Les applications de coaching bancaire, un succès en demie-teinte

Les applications de coaching bancaire ne séduisent pas encore beaucoup de consommateurs
Les applications de coaching bancaire ne séduisent pas encore beaucoup de consommateurs

Linxo, Bankin’, Budgea… les applications de coaching budgétaire sont de plus en plus nombreuses sur le marché, et pourtant encore si peu utilisées. Regrouper ses comptes, catégoriser ses dépenses, recevoir des notifications personnalisées, ces applications de coaching permettent aux consommateurs de mieux gérer leur budget au quotidien. Mais alors pourquoi ne rencontrent-elles pas le succès escompté ?


Un service encore peu utilisé par les Français

Faciliter le quotidien des consommateurs en leur proposant une seule et même plateforme pour gérer tous leurs comptes, tel est le but des applications de coaching budgétaire comme Linxo, Bankin ou encore Gérer mes comptes pour ne citer que les plus connues.

  • Les différents services d’un agrégateur bancaire
  • catégorisation des dépenses
  • historique des transactions
  • alertes et notifications personnalisables
  • soldes prévisionnels
applications coaching bancaire
Beaucoup de français sont encore monobancarisés

Arrivées sur le marché bancaire il y a maintenant 10 ans, ce type de service bancaire peine à séduire les consommateurs. Si ces applications de coaching bancaire sont de plus en plus connues par le grand public, ils sont cependant toujours peu nombreux à les utiliser. En effet, une étude réalisée en 2019 par Square, spécialisé dans le conseil en stratégie et en management, montre que si 23% des interrogés connaissent l’application Gérer mes comptes, seul 7% l’utilise.

Une vraie différence donc, entre la notoriété de ces outils et leur utilisation. On peut donc se demander pourquoi ces applications de coaching bancaire sont si peu utilisées alors qu’elles ont pour but de faciliter le quotidien des français ?

Un premier élément de réponse réside dans le fait que beaucoup de français sont monobancarisés, c’est à dire que tous leurs comptes sont ouverts dans une seule et même banque. Cependant, la tendance est à la multibancarisation, ce qui signifie ouvrir des comptes courants dans différentes banques, et ne plus dépendre d’un seul et même établissement bancaire. L’essor des banques en ligne et des néobanques ont en effet grandement facilité l’accès au compte bancaire ces dernières années.

Un avenir plus prometteur ? Cette multibancarisation prédit alors un avenir peut-être plus radieux aux applications de coaching, les consommateurs verront alors en ces applications un moyen de gagner du temps au quotidien. Et les dernières études le prouvent, si les agrégateurs de compte n’ont pas encore le vent en poupe, l’intérêt des consommateurs pour ces applications est grandissant.

Un intérêt cependant grandissant pour les agrégateurs de compte

agrégateur max
La néobanque Max et sa carte agrégatrice

Si en 10 ans les applications de coaching bancaire n’ont pas su séduire autant que prévu, rien n’est perdu puisque des études montrent un intérêt de plus en plus fort de la part des consommateurs. Selon le cabinet Deloitte et son étude concernant les Français et les nouveaux services financiers réalisée en mars 2019, aujourd’hui 14% des personnes interrogées utilisent ces services d’agrégation. C’est 5 points de plus qu’en 2018. De plus, 18% des personnes interrogées seraient intéressées par ces services bancaires.

Si de plus en plus de personnes ont recours à un agrégateur bancaire pour la gestion de leurs comptes et de leurs finances, c’est majoritairement l’agrégateur bancaire de leur propre banque qu’ils utilisent. En effet, 66% des utilisateurs interrogés utilisent l’agrégateur de leur banque, contre 33% qui utilisent une application dédiée comme Linxo ou Bankin.

L’étude menée par Deloitte montre donc une hausse assez importante de l’intérêt et de l’utilisation des agrégateurs de compte entre 2018 et 2019, ce qui est assez prometteur pour les fintechs de ce marché, et pour les banques qui ont intégré cette option à leurs services.

Demain les agrégateurs pourront prendre en charge votre épargne et la prévention des découverts. Ils pourront vous suggérer des virements auxquels il suffira de répondre par oui ou non dans votre application. Ce sera un vrai service » explique Julien Maldonatto, associé chez Deloitte.

Les différentes applis de coaching bancaire sur le marché

Comme nous avons vu précédemment, il existe deux types d’applications de coaching : les applications indépendantes créées par des fintechs et les applications directements intégrées dans les applications des banques. Voici un retour rapide sur les différentes applications de coaching bancaire disponibles sur le marché aujourd’hui.

Lancées sur le marché par ce qu’on appelle les fintech, les applications mobiles indépendants permettent de regrouper tous les comptes quelle que soit la banque. Parmi les applications d’agrégation bancaire les plus connues on retrouve :

  • Linxo
  • Budgea
  • Gérer mes comptes
  • Bankin’
  • Max

Des agrégateurs intégrés directement dans l’application mobile des banques La banque en ligne Hello Bank! a quant à elle choisit d’intégrer son propre agrégateur bancaire directement dans l’espace personnel de son application mobile. En effet, ses utilisateurs peuvent regrouper tous leurs comptes bancaires domiciliés dans d’autres établissements, directement via l’application Hello Bank!.

Mis à jour le