Livret Enfant : comparatif des livrets d'épargne pour les mineurs

Les banques offrent des opportunités d'ouverture de compte pour les enfants, dès leur naissance. Ils sont de tous types, livrets réglementés, livrets enfant, assurances vie… Pour vous guider, voici un récapitulatif des produits bancaires destinés aux plus jeunes.


Les livrets réglementés pour un placement sans risque

Les livrets réglementés accessibles aux mineurs sont le Livret A, le Livret Jeune, le PEL et le CEL. Leurs taux ne sont pas très rémunérateurs, mais leur utilisation est souple et l'argent reste toujours disponible.

Le livret A

Créé en 1818, le Livret a récemment fêté ses 200 ans et reste l'un des placements grand public les plus courants. N'étant soumis à aucune restriction d'âge, c'est le support qui est le plus souvent choisi par les parents pour leur enfant.

Le fonctionnement très simple du Livret A séduit les épargnants. La mise de fonds à l'ouverture est minime, généralement 10 €, et l'utilisation en est souple. Les fonds ne sont pas bloqués, même si le mineur a besoin de l'autorisation de ses parents à partir de 12 ans pour intervenir sur son livret. À partir de 16 ans, il peut disposer de son Livret A comme il l'entend.

Une personne ne peut posséder qu'un seul Livret A dont le plafond ne doit pas dépasser 22950 €.

C'est un placement parfaitement sûr mais peu rémunérateur. Il peut même coûter de l'argent à son propriétaire lorsque son taux – fixé par le gouvernement – est plus faible que l'inflation.

En savoir plusPour aller plus loin, retrouvez notre guide complet sur le Livret A.

Le livret jeune, un livret dynamique dès 12 ans

Dès l'âge de 12 ans, un jeune peut ouvrir un Livret Jeune et le conserver jusqu'à l'année de ses 25 ans.

À qui s'adresse le livret jeune ?

Le Livret Jeune permet aux jeunes âgés de 12 à 25 ans de déposer sur leur compte une épargne allant jusqu'à 1600 €, hors intérêts. Tout comme le Livret A, ce le livret représente une solution simple et non soumise à l'impôt.

Les conditions d'accès sont très simples :

  • avoir entre 12 et 25 ans ;
  • être accompagné par l'un de ses parents ou représentants légaux (jusqu'à l'âge de 18 ans) ;
  • être domicilié en France.

Il est interdit à quiconque de posséder plus d'un livret jeune. Il est en revanche compatible avec d'autres livrets bancaires, type Livret A.

En savoir plusPour aller plus loin, retrouvez notre comparatif et guide complet sur le Livret Jeune.

Comment fonctionne la rémunération du Livret Jeune ?

Chaque banque est libre de fixer son propre taux de rémunération, mais à la condition qu'il ne soit pas inférieur au taux du Livret A. Il peut toutefois lui être égal. Rappelons que le taux du Livret A est fixé par le gouvernement, ce qui revient à dire que le taux du Livret Jeune, s'il n'est pas directement fixé par le gouvernement, est pour le moins encadré car c'est bien le gouvernement qui fixe un taux minimum.

Les banques ne sont autorisées à prélever aucun frais relatif au Livret Jeune, que ce soit pour l’ouverture, la gestion ou encore la clôture du compte.

Les dépôts et retraits du Livret Jeune

livret-jeune-épargne-enfant
Le Livret Jeune constitue une épargne à la fois sûre et rémunératrice

L'argent du Livret Jeune reste toujours disponible et les dépôts peuvent se faire à tout moment.

Il n’existe pas de montant minimum pour le versement initial. Toutefois, la plupart des banques demandent un premier versement d’au moins 10 €

Le compte peut être approvisionné par des chèques ou des virements, à n'importe quel moment, il n'y a pas de dépôt minimum fixé. Les retraits se font en présence du parent ou représentant légal jusqu'à l'âge de 16 ans, et à partir de 18 ans, le titulaire est seul et unique responsable de son compte dont il dispose comme il le souhaite.

Entre 16 et 18 ans, le jeune peut gérer lui-même son compte et effectuer des retraits, à la condition que le parent ou représentant légal ne s'y oppose pas. En aucun cas le compte peut être débiteur et, en pratique, les banques demandent généralement de laisser un montant minimum de 10 € après chaque retrait.

Les banques proposent généralement une carte de retrait associée au Livret Jeune. Elle permet de retirer de l'argent dans un distributeur automatique de billets – DAB – appartenant à l'enseigne de la banque, en France, voire à l'étranger. En revanche, cette carte de retrait ne fonctionne pas chez les commerçants, physiques ou en ligne.

Les intérêts du Livret Jeune

À l'instar de nombreux livrets bancaires, les intérêts du Livret Jeune sont calculés par quinzaine :

  • les versements portent intérêt à compter du premier jour de la quinzaine suivante ;
  • les versements cessent de courir à la fin de la quinzaine qui précède le jour du retrait ;
  • le 31 décembre de chaque année, les intérêts cumulés acquis durant l'année sont versés au capital et produiront à leur tour des intérêts.

L'année de son vingt-cinquième anniversaire, le titulaire du compte est tenu de clôturer son compte avant le 31 décembre. En cas d'oubli, la banque fermera le compte d'office et versera le montant du Livret Jeune sur un compte désigné ou bien sur un compte en attente.

Voici un tableau récapitulatif des conditions de rémunération du Livret Jeune en fonction de l'établissement bancaire choisi.

Comparatif des taux de rémunération des livrets jeune en vigueur en mai 2020
Banque Nom du livret Taux de rémunération Voir les offres
Monabanq Livret Jeune de Monabanq 2 % En savoir plus
Hello Bank! Livret Jeune d'Hello Bank! 2 % En savoir plus
BNP Paribas Livret Jeune de BNP Paribas 2 % En savoir plus
Société Générale Livret Jeune de la Société Générale 1 % En savoir plus
Livret Jeune de LCL 1,75 % En savoir plus
Logo-credit-mutuel Livret Jeune du Crédit Mutuel 1,75 % En savoir plus
Livret Jeune de la Caisse d'Epargne Entre 1 % et 1,75 % selon les établissements En savoir plus
Credit du Nord logo Livret Jeune du Crédit du Nord 1,35 % En savoir plus
Livret Jeune Mozaic 1 % En savoir plus
Banque Postale Livret Jeune de la Banque Postale 1,50 % En savoir plus
Logo Banque Populaire Livret Jeune de la Banque Populaire Entre 0,75 % et 2,5 % selon les établissements En savoir plus

Tableau non-exhaustif sur une sélection de banques. Taux en vigueur au 4 juin 2019.

PEL et CEL, des placements ambivalents pour un enfant

épargne-jeune-pel-cel
Les rémunérations des PEL et CEL sont généralement inférieures à celles d'autres placements

Autrefois défiscalisés et bénéficiant de la prime d’Etat, les PEL et CEL représentaient des placements attractifs. Le 1er janvier 2018, les règles ont changé et les PEL ainsi que les CEL sont désormais soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU).

Désormais fiscalisé, le taux net du PEL, une fois la flat tax déduite, chute à 0,70 %, soit une rémunération encore plus faible que le Livret A. La situation est encore pire pour le CEL dont le taux de rémunération n'est plus que 0,35 %, après déduction des cotisations sociales et fiscales.

Ces deux placements ne valent donc qu'en cas de projet immobilier concret pour lequel le titulaire connaît le taux à l'avance, et est assuré qu'il sera inférieur au taux pratiqué sur le marché. Attention cependant aux conditions posées pour avoir droit à ces avantages : dépôts minimum, temps de conservation, impossibilité de procéder à des retraits partiels…

Notre avisL'intérêt de se tourner vers ce type de placement pour un enfant n'est donc pas démontré dans l'état actuel des choses.

Le PEA Jeunes

Le PEA (Plan d’Epargne en Actions) désigne un placement financier permettant d’acquérir un portefeuille d’actions d’entreprises européennes.

Récemment, l'Assemblée Nationale a voté la création d'un Plan d'Épargne en Actions – un PEA – pour les jeunes âgés entre 18 et 25 ans, dont les versements sont plafonnés à 20 000 €.

Il bénéficie des mêmes caractéristiques et avantages fiscaux que le PEA, qui est plafonné à 150 000 €, ou 300 000 € pour un couple :

  • en l'absence de retrait, aucune imposition n'est possible ;
  • pour un PEA ouvert depuis plus de 5 ans, les gains sont taxés à hauteur de 17,2 % ;
  • pour un PEA ouvert entre 2 et 5 ans, les gains sont taxés à hauteur de 36,2 % ;
  • pour un PEA ouvert depuis moins de 2 ans, les gains sont taxés à hauteur de 39,7 %.

À partir du vingt-cinquième anniversaire du titulaire, les fonds devraient être automatiquement reportés sur un PEA classique.

Un Compte sur Livret (CSL) ou un Livret Enfant, en complément

Des compléments potentiellement intéressants

Un Compte Sur Livret (CSL) désigne un livret d'épargne dont les taux d'intérêts sont librement fixés par les établissements bancaires et non réglementés par l'Etat.

Le Compte sur Livret Jeune (CSL) s'adresse aux enfants de moins de 12 ans. Les fonds d'un CSL restent disponibles en permanence, à la condition de laisser un solde minimum de 10 €. Actuellement, son taux de rémunération oscille entre 0.10 et 0,30 % en fonction des établissements. Un CSL Jeune ne peut être ouvert que par le représentant légal de l’enfant. Il est également important de noter qu’un enfant ne peut détenir qu'un seul CSL Jeune.

Le CSL Jeune est soumis aux impôts et aux prélèvements sociaux. L'année des 25 ans de son titulaire, les fonds sont versés sur un CSL classique.

Le Livret Enfant s'adresse aussi aux enfants de moins de 12 ans. Il a été créé dans les années 90 par les banques comme alternative au Livret A, pour celles qui ne pouvaient pas en proposer.

Ces deux solutions sont à étudier de près car les taux et plafonds diffèrent d'une banque à l'autre et il arrive que la rémunération dépasse les taux réglementés. En revanche, en tenant compte des prélèvements obligatoires, les revenus peuvent au contraire chuter en-dessous de ceux d'un livret réglementé.

Pour infoAujourd'hui, maintenant que pratiquement toutes les banques proposent le Livret A, le Livret Enfant a tendance à disparaître. En effet, le Livret Enfant étant soumis aux cotisations sociales et fiscales, il est de plus en plus délaissé pour le Livret A.

Livret Enfant : comparatif des livrets enfant

Comparatif des livrets enfant
Banque Nom du livret Plafond Taux Voir les offres
Livret Première Épargne 1600 €
 
1,75 %
 
En savoir plus
Livret Tiwi 1600 €
 
0,40%
 
En savoir plus
Logo Fortuneo Banque Livret + 10000 € 1 % En savoir plus
Livret Zébulon 2000 € 0,95 % En savoir plus
Livret Premier Pas 1600 €  Entre 0.75% et 2% selon les établissements régionaux En savoir plus
Compte Épargne Jeune 1000000 € 0,80 % pour un solde de 5000 €
0,35 % pour un solde de 20000 €
0,23 % pour un solde de 100000 €
En savoir plus

Tableau non-exhaustif sur une sélection de banques proposant un livret enfant. Taux bruts en vigueur au 4 juin 2019.

Ouvrir une assurance vie pour un enfant ou un mineur

Assurance vie pour un enfant ou un mineur : fonctionnement, avantages, inconvénients

Les fonds des assurances vie sont placés sur des fonds en euros, avec le capital garanti, ou bien sur des unités de compte, plus risqués. En échange de ce risque, ce deuxième type d’assurance-vie devrait être plus rémunératrice avec le temps.

Il est possible pour les parents de souscrire un contrat d'assurance vie pour un mineur.

Comment bénéficier des avantages fiscaux de l'assurance vie ?La condition pour pouvoir profiter d'avantages fiscaux relevant du capital de cette assurance vie est de posséder ce contrat depuis plus de 8 ans. Ainsi, pour que le jeune puisse profiter de ces bénéfices à sa majorité, le contrat doit être souscrit avant ses 10 ans.

Concernant les retraits et l’utilisation de l’épargne:

  • avant sa majorité, le titulaire doit obtenir la permission de ses parents ;
  • à sa majorité, à 18 ans, il dispose généralement de son argent comme il l'entend ;
  • les parents peuvent décider que le jeune n'ait pas accès à son argent à 18 ans, mais à une date ultérieure, fixée par eux, mais ne pouvant cependant pas dépasser la date anniversaire de ses 25 ans.

Les fonds de l'assurance vie restent disponibles en permanence. Le contrat peut être conservé après la majorité, et même après l'anniversaire des 25 ans.

En revanche, il est nécessaire d’être attentif aux frais annexes, notamment les frais de gestion, qui peuvent rapidement devenir prohibitifs.

En savoir plusPour aller plus loin, retrouvez notre guide complet sur l'assurance vie.

Comment ouvrir une assurance vie pour un enfant ?

Pour que le contrat d'assurance vie soit valable, les deux parents doivent le signer, sauf si l'un d'entre eux a été déchu de son autorité parentale.

L'enfant au-dessus de 12 ans devra donner son consentement.

Mis à jour le