Ultim Boursorama Banque : quel bilan après deux mois ?

Quel bilan pour Ultim Boursorama ?
Quel bilan pour l'offre Ultim Boursorama ?

Une carte bancaire sans frais à l’étranger, une offre ultra accessible et gratuite, Boursorama Banque a frappé fort en lançant sa nouvelle offre Ultim en juin dernier. 2 mois après sa sortie, quel bilan peut-on faire de l’offre Ultim de Boursorama Banque et sa carte spécialement dédiée aux voyageurs ?

Ultim Boursorama : bilan deux mois après sa sortie

Lancée le 11 juin dernier, l’offre Ultim Boursorama n’a pas mis longtemps à convaincre. En effet, 1 mois seulement après sa sortie, la nouvelle carte premium de Boursorama Banque avait déjà séduit 50 000 utilisateurs selon la banque.

Les arguments pour céder à la nouvelle offre de la banque en ligne Boursorama ne manquent pas : paiements et retraits sans frais partout dans le monde, un compte à vue accessible à tous sans conditions de revenus, et surtout, une offre totalement gratuite (sous réserve d’une utilisation par mois).

En résumé l’offre Ultim comprend :

  • un compte courant sans frais de tenue de compte
  • une carte bancaire gratuite Visa Ultim à débit immédiat et à autorisation systématique,
  • les assurances et assistances de la carte Visa Premier
  • des plafonds exclusifs de paiements et de retraits
  • des paiements et retraits en devises étrangères sans frais
  • le virement instantané gratuit dans la limite de 500€ par opération
  • l’émission gratuite d’un chéquier et le dépôt de chèques gratuit

Un succès donc, pour la nouvelle offre haut-de-gamme de la banque en ligne, puisqu’elle devance, en volume de ventes, de nombreux concurrents, notamment Nickel qui n’avait émis que 25 000 exemplaires au cours des 3 premiers mois de la sortie de son offre premium Chrome.

L’offensive de Boursorama Banque

L’offre Ultim de Boursorama Banque est une véritable offre offensive pour ses concurrents, puisque ce type d’offre aussi complète est la plupart du temps payante. En effet, il faudra débourser pour des services similaires. 9,90€ par mois chez N26 avec la nouvelle offre N26 You ou encore 7,99€ par mois chez Orange Bank, Boursorama Banque compte sur cette nouvelle offre pour rentabiliser à terme son modèle et atteindre son objectif de 3 millions de clients dès 2021.

La carte Ultim : idéale pour voyager

carte Ultim
La carte Ultim

Un bon moyen de réduire la facture lors d’un voyage à l’étranger ? Opter pour une carte sans frais hors zone euro. C’est ce que l’offre Ultim de Boursorama Banque propose à ses clients, visant alors un public urbain et voyageur.

Dans la lignée des néobanques, elle se rapproche ainsi des offres des très célèbres N26 ou encore Revolut pour offrir une carte bancaire utilisable partout dans le monde, gratuite, et sans le moindre frais bancaire lors des retraits ou paiements à l’étranger.

Sa carte Visa Ultim haut-de-gamme est l’argument principal de l’offre Boursorama. Aves tous ses avantages, elle devient la carte bancaire de référence pour voyager partout dans le monde. Parmis ses fonctionnalités les plus intéressantes pour les voyageurs, on retrouve :

  • retraits et paiements gratuits partout dans le monde (dans la limite des plafonds de retrait et de paiement qui sont personnalisables, mais par défaut les mêmes qu’avec une Visa Premier chez Boursorama Banque, à savoir des retraits jusqu’à 920 € par semaine et 3 000 € par mois en paiement.)
  • assistance et assurance Visa Premier
  • paiement par mobile via ApplePay, Google Pay et Samsung Pay
  • virement instantané dans la limite de 500€ par opération

Les pionniers du marché de la carte pour voyager mis à mal

Boursorama Banque a frappé fort avec le lancement de son offre Ultim. En effet, elle vient marcher sur les plates-bandes des néobanques comme N26 et Revolut, pionnières sur le marché des cartes bancaires pour voyager.

Si aujourd’hui l’on sait que les banques en ligne et autres néobanques sont les plus intéressantes en matière de frais à l’étranger, Boursorama Banque et son offre Ultim arrive tout de même à se démarquer sur ce marché déjà bien saturé.

Comparatif des principales cartes pour voyager
  Ultim Boursorama
Ultim Boursorama
Bunq Travel Card
Bunq Travel Card
Ma French Bank
Ma French Bank
Logo Orange Bank
N26 You
Logo Nickel
Revolut Premium
Tarif Gratuit
si 1 utilisation/mois
sinon 15€/mois)
Gratuit 2€/mois 9,90€/mois 7,99€/mois
Carte bancaire Carte Visa à débit immédiat et à autorisation systématique Carte de crédit Carte Visa international Carte MasterCard Débit immédiat Autorisation systématique Carte MasterCard ou Visa Débit immédiat Autorisation systématique
Paiement en devise Gratuit 0,99€/retrait Gratuit Gratuit Gratuits jusqu’à équivalent 400€/mois puis 2% retrait
Paiement en euros Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit
Retraits en euros Gratuit 0,99€/retrait Gratuit Gratuits jusqu’à 5 retraits/mois puis 2€/retrait Gratuits jusqu’à 400€/mois puis 2% retrait
Plafond de retrait 920 € sur 7 jours glissants(1) 50 000€/jour non communiqué 2500€/jour 5000€/jour
Plafond de paiement 3 000 € sur 30 jours glissants(1) 50 000€/jour non communiqué 2500€/jour 7000€/4 jours
Assurances          

Alors Ultim Boursorama est-elle plus intéressante que les offres concurrentes ?

On peut dire que oui. En plus de proposer les paiements et retraits gratuits à l’étranger, elle propose un accès à des services supplémentaires que ne proposent pas les néobanques pour ce prix, voire qu’elles ne proposent pas du tout.

On retrouve dans l’offre Ultim une assurance Visa Premier incluse avec la carte bancaire Ultim, mais aussi l’accès aux plans d’épargne ou encore aux assurances-vie et aux crédits. En somme, le client a également accès à toute la palette de services bancaires de Boursorama Banque.

Quelques ombres au tableau cependant, puisqu’il faut retenir que la carte bancaire reste gratuite à condition d’une utilisation par mois. Dans le cas contraire, le client se verra facturer 15€ par mois. De plus, il est nécessaire de faire un premier dépôt de 500€ minimum pour pouvoir utiliser le compte Boursorama Ultim.

De plus, la carte Ultim est une carte à débit immédiat et à autorisation systématique. Le compte est donc systématiquement interrogé avant chaque transaction. Une autre faiblesse pour l'offre Ultim, puisque la carte pourrait ne pas être acceptée pour certaines opérations, par exemple pour une location de voiture.

ConclusionBoursorama Banque continuera-t-elle de convaincre son coeur de cible grâce à cette offre Ultim des plus intéressantes pour les voyageurs ? En tout les cas, sur le marché de la carte bancaire pour voyager, la guerre des offres entre banques en ligne et néobanques n’est pas terminée.

Mise à jour le