Chiffres ARCEP 1er trimestre 2017 : croissance et prudence

L’ARCEP vient de publier les chiffres de l’Observatoire des marchés des communications électroniques en France pour le 1er trimestre 2017. Pour la première fois depuis 6 ans, le marché renoue avec la croissance.


C’est désormais une habitude, l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) publie chaque trimestre les chiffres de l’Observatoire des marchés des communications électroniques en France. Ces chiffres permettent de décrypter les grandes tendances du marché des télécoms. Depuis quelques jours, ceux-ci sont disponibles pour le 1er trimestre 2017. Et pour la première fois depuis 6 ans, ils annoncent une légère hausse du revenu des opérateurs, avec une augmentation de 0,7% en un an.

Le marché atteint en effet 8,1 milliards d'euros pour le revenu des seuls services de communications électroniques (on ne compte pas dans ce chiffre toutes les sources de revenus annexes des opérateurs : location ou vente de portables ou d’équipements fixes, accessoires, etc.). Cette tendance positive est poussée principalement par les services mobiles, dont le revenu progresse de + 100 millions d'euros en un an.

Abonnements fixes : portés par la fibre !

fibre arcep

La fibre optique porte à elle seule plus de la moitié de la croissance des accès Internet très haut débit (64% au premier trimestre 2017).

En effet, les abonnements xDSL diminuent progressivement depuis le début 2015 et sont remplacés par le très haut débit : +1,3 million d’abonnés en un an, dont 845 000 en fibre optique, soit un doublement en un an. Aujourd’hui, cette technologie représente 9% des 27,9 millions d'abonnements à Internet.

Mobiles : la 4G booste la consommation internet mobile !

En un an, la consommation de données sur les réseaux mobiles a été multipliée par deux ! Elle est de 400 000 téraoctets au premier trimestre 2017 (moins de 200 000 au premier trimestre 2016). Il faut noter que 91% de ce volume est consommé en 4G. Cela s’explique facilement par la hausse du nombre d’utilisateurs de la 4G (+9,2 millions), elle-même favorisée par la généralisation des smartphones et une meilleure couverture du territoire.

Ainsi, le nombre d'utilisateurs des réseaux 4G s'élève à 33,8 millions, soit près de la moitié des cartes SIM contre un tiers auparavant. Le chiffre est de 46% exactement, soit une croissance annuelle de +12%. Les réseaux 3G sont également mis à contribution par plus de sept cartes SIM sur dix.

donnees mobiles arcep

Conséquence logique, les autres usages sont en repli. Le nombre de SMS notamment, qui diminue de 5,1% en un an. Il reste toutefois imposant : 48,2 milliards au total sur le trimestre. Cependant, la moyenne mensuelle par utilisateur diminue pour le deuxième trimestre consécutif, avec 231 SMS, alors que celle-ci était stable depuis la fin de l'année 2012 à un niveau d'environ 250 SMS par carte et par mois.

L’ensemble de ces résultats chiffrés et beaucoup d’autres données sont publics et consultables librement sur le site de l’ARCEP.

Les grandes tendances en chiffres

Pour compléter ce rapide tour d’horizon de l’enquête de l’Observatoire, voici quelques tendances (chiffre de l’évolution par rapport au premier trimestre 2016).

EN HAUSSE

Le trafic téléphonique mobile : +2,5% soit 41,1 milliards de minutes. Une augmentation moins marquée qu'en 2016 (alors autour de 6%).

La consommation moyenne mensuelle par carte mobile : + 2 minutes en un an pour une moyenne de 3h17.

Les cartes SIM dédiées aux objets connectés : +2,9 millions pour un total de 12,7 millions de cartes.

EN BAISSE

arcep 1er trimestre baisse
Le trafic téléphonique, en fixe et mobile cumulés : - 1,7 milliard de minutes consommées avec un total de 59,8 milliards de minutes ce trimestre.
arcep 1er trimestre baisse
Le trafic téléphonique fixe : - 2,6 milliards de minutes consommées avec un total diminué à 18,6 milliards de minutes.
arcep 1er trimestre baisse
La consommation moyenne mensuelle par ligne fixe : -20 minutes pour une moyenne descendue à 2h48.

 

Mis à jour le