Clap de fin pour le billet de 500 euros : pourquoi a-t-il disparu fin 2018 ?

A la fin de l'année 2018, la Banque Centrale Européenne a cessé de produire le billet de 500€, mais il conserve sa valeur d'échange.

Créé en 2002 lors de la première émission des euros, le billet de 500 euros, peu utilisé par le grand public, n'est plus produit par la Banque Centrale Européenne depuis la fin d'année 2018. Plusieurs raisons expliquent la disparition de ce billet emblématique, parfois surnommé billet "Ben Laden".

Suppression des billets de 500 euros

La Banque Centrale Européenne (BCE) avait annoncé le 4 mai 2016, la cessation de production et d’émission des billets de 500 euros fin 2018. Depuis 2013, la BCE remplace progressivement la première série de billets, mise en circulation en 2002, par une nouvelle série, baptisée "Série Europe". Or, celle-ci ne comporte pas de billet de 500 euros. Les billets de 100 et 200 euros seront donc les dernières coupures de la Série Europe à entrer en circulation, le 28 mai 2019. Le billet de 200 euros sera donc le billet produit en Europe possédant la plus forte valeur.

La suppression du billet de 500€ ne signifie pas que celui-ci sera retiré du marché : le billet de 500 euros est supprimé de la production, mais la BCE précise qu'il conservera toujours sa valeur d'échange. Pour une durée illimitée, l’échange de coupures de 500 euros restera donc possible auprès des banques centrales nationales appartenant à l’Eurosystème (par exemple la Banque de France), de même qu'il est possible d'échanger un billet abîmé auprès de celles-ci. Depuis la décision de mai 2016, les billets de 500 euros sont nombreux à être déposés auprès des guichets des banques centrales (environ 10 000 billets pour le mois de mai 2016).

L’arrêt de la production des billets de 500 euros est effective depuis la fin de l'année 2018. La BCE souligne que cette décision est relative à la lutte contre le crime organisé.

Pourquoi supprimer les billets de 500 euros ?

Faible utilisation du billet de 500€

La coupure de 500 euros n’était pas utilisée par les Européens au quotidien. En France, aucun distributeur n’en délivrait. Refusé par la majorité des commerçants, le billet de 500 euros a vu son déclin s’accélérer avec la percée des nouveaux procédés de paiement, tels que le sans contact, les achats en ligne ou encore le paiement mobile. La généralisation de ces moyens de paiements remettait en cause la pertinence d’une coupure d'un montant si élevé.

Peu d’Européens ont auront eu l’occasion d’utiliser le billet de 500 euros et près d'un Européen sur deux n’aura jamais eu l’occasion d’en voir ou posséder un. Représentant seulement 3 % du volume global des euros en circulation, le billet de 500 euros était voué à disparaître.

Le saviez vous ?Le billet de 500€ a été surnommé le billet "Ben Laden" ! Ici, aucune notion au financement du terrorisme. L'origine de ce surnom : on parle beaucoup de ce billet, mais personne ne l'a rencontré. Exactement comme... Oussama Ben Laden.

La carte bancaire : alternative au billet de 500€Pour les grosses dépenses, il reste préférable d'utiliser sa carte bancaire. En fonction de vos revenus et de vos besoins, vous pouvez bénéficier d'une carte Visa ou Mastercard aux plafond de paiement élevés et autres nombreux avantages.

Billet de 500 euros et fraude

L'autre raison expliquant l'arrêt de l'émission du billet est son utilisation fréquente dans des affaires peu reluisantes. En effet, le billet représente un atout lors d’évasion fiscale, financement de terrorisme ou encore blanchiment d’argent. Il offre la possibilité de faire transiter d’énormes sommes d’argent aisément et discrètement. Un million d’euros en coupures de 500 euros pèse 2,2 kilos, en comparaison avec 22 kilos en billets de 50 euros. En 2012, le Sénat avait mandaté une commission d'enquête sur ce sujet, laquelle avait précisé que la fin du billet de 500 euros permettrait de rendre l'évasion fiscale plus difficile.

Le billet de 500€ 7ème et dernier billet des euros par ordre croissant, le billet de 500 euros est aussi le plus grand billet par sa taille. Le modèle au coloris violet mesure 160 par 82 millimètres. Représentant une arche moderne au recto, et un pont à l’architecture contemporaine au verso, ce billet a suscité de nombreuses innovations en matière de sécurité lors de sa conception. Ainsi, pour sa réalisation, micro-processions, encre ultra-violette, filigrane, ou encre pastille holographique ont été employées.

Mise à jour le