La 5G et les nouveautés technologiques peuvent-elles relancer le marché des Télécoms ?

Une baisse de 4,1% sur le volume des ventes de smartphones représente pour les fabricants une perte de plusieurs milliards d'euros sur leur chiffre d'affaires. Et selon de premières prédictions, 2019 ne devrait pas être mieux avec un affaiblissement prévu entre 3,3% et 5%. Le marché de la téléphonie arrive t-il à saturation ? La sortie prévue de dizaines de nouveaux smartphones et l'installation de la 5G peuvent-elles changer la donne ?

Marché des smartphones : des résultats en baisse mais à relativiser

1,4 milliards de smartphones se sont écoulés dans le monde en 2018. Certes, la baisse globale en termes de ventes de ces appareils devenus indispensables est assez fulgurante mais pris individuellement, les chiffres publiés par l'IDC (International Data Corporation) sont à prendre avec précaution :

  1. Samsung a conservé sa place de numéro un avec 292,3 millions d'unités vendues et 20,8% de parts de marché.
  2. Apple, tous trimestres confondus, arrive deuxième avec 208,8 millions de smartphones vendus et a détenu 18,2% de parts de marché.
  3. Huawei, qui avait doublé Apple avec des résultats impressionnants l'été dernier, prend une belle troisième place, avec 206 millions de smartphones vendus. La marque chinoise occupe ainsi 14,1% de parts de marché, au coude à coude avec Apple.
  4. L'écart se creuse ensuite pour le quatrième plus gros vendeur de smartphones, Xiaomi. Cet écart n'a cependant rien de négatif puisque ce fabricant âgé de seulement huit ans a suivi une ascension remarquable au point d'être surnommé "l'Apple chinois". Les ventes de terminaux Xiaomi s'élèvent à 122,6 millions, ce qui représente ainsi 8,7% de parts de marché.
  5. Oppo arrive ensuite cinquième. La marque chinoise de téléphones portables haut de gamme créée en 2004 a vendu 113,1 millions d'unités et possède 8,1% de parts de marché.

Ces cinq marques couvrent ainsi 67,2% des parts de marché, soit une large majorité. Les autres fabricants (Nokia, Motorala, Blackberry, Honor, OnePlus...), loin derrière, occupent 32,9% du marché et ont vendu 462 millions d'unités au total sur l'année 2018.

Que faut-il retenir de ces résultats ?Ce sont les leaders Samsung et Apple qui accusent les baisses les plus importantes avec respectivement -8% et -3,2% en 2018. Les fabricants chinois qui ne menaçaient encore personne jusqu'en 2017 (Huawei, Xiaomi et Oppo) ont gagné des points décisifs pour 2019. Ces derniers représentent désormais 31,2% du marché dans la téléphonie mobile.

Comment expliquer un tel recul ? Le marché des smartphones peut-il repartir en 2019 ?

Selon l'analyste pour IDC, Ryan Keith, rares sont les pays qui parviennent encore à pousser les ventes de smartphones : l'Inde, l'Indonésie, la Corée du Sud et le Vietnam. La tendance est plutôt au changement de smartphones moins fréquent chez les utilisateurs, les spécialistes ont noté cette tendance aux Etats-Unis et en Europe. Deux raisons principales expliquent ce ralentissement : 

  • Ces derniers les trouvent trop chers pour le peu d'innovations qu'ils apportent. En revanche, les trois fabricants chinois du moment : Huawei, Xiaomi et Oppo ne subissent ces aléas.
  • Les incertitudes politiques et économiques ressenties par la clientèle ont un impact indirect sur sa manière d'acheter et notamment sur ses priorités.

En France, les téléphones reconditionnés et d'occasion font concurrence aux smartphones neufsDans l'Hexagone un autre facteur entre en effet en ligne de compte. En 2016, les téléphones reconditionnés et d'occasion représentaient 3,6 millions de ventes au total, soient une part non négligeable des smartphones acquis par les utilisateurs. Le Back Market est ainsi la plus grande plateforme française de smartphones reconditionnés avec des modèles renouvelés régulièrement. Rendez-vous sur le site internet du Back Market pour découvrir les smartphones qu'ils proposent ainsi que leurs garanties. Si vous souhaitez plutôt acheter un téléphone portable accompagné d'un forfait mobile, vous pouvez appeler Selectra au 09 75 18 33 47 (gratuit) ou demander à être rappelé gratuitement afin de bénéficier des offres les plus avantageuses chez nos partenaires.

Les marques de smartphones ont compris que face à cette relative saturation, il fallait innover et ouvrir ses portes à de nouveaux marchés. Si les prédictions des spécialistes pour 2019 ne sont pas meilleures que les résultats affichés en 2018, les fabricants ont fait part de leurs stratégie.

Smartphones

Ainsi, afin de contrer les conséquences de la prudence des acheteurs, Apple compte réduire le prix de ses iPhone à l'export. Samsung de son côté, en plus d'avoir présenté son prototype de smartphone pliable juste après le Flexpai, compte jouer sur tous les tableaux. Il a choisi notamment de se focaliser sur un marché particulièrement prometteur en Inde avec sa nouvelle série de smartphones entrée de gamme, les Samsung Galaxy M présentés le 28 janvier dernier. Et ce n'est pas tout, la présentation avancée au 20 février (quatre jours avant le MWC de Barcelone) de ses nouveaux Galaxy haut de gamme S10 et S10 + et peut-être de son smartphone pliable, le Galaxy X, fait aussi part de la stratégie du leader sud-coréen.

Huawei compte surfer sur la vague de succès de ses modèles haut de gamme P20 et Mate 20, en sortant le P30 normalement au MWC mais aussi et surtout son smartphone pliable très attendu. Le géant chinois devrait aussi profiter de la sortie de ses entrées de gamme comme le P Smart 2019 actuellement commercialisé et dont le prix s'élève à 229€. L'objectif de Huawei serait de vendre 225 millions d'unités en 2019 pour dépasser enfin Apple sur une année entière selon les analyses de TrendForce. Xiaomi et Oppo devraient continuer quant à eux à grimper doucement mais sûrement avec de nouveaux modèles également attendus en 2019.

5G : un impact positif sur les ventes de smartphones en 2019 ?

Les différents types de réseaux

Parmi les pas importants dans le monde de la téléphonie en 2019, il est impossible d'oublier la 5G, le réseau mobile du futur. Bien sûr celle-ci connaît quelques déboires :

  • Difficultés d'investissements chez les opérateurs dans le monde (la France est aussi concernée) ;
  • Relations internationales tendues avec Huawei et les conditions de sécurité de son réseau ;
  • Doutes sur les effets des antennes mobile 5G sur la santé.

Pour autant, les fabricants semblent vouloir passer outre ces faiblesses en vantant (peut-être avant l'heure) les mérites de la 5G sur leurs futurs smartphones.

Certaines marques n'ont pas manqué de communiquer sur la compatibilité de leurs nouveaux modèles de smartphones au réseau 5G bien que celui-ci n'existe pas encore et n'en soit qu'au stade de test. Le smartphone pliable de Huawei devrait permettre une accessibilité à la 5G tout comme le Samsung Galaxy S10 X 5G, une nouvelle gamme de la marque OnePlus mais aussi le Xiaomi Mi Mix 3. Ils devraient d'ailleurs tous faire leur apparition au MWC qui ouvre ses portes dans une semaine.

Pourquoi les marques se précipitent-elles vers la 5G ? Il faut savoir que ces smartphones seront aussi compatibles avec les autres réseaux GSM (2G, 3G, 4G, 4G + etc). Les marques souhaitent aussi sans doute prendre de l'avance, expérimenter sur de utilisateurs-cobayes et montrer qu'elles ne sont qu'aux prémices de l'innovation, qui va donc venir avec la 5G. En revanche de là à savoir si les clients des smartphones sont prêts à accueillir la 5G à un certain prix dès maintenant, c'est un autre débat auquel devront s'ateller les gouvernements et les entreprises dédiées.

Mise à jour le