Plus de 200 millions d’enceintes connectées devraient être vendues en 2019

Quel avenir pour les enceintes connectées ? Selon une récente étude du cabinet Canalys, celui-ci devrait être radieux. Les prédictions projettent une croissance mondiale très importante, pouvant varier selon les zones géographiques. En 2019, globalement, le marché devrait presque doubler.

Enceintes connectées : un marché en pleine croissance… et en pleine métamorphose

Pourra-t-on résister à la vague des enceintes connectées ? Les sorties successives de Google Home, HomePod, Amazon Echo, Symfonisk attestent de la vitalité du secteur. L’afflux permet une diversification de l’offre, répondant sans aucun doute à une croissance de la demande alors que la domotique se popularise.


La domotique est en train de redéfinir notre manière de vivre au quotidien. Et à constater de l’augmentation des ventes des assistants intelligents, cela n’est pas prêt de changer.

Malgré un rapport parfois méfiant des Français à la domotique, les usages sont en train d’évoluer à un rythme impressionnant. Ainsi, non seulement les objets se connectent de plus en plus, mais l’intégration d’intelligences artificielles sur les équipements augmentent elle aussi. Dans une étude récente, le cabinet britannique Jupiter Research projetait que d’ici 2023, les assistants vocaux – type Alexa, Siri, Google Assistant – seraient présents sur 8 milliards de produits.

Les études des cabinets d’experts permettent bien souvent de garder un œil sur l’évolution des pratiques du grand public. Les changements au cœur du marché domotique sont si importants qu’il est parfois difficile de prendre du recul. Cela dit, les tendances sont facilement identifiables, et les experts peuvent offrir des prédictions parfois pertinentes.

Au mois d’avril 2019, le cabinet Canalys a ainsi publié une étude intéressante concernant les enceintes intelligentes et leur futur économique. Selon le document, on pourrait compter plus de 200 millions d’enceintes connectées vendues dans le monde pour la seule année en cours, et presque 600 millions en 2023.

Google Home, l’assistant connecté préféré des FrançaisLa domination d’Amazon sur le marché domotique est indéniable. Et celle-ci s’illustre aussi dans l’usage des particuliers. Un récent sondage réalisé par Reichelt Elektronik et OnePoll mettait en lumière que 30 % des personnes sondées déclaraient utiliser un Google Home – le HomePod arrivant loin derrière avec 17 %, puis l’Amazon Echo avec 9 %. Autre résultat pertinent de cette enquête : 16 % des personnes interrogées manifestaient l’envie d’acheter un assistant vocal.

Enceintes connectées : qui sont les acteurs déterminants de la croissance ?

L’étude de Canalys avance plusieurs données intéressantes. En estimant à 207,9 millions le nombre d’enceintes connectées vendues de par le monde, l’enquête prévoit une croissance énorme de 82,4 % par rapport à 2018 sur ce marché spécifique – qui était alors de 114 millions d’unités.

Comme toujours, deux pays se distinguent pour justifier une telle croissance : les États-Unis et la Chine. En Amérique du Nord, l’usage des enceintes intelligentes est bien plus avancé que celui de la France par exemple. Selon les données de Canalys, 80 millions d’entre elles sont déjà présentes sur le territoire nord-américain, et le cabinet envisage une croissance de 46 % pour 2019. Cela s’explique facilement : le marché est bien plus vaste, et les sorties des appareils domotiques sont généralement d’abord faites aux États-Unis.

Cela dit, l’Asie de l’Est – et en particulier la Chine – a aussi un grand rôle à jouer dans le futur, un territoire où le marché connaît des métamorphoses fascinantes. Canalys prévoit une croissance de 166 % sur le territoire chinois, avec 22,5 millions d’enceintes connectées vendues en 2018, et 59,9 millions prévues pour 2019. La spécificité ici est que des acteurs centraux comme Amazon et Google n’auront probablement que peu de bénéfices à tirer de cette croissance, puisque les acteurs du marché chinois lui sont majoritairement spécifiques.

Pour ce qui est de l’Europe, l’on constate d’un taux de croissance plus raisonnable sans pour autant être négligeable, puisque l’étude projette une augmentation d’environ 50 %. Il reste à voir quelle progression réelle s’illustrera à l’avenir. En effet, si le marché des tablettes stagne, les sorties récentes de smart displays – ces enceintes intelligentes avec écrans, telles que le Lenovo Smart Display, le Google Home Hub ou encore le Nest Hub Max – pourraient venir bouleverser les chiffres envisagés et créer une nouvelle concurrence, hybride.

Marché des enceintes connectées, croissance par pays entre 2018 et 2019

Pays

Croissance

États-Unis

46 %

Chine

166 %

Angleterre

47 %

Allemagne

49 %

Corée du Sud

132 %

Canada

80 %

Japon

131 %

Source : Canalys, Enceintes connectées, avril 2019.

Enceintes connectées : un marché qui ne cesse de grandirL’étude de Canalys estime que le marché des enceintes connectées devrait représenter quelque 11,79 milliards d’euros mondialement en 2023. En juillet 2018, une autre étude du cabinet estimait que le nombre d’enceintes connectées mondial serait de 100 millions à la fin de l’année 2018, et de 225 millions en 2020. Aujourd’hui, la réalité économique du marché montre que leurs estimations ont largement été dépassées.

Créé le