Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Chaudière Fioul : prix, modèles, avantages et inconvénients

Contrat d'entretien de chaudière avec Engie
Nos conseillers vous aident à souscrire un contrat d'entretien et une offre de gaz naturel adaptée.

La chaudière au fioul permet - grâce à la combustion du fioul domestique - d’alimenter le chauffage central d’un logement d’une chaleur douce et homogène. Particulièrement performants, les différents modèles de chaudières au fioul rivalisent de technologies et d’efficacité. Le fioul, dérivé du pétrole, un combustible source de grandes émissions de CO2, séduit pourtant plusieurs millions de français. Quelles sont ses qualités imparables ? Et quid des alternatives avec des énergies plus respectueuses de l’environnement ?

Chaudière au fioul condensation et autres modèles

La chaudière au fioul fonctionne avec un combustible – le fioul domestique ou fuel – connu pour son haut pouvoir calorifique. Souvent décriée car utilisant une énergie fossile issue du pétrole connu pour ses émissions de gaz à effet de serre assez élevées, on pourrait se poser la question : pourquoi installer une chaudière au fioul chez soi ? Pourquoi ne pas faire le choix d’un modèle alternatif de chaudière ? Tout simplement, parce que la situation ne s’y prête pas (pas de réseau de gaz de disponible par exemple) ou n’est pas adapté à l’environnement (logement situé dans une région très froide), etc. De plus, les chaudières à fioul nouvelle génération allient aujourd’hui économies d’énergie sans perte d’efficacité et hauts rendements énergétiques.

Chaudière fioul classique

La chaudière au fioul classique – appelée aussi chaudière au fioul standard – est le modèle pionnier du genre qui ait existé. Pratique pour chauffer des logements rapidement grâce à sa température de chauffe de près de 90°, elle pâtit en revanche d’une consommation d’énergie importante et par corrélation d’émissions de CO2 élevées ! On l’utilisera plus comme chauffage d’appoint ou alors pour chauffer des petites superficies.

Toutefois, les particuliers qui possèdent ce type de chaudière sont fortement encouragés à les changer au profit de modèles moins énergivores comme les chaudières au gaz ou au bois. Ils peuvent pour cela compter sur des aides financières de l’Etat au titre de la transition écologique.

A l’achat, on peut se procurer une chaudière fioul classique à un prix moyen de 2000 € HT.

Chaudière fioul à condensation

Ce modèle de chaudière est une chaudière à haute performance énergétique (HPE). Son principe de fonctionnement est de chauffer de l’eau par la combustion du fioul et de récupérer les calories contenues dans la vapeur d’eau refroidie (la condensation) pour les envoyer dans le circuit du chauffage central.

Chaudiere condensation

Ainsi, en évitant les déperditions d’énergie, la chaudière fuel à condensation consomme moins de fioul et permet de faire jusqu’à 30% d’économies d’énergie par rapport à un modèle classique. Son haut rendement énergétique de près de 105% associé à une réduction significative des émissions de CO2 et d’oxydes d’azote en font un des modèles de chaudière le plus plébiscité sur le marché, quel que soit le combustible concerné.

La chaudière fioul à condensation peut également produire de l’eau chaude sanitaire et alimenter la salle de bains et la cuisine. Pour cela, elle sera couplée avec un ballon d’eau chaude qui servira d’espace de stockage et délivrera l’eau à la demande.

Le prix d’achat d’une chaudière fioul à condensation est compris dans une fourchette de 4000 € à 7000 € en fonction de la marque et de la puissance.

Chaudière fioul à basse température

La chaudière au fioul basse température chauffe l’eau à des températures bien inférieures à une chaudière classique (90° contre 50° pour le modèle basse température). Elle permet ainsi de réaliser jusqu’à 20% d’économies d’énergie par rapport à une chaudière classique.

Des performances toutefois inférieures à la chaudière fioul à condensation avec un rendement énergétique de près de 90%. De plus, Pour bénéficier au maximum de l’efficacité de la chaudière fioul basse température, il est recommandé de remplacer les appareils de chauffage tels que les radiateurs/radiants par des modèles basse température. La chaudière au fuel basse température peut fonctionner avec tout type de chauffage, toutefois elle chauffera plus harmonieusement les pièces du logement avec des équipements adaptés.

Les prix d’achat sont compris entre 3000 € et 6000 € auxquels il faudra ajouter le remplacement des appareils de chauffe pour des radiateurs basse température.

Depuis 2015, la Directive Européenne Ecoconception portant sur le retrait progressif du marché des appareils de chauffage très énergivores, avait interdit la commercialisation des chaudières basse température dont le rendement global était inférieur à 86%. Les chaudières basse température type B1 bénéficiaient d’une exception ; En septembre 2018 cette exception a été levée, toutes les chaudières à basse température ne sont plus commercialisées. Celles-ci ne remplissant pas les exigences du taux d’émissions polluantes soit 56m/kWh maximum.

Le mix énergétique de la chaudière fioul : chaudière mixte et micro-génération

Chauffage au gaz avec bouteille de gaz

Deux autres types de chaudières au fioul existent, dont la particularité est d’associer la technologie de la condensation et du combustible bois : la chaudière mixte et la chaudière micro-cogénération.

  • la chaudière mixte ou chaudière hybride fonctionne en brûlant deux types d’énergies différentes telles que par exemple le fioul domestique et le bois. Mais elle peut aussi fonctionner avec d’autres énergies comme l’électricité, le gaz. La chaudière peut passer d’une énergie à une autre en fonction des besoins ou des économies recherchées. Avec un rendement énergétique de près de 90%, elle permet ainsi de réduire sa consommation d’énergie et son impact environnemental. Le prix d’achat moyen se situe autour de 5000 € HT et hors pose ;
  • la chaudière micro-cogénération est une chaudière à condensation équipée d’un moteur dont le principe de fonctionnement est de produire à partir du même combustible – le fioul - à la fois de la chaleur et de l’énergie électrique. L’atout indéniable de cette chaudière est de pouvoir revendre cette électricité ou être en autoconsommation. On gagne ainsi sur les deux tableaux : on réduit sa facture d’électricité tout en profitant de la performance de la chaudière à condensation. Le seul frein à l’achat reste le prix très élevé, il faudra compter entre 10 000€ et 20 000€. Ce type de chaudière est encore peu présente sur le marché résidentiel mais plutôt sur le marché des logements collectifs/immeubles professionnels.

Fonctionnement chaudière fioul

Le fonctionnement commun à toutes les chaudières au fioul est de brûler du fioul domestique – via un brûleur - pour chauffer de l’eau, cette eau chaude est ensuite envoyée dans le circuit du chauffage central qui la diffuse dans l’ensemble des radiateurs de l’habitation. L’alimentation de la chaudière en fioul est réalisée via une cuve de stockage, entreposée en général au sous-sol dans une pièce ventilée ou dans le jardin.

Production d’eau chaude sanitaire

Ce principe de base subit quelques différences en fonction du modèle de chaudières que nous avons abordés plus haut ; A cela, on ajoute que la chaudière au fioul peut – tout comme la chaudière à gaz – produire de l’eau chaude sanitaire (ECS) ; Elle est dite chaudière double-service :

ballon d'eau chaude

  • avec production d’eau chaude par accumulation où l’installation est couplée avec un ballon d’eau chaude qui stocke l’eau chauffée pour un usage ultérieur. La taille du ballon d’eau chaude est en moyenne de 200L, assez grande pour subvenir aux besoins de 4 personnes. Ce système a l’avantage d’être économique puisque la chaudière au fioul peut même être éteinte, très pratique notamment hors période de chauffe en été. Cependant, ces économies d’énergies peuvent disparaître si l’eau chaude stockée n’est pas utilisée pendant un laps de temps. Il faudra alors faire fonction la chaudière pour l’utiliser de nouveau ;
  • avec production d’eau chaude à micro-accumulation où là encore on utilise un ballon d’eau chaude mais de taille minimale (10-20L) pour des besoins réduits ;
  • avec production d’eau chaude instantanée où la chaudière au fioul produit de l’ECS à la demande, au coup par coup. Ce système présente l’avantage certain d’économiser l’énergie et de ne pas s’encombrer d’un ballon d’eau chaude si l’espace est réduit ;

Quelle puissance de chaudière au fioul choisir ?

Le choix d’une puissance de chaudière au fioul en kW ne doit pas être pris à la légère, au risque de se retrouver avec un équipement de chauffe sous-évaluer ou surévaluer par rapport à ses besoins :

  • dans le 1er cas, la chaudière sera utilisée au-delà de ses capacités et la facture d’énergie a de grandes chances d’être salée ;
  • dans le 2eme cas, la chaudière choisie coûtera chère à l’achat pour une utilisation en dessous de ses capacités énergétiques ;
Puissance moyenne de la chaudière fioul en fonction du logement
Taille du logement Puissance en kW chaudière seule Puissance en kW chaudière + ECS
inf à 100 m² 12 à 20 kW 23-28 kW
sup à 100 m² 18 à 25 kW 25-35 kW*

Installation de la chaudière au fioul : ventouse ou conduit ?

L’installation d’une chaudière au fioul, quelle que soit la technologie utilisée, doit être réalisée par un professionnel chauffagiste – certifié de préférence Qualifioul. Cette certification – comme Qualigaz pour les chaudières à gaz – atteste que toutes les normes de sécurité ont été respectées. De plus, le particulier a l’assurance d’avoir une installation de chaudière faite avec le niveau d’expertise requis.

Technicien devant citerne de gaz

Le chauffagiste donne aussi des conseils judicieux comme :

  • où installer sa chaudière au fioul ?
  • où installer la cuve de stockage ?
  • quels travaux sont nécessaires à l’installation ?
  • faut-il changer les radiateurs ?

Une autre question de taille est de connaître le type de raccordement pour l’évacuation des fumées de combustion. Ces deux technologies se décomposent en :

  • Chaudière étanche à ventouse qui fonctionne avec deux circuits : un pour l’évacuation des fumées, l’autre pour l’arrivée d’air nécessaire ;
  • Chaudière à conduit ou chaudière ouverte, où les fumées de combustion sont évacuées par le conduit de la cheminée tubée ;

Pourquoi choisir la chaudière au fuel ?

C’est une question pertinente, tant les avis positifs et négatifs sont entendables. Près de 4 millions de foyers en France, soit près de 10 millions de français disposent d’une chaudière au fioul chez eux. Moins attractif que des énergies comme le gaz naturel et l’électricité, le fioul occupe pourtant la troisième place du classement des énergies utilisées en France pour le chauffage.

Alors, qu’est-ce qui séduit autant de français ? Et qu’est-ce qui pourrait être un sérieux frein à l’achat d’une chaudière de ce type ?

Points positifs et points négatifs de la chaudière fioul 2019
Avantages Inconvénients
  • un rendement énergétique important (>=100%) notamment pour la chaudière fioul à condensation ;
  • une diffusion de la chaleur homogène qui apporte un bon confort de vie ;
  • modèle adapté pour les habitations de grandes surfaces ;
  • peu de risques de tomber en panne sèche, le fioul est disponible partout en France ;
  • la chaudière au fioul peut se combiner avec d’autres solutions de chauffe (pompe à chaleur, panneaux solaires, chauffage au bois) ;
  • le fioul est une énergie très polluante (grandes émissions de gaz à effet de serre) et de particules fines ;
  • impact environnemental important ;
  • le fioul est une énergie fossile, donc à disponibilité limitée à moyen-long terme ;
  • le prix du fioul est soumis aux fluctuations du marché du pétrole ;
  • nécessité d’avoir de l’espace pour la cuve de stockage ;
  • le fioul est un combustible dégageant une forte odeur ;
  • peu de versions chaudières murales de disponibles ;
  • entretien annuel de la cuve de stockage et de la chaudière au fioul ;

Quid des aides financières ? La chaudière au fioul - tous modèles confondus - ne bénéficie d’aucunes aides financières de l'Etat pour son achat, que cela soit au titre du crédit d’impôt à la transition énergétique CITE (sauf la cuve au fioul), de la prime énergie, coup de pouce énergie chaudières, etc. L’Etat voulant limiter au maximum l’impact des énergies fossiles. Seules certains modèles de chaudières au fioul sont encore éligibles à la TVA à 5.5%. Toutefois, le particulier peut toucher le chèque énergie (sous conditions de ressources) pour l’aider à payer ses factures de fioul domestique.

La fin des chaudières au fioul, quelles alternatives ?

gaz co2

Le gouvernement a annoncé fin 2018 de son intention d’interdire d’ici 10 ans tous les appareils de chauffe hautement polluants. Les chaudières au fioul sont visées en premières lignes par cette directive. L’objectif est double pour le gouvernement :

  • enrayer les fluctuations du marché du pétrole ;
  • remplir ses obligations conclus lors de l’Accord de Paris et des Grenelles de l’Environnement ;

Pour atteindre le but qu’il s’est fixé, le gouvernement a déjà mis en place des mesures incitatives à destination des particuliers :

  • la prime énergie CEE ;
  • la prime conversion chaudières ;
  • le crédit d’impôt à la transition énergétique ;
  • l'éco-prêt à taux zéro ;

Ces dispositifs d’aides financières permettent ainsi aux particuliers à revenus modestes ou très modestes de mettre en place des travaux de rénovation de la performance énergétique. Ainsi selon leurs budgets et profils de consommation, ils pourront se tourner vers :

Profitez des meilleures offres des fournisseurs d’énergie ! Les différents fournisseurs alternatifs proposent tout un panel d’offres d’électricité ou de gaz naturel/gaz propane ; Ces abonnements d’énergie couplés avec une chaudière haute performance énergétique permettent d’alléger la facture d’énergie.

Mise à jour le