Rapport de l’Observatoire des tarifs bancaires : le face-à-face banques de réseau - banques en ligne

le face-à-face banques de réseau banques traditionnelles
Face aux banques en ligne, les banques de réseau mettent au point leur stratégie tarifaire.

L’Observatoire des tarifs bancaires (émanation de la Banque de France) a récemment publié son rapport 2018 des tarifs bancaires. Selon le rapport, les banques traditionnelles prennent en compte l’essor des banques en ligne : elles baissent les tarifs liés aux services numériques, mais compensent par une hausses des frais de tenue de compte.


Face aux banques en ligne, les banques de réseau revoient leur stratégie

Pour réaliser son rapport, l’Observatoire des tarifs bancaires a étudié l’extrait standard des tarifs bancaires de 112 établissements (104 banques traditionnelles ou “banques de réseau” et 8 banques en ligne). Il a ainsi observé l’évolution des lignes tarifaires dans la quasi-totalité des établissements bancaires français et identifié les grandes évolutions des tarifs.

En baisse, les tarifs liés au numérique

Parmi les conclusions du rapport, on remarque que les tarifs des alertes SMS sur la situation des comptes baissent de 6,47% tandis que les abonnements à un service de gestion des comptes sur internet baissent de 31,50%. Derrière ces chiffres, un choix stratégique des banques de réseau : celles-ci baissent les tarifs liés au numérique pour faire face à la concurrence des banques en ligne, qui proposent des services numériques performants et sans frais. Les banques traditionnelles prennent donc au sérieux le succès commercial des banques en ligne, qui ont effectué en 2017 33,50% des ouvertures de comptes courants, selon un récent rapport de l’Autorité de contrôle et de régulation prudentielle.

Vers une complémentarité agence - services en ligne

Face à la concurrence des banques en ligne, les banques de réseau jouent aussi sur la complémentarité des services en agence et des services en ligne. L’absence d’accès à une agence reste une faiblesse de l’offre des banques en ligne pour nombre de Français. Pour l’heure, seules Monabanq et Hello Bank! proposent à leurs clients d’effectuer des dépôts en agence.

L’agence en ligne de la BNP Paribas Bon exemple de la complémentarité agence - services en ligne proposée par les banques de réseau, l’offre de l’Agence en ligne BNP Paribas permet d’avoir accès à tous les services d’une agence BNP Paribas via une plateforme en ligne. De plus, certains tarifs sont abaissés. En savoir plus.

Des tarifs à la hausse dans les banques de réseau

Toutefois, les tarifs bancaires restent globalement à la hausse dans les banques de réseau. Celles-ci compensent ainsi la perte de revenus liée à la baisse ciblée de certains tarifs et à l’effritement de la clientèle, de plus en plus séduite par les banques en ligne. Les frais de tenue de compte s’étendent donc à un nombre croissant d’établissements bancaires et sont en hausse. En revanche, les frais d’incidents semblent stables ; l’Observatoire constate par ailleurs une certaine convergence de ces tarifs entre les établissements.

 

Quelle tendance à long terme ?

Reste à savoir quelle sera la tendance à long terme. Les banques de réseau vont-elles s’engager dans une baisse de leurs tarifs pour mieux concurrencer les banques en ligne, dont les tarifs restent les plus compétitifs du marché ? Parieront-elles au contraire sur un essoufflement du positionnement tarifaire agressif des banques en ligne, qui pénalise encore lourdement leur rentabilité ? La publication des tarifs bancaires 2019 dès janvier prochain permettra de le distinguer.

Tarifs bancaires : bonne nouvelle pour l’outre-merLe rapport 2018 de l’Observatoire des tarifs bancaires signale une évolution positive pour les consommateurs en outre-mer : les tarifs bancaires y sont en baisse ! Consultez notre guide détaillé sur les meilleures banques en ligne en outre-mer.
Mis à jour le