Après le rachat de Ring, Amazon continue d'agir pour démocratiser la maison connectée

Nous vous l’annoncions en mars 2018, Amazon a racheté la start-up Ring pour plus d’un milliard de dollars. Vient donc maintenant le temps de l’action pour l'entreprise, mais aussi celui des conséquences directes sur la gamme d’objets connectés de cette start-up spécialisée dans la maison intelligente.


Les sonnettes connectées Ring : le produit phare d’une start-up prometteuse

Lors de l’annonce de rachat de start-ups et de mouvements commerciaux divers dans le monde de la technologie et de l’innovation, l’anticipation des retombées de ces investissements économiques est grande. Il n’est pas toujours évident de prévoir les volontés et plans établis par les grandes entreprises. Pourtant, ce rachat effectué par Amazon sur la start-up Ring semblait présager un élargissement de leur gamme de produits domotiques, ainsi que la volonté de s’imposer de manière incontournable sur le marché des objets intelligents.

Ring, Video Doorbell Ring, sonnette connectée Ring, Amazon Ring
En baissant le prix des sonnettes connectées Ring, Amazon fait un geste vers les consommatrices et consommateurs en rendant sa gamme de produits intelligents plus accessibles.

L’un des éléments clés de la start-up Ring est sa sonnette connectée. Il s’agit là de son produit phare, qui a sans doute attiré l’attention du géant de l’e-commerce. Créée en 2012, la petite société Ring a depuis ses débuts mis une grande part de son intérêt dans la sécurité connectée. Des objets intelligents qui permettent d’augmenter la sécurité des utilisatrices et utilisateurs, grâce notamment au contrôle à distance via PC, tablette ou smartphone.

La sonnette connectée Ring permet en effet de communiquer avec la personne présente à votre porte, et son utilisation peut se combiner à celle de caméras intelligentes, ou même des détecteurs de fumée et de mouvements. La sécurité et la sûreté plus largement – garanties par l’utilisation de la domotique –, sont un des chevaux de bataille de l’innovation actuelle, aux côtés de l’intelligence artificielle. Nous avons pu le constater lors du bilan du Consummer Eletronic Show 2018. Parmi les nombreuses propositions allant dans ce sens, on peut retrouver la gamme d’objets connectés de Nest Secure ou même les caméras intelligentes Presence et Welcome de Netatmo. De plus, Amazon suit le mouvement plus large des grosses entreprises, puisque son rachat de Ring s’apparente à celui de Google pour Nest et sa sonnette connectée Hello.

Au fil du temps, les sonnettes connectées Ring se sont développées et se déclinent à ce jour en quatre modèles distincts : la première version, la seconde, la sonnette Ring Pro et la sonnette Ring Elite. Chacune propose davantage d’options et de services au fil du temps, la marque affichant désormais un choix de produits domotiques assez riches.

Amazon et les rachats : une volonté sans faille d’agrandissement

En rachetant la start-up Ring pour plus d’un milliard de dollars, Amazon semble suivre une stratégie précise quant à son expansion dans le domaine de la domotique. En décembre 2017, la société Amazon rachetait Blink, une entreprise qui consacre son expertise à la domotique de surveillance sans-fil. C'est cette même technologie qui permet aux objets connectés de vous protéger. Logiquement, mis bout à bout, ses investissements économiques paraissent dessiner un plan plutôt clair : l'ambition de proposer une gamme de produits très complète – et compatible avec Amazon Alexa – pour offrir aux consommatrices et consommateurs une maison connectée made in Amazon. À ce jour, il existe déjà quelques propositions des maisons connectées, qu’il est utile de comparer, mais le marché est encore dans une phase d’instabilité, au cœur de laquelle chaque entreprise peut potentiellement prendre le leadership.

Ainsi, l’annonce d’une baisse de prix pour la sonnette connectée Ring semble aller dans ce sens. Et cette volonté vise à mettre à mal une concurrence féroce. Amazon a donc annoncé un nouveau prix pour la Video Doorbell de Ring, passant de 199 € à 99 €.

Pour les GAFA, il s’agit de ne pas gafferMême avec une connaissance sommaire du milieu de l’innovation technologique, ses géants sont facilement identifiables par toutes et tous. Aujourd’hui, ils ont réussi à s’imposer dans le marché de la domotique avec différents produits connectés. Au centre de ces offres, l'on retrouve des assistants intelligents sous forme d’enceinte connectée : le Google Home et le Google Home Mini pour Google ; Amazon Echo pour Amazon, équipé d’Alexa ; Facebook est pour l’instant plus concentré sur le développement de réseaux sociaux en réalité virtuelle avec Facebook Spaces ; et enfin, Apple, qui a sorti le HomePod aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie en février 2018. De plus, l'entreprise à la pomme devrait mettre le HomePod sur le marché français sous peu, au printemps 2018.

Mis à jour le