Amazon veut-il marketer nos émotions ?

Allons-nous aussi confier nos émotions aux intelligences artificielles dans le futur ? Le dernier projet sur lequel travaille Amazon semble le suggérer. De fait, les équipes de l’entreprise se consacrent au développement d’un bracelet connecté capable d’analyser les émotions du porteur au son de sa voix.

Amazon : l’entreprise continue son travail dans le secteur domotique

Décidément, Amazon n’en finit plus de faire parle d’elle. L’entreprise de Jeff Bezos a récemment attiré l’attention de la presse pour ses déclarations autour de l’automation de ses centres de distribution, mais aussi au sujet de l’ouverture de son nouvel entrepôt en région parisienne et de l’arrivée des robots pour aider les futurs employés.


Quelles conséquences les objets connectés que l’on porte auront-ils dans la vie quotidienne des consommateurs ? Pourraient-ils les aider ?

Au-delà de ses ambitions de développement, Amazon travaille aussi activement à l’expansion de sa gamme domotique. Une volonté impulsée et concrétisée par des achats de start-ups spécialisées successifs, à l’instar de Blink et Ring. Toutes ces manœuvres économiques s’imposent dans le cadre d’une vision d’ensemble, celle de la démocratisation d’une maison connectée made in Amazon.

Parmi les dernières actualités du géant du e-commerce – côté domotique –, l’on apprenait donc fin mai 2019 que celui-ci était en train de travailler activement à l’élaboration d’un bracelet connecté capable de détecter les émotions de son porteur. L’objet est en développement collaboratif auprès des équipes du Lab126, lequel a notamment travaillé sur la gamme Echo d’Amazon.

Une prochaine sortie potentielle s’inscrivant directement dans la mode des wearables, soit les objets intelligents que l’on porte au quotidien. Est-on triste, malade, heureux, stressé ? Dans le futur, nous n’aurons visiblement plus besoin de nous poser la question.

Le nouveau projet d’Amazon, selon les informations dévoilées à ce jour, serait un projet de longue haleine. En effet, en 2017, l’entreprise américaine déposait un brevet pour une technologie bien spécifique, laquelle permet d’identifier les troubles émotionnels et l’état de santé d’une personne.

Amazon : un bracelet connecté pour la santé ou pour le marketing ?

Qui se souvient des bagues qui changent de couleur en fonction de notre humeur ? Dans les années 1990, posséder un de ces bijoux futuristes était au top de la mode. Avec son dernier projet, Amazon semble s’inspirer directement de ce gadget, ici mis à jour grâce à la domotique.

C’est le journal Bloomberg qui a dévoilé les détails entourant le projet, basé sur des sources internes à l’entreprise et l’interview d’une personne directement impliquée dans le projet. L’objet connecté, surnommé « Dylan », serait donc un bracelet intelligent, capable d’identifier les émotions de la personne qui le porte au seul son de sa voix.

Les fluctuations sonores lorsque l’on parle donnent des indications précises sur nos humeurs. Pour les capter, le bracelet est équipé de plusieurs micros, dont les données collectées sont retranscrites sur l’application mobile. Dessus, les utilisateurs peuvent donc prendre connaissance de leur humeur en temps réel en fonction de l’analyse des données.

Le bracelet connecté d’Amazon pourrait dépasser sa simple utilisation de base, celle de la détection, et proposer concrètement des solutions à l’utilisateur en fonction de son humeur. Par exemple, si une personne a faim, l’application lui proposerait donc de s’alimenter. Selon Bloomberg, les indications pourraient aller jusqu’à des suggestions concrètes afin d’orienter les interactions sociales.

Le but d’une telle innovation laisse songeur : sommes-nous du côté de l’exploitation du ciblage marketing – il est tout à fait probable que Dylan favorise telle ou telle marque dans ses suggestions –, un ciblage marketing alimenté par la base de données colossale d’Amazon ? Ou sommes-nous du côté d’un équipement dédié au bien-être et à la santé ? Chacun peut se faire son avis.

Aucune information officielle n’a été communiquée à ce jour. En 2018, Amazon battait son propre record avec un chiffre d’affaires de 232,9 milliards de dollars, soit une hausse de 31 % par rapport à l’année précédente.

Amazon : Dylan, le petit frère d’Alexa ?Les informations concernant Dylan restent encore sommaires. Il est à ce jour impossible de déterminer si les fonctionnalités vocales de Dylan constituent un prolongement de la technologie d’Alexa, l’intelligence artificielle d’Amazon, équipé sur de nombreux objets, et notamment la gamme Echo de l’entreprise.

Mise à jour le