jeunes dans les filières agro-pastorales. Ce programme contribue à l’amélioration de la performance de l’agriculture mais aussi à lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire. Concrètement, les jeunes pourront bénéficier de soutiens financiers et d’aide à la création d’entreprise agro-pastorales performantes.

Comparatif PEA jeune

Comparatif d'une sélection d'offres de PEA jeune

Organismes de financement Droit de garde Frais par ordre Frais d'inactivité Dépôt à l'ouverture
Fortuneo
Fortuneo
Gratuit 1,95 € par ordre de moins de 500€ Pas de frais 100€
Logo Boursorama
Boursorama
Gratuit 1,99 € par ordre de moins de 500€ Pas de frais /
Crédit Mutuel
Crédit Mutuel
15,90€/an 0,70% / /
LCL
LCL
0,30% par tranche inférieure à 10 000€ (minimum 25 € par compte) 5€ par ordre pour les ordres inférieurs à 1500€ / 30€
Société Générale
Société Générale
4,50 € + 0,30% / ligne / an (minimum 25 € par compte) 0,55% 13€/an /
Bourse DirectBourse Direct Gratuit 0,99€ Gratuit 1€

Qu’est-ce qu’un PEA ?

PEA

Pour mieux comprendre le PEA jeune, il est essentiel de connaître les caractéristiques du PEA classique. Le PEA ou Plan d’Epargne en Actions est un produit d’épargne qui permet d’acheter et de vendre des actions d’entreprises européennes tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse. Il y a deux types de PEA :

  • Le PEA classique : bancaire (ouvert auprès d’une banque) ou assurance (ouvert auprès d’une compagnie d’assurance)
  • Le PEA-PME : dédié aux titres des PME (petites et moyennes entreprises) et ETI (entreprise de taille intermédiaire)

Le plafond de versement maximum sur le PEA classique est de 150 000 euros.

Qu’est-ce qu’un PEA-PME ? Le PEA-PME est un plan d’épargne qui permet d’investir dans des entreprises non côtées. Les sommes versées ne peuvent être utilisées que dans l’achat de titres de PME ou ETI. Le fonctionnement du PEA-PME est identique à celui de PEA classique, et une personne peut détenir les 2 types de PEA en même temps, avec un plafond maximum de versement de 225 000 euros sur les deux PEA cumulés.

Les versements

versements PEA

Le PEA jeune, tout comme le PEA classique, est composé d’un compte titre et d’un compte espèce.

La personne titulaire du PEA doit alors effectuer des versements sur son compte espèce, qui vont permettre d’acheter des titres, qui seront eux-mêmes inscrits sur le compte titre du titulaire. Il n’y a aucune obligation de versement à l’ouverture du PEA, cependant, le premier versement marquera la date d’ouverture du PEA.

Concernant les versements, le titulaire est libre du montant et de la fréquence, mais il peut également mettre en place des versements réguliers, une option disponible dans certains établissements.

Quels types de versements ? Les versements doivent être uniquement numéraires, c’est à dire sous la forme d’espèces, de chèques ou de virement.

Les titres pouvant être inscrits sur le compte titre du PEA sont les suivants :

versements PEA jeune

  • les actions,
  • les certificats d’investissement,
  • les certificats mutualistes,
  • les certificats paritaires
  • les parts de SARL,
  • les parts d'organismes de placements collectifs : OPCVM, Sicav actions,

Pour savoir si un titre peut figurer sur le PEA, le titulaire peut consulter le descriptif de chaque titre sur internet afin de connaître son éligibilité au PEA.

Les conditions d’ouverture du PEA : Le PEA peut être ouvert seulement par personne majeure fiscalement domiciliée en France peut ouvrir un PEA Le PEA est individuel et ne peut être pas être ouvert sous la forme de compte joint Une seule personne ne peut détenir plusieurs PEA La date d’ouverture du PEA correspond à la date du premier versement

Les retraits

fiscalité PEA Jeune

La réglementation concernant les retraits diffèrent selon le temps de détention du PEA.

  • Les retraits avant 5 ans de détention du PEA : les retraits avant 5 ans entraînent la clôture du PEA sauf en cas de création ou reprise d’entreprises, de licenciement, invalidité ou mise à la retraite anticipée du titulaire ou de son époux ou partenaire de Pacs et de retrait du plan des titres de sociétés en liquidation.
  • Les retraits après 5 ans de détention du PEA : les retraits après 5 ans n'entraînent pas de clôture du PEA. Le titulaire peut continuer à effectuer des versements sur son PEA.

La fiscalité d’un PEA jeune

La fiscalité d’un PEA jeune est exactement la même que celle d’un PEA classique. Elle diffère suivant la durée de détention du PEA, à savoir retrait ou achat avant 5 ans de détention ou après 5 ans.

Retrait ou achat avant 5 ans

fiscalité PEA avant 5 ans

Pour les retraits ou les achats effectués avant 5 ans de détention du PEA, le gain net réalisé (c’est à dire la somme totale épargnée moins les versements effectués par le titulaire) est soumis à l’impôt et aux cotisations sociales, soit un taux global de 30%.

En effet, le gain net réalisé est soumis au régime du droit commun du prélèvement forfaitaire unique (PFU), soit 12,70% additionné au taux des cotisations sociales, soit 17,20%.

Dans les cas suivants, le gain net peut être exonéré d’impôts :

  • Décès du titulaire du PEA
  • Rattachement à un autre foyer fiscal qui possèdent déjà un PEA
  • Création ou reprise d'une entreprise dans les 3 mois suivant la clôture du PEA

Retrait ou achat après 5 ans

retrait PEA après 5 ans

Pour tout retrait ou achat après 5 ans de détention du PEA, les plus-values réalisées ne sont pas imposées. Seuls les prélèvements sociaux seront ponctionnés à hauteur de 17,20%.

Désormais, le titulaire d’un PEA de plus de 5 ans peut continuer à effectuer des versements sur celui-ci, faire des retraits partiels ou faire un retrait total et clôturer son PEA.

De plus, il peut également demander à ce que son capital soit transformé en rente viagère. La rente n’est pas ainsi pas soumise à l’impôt, mais seulement aux prélèvements sociaux au taux en vigueur, soit 17,20% en 2019.

Qu’est-ce qu’une rente viagère ? La rente viagère est une somme d’argent obtenue contre le transfert d'un capital à un tiers (une banque ou une compagnie assurance). La rente est versée durant toute la vie du rentier.

La fiscalité du PEA en résumé

Date de retrait ou d'achat Taux d'imposition
Retrait ou achat avant 5 ans Taux global de 30% (prélèvement forfaitaire unique de 12,70% + cotisations sociales de 17,20%)
Retrait ou achat après 5 ans 17,20% (seules les cotisations sociales sont ponctionnées)

Mise à jour le