Comment le miroir connecté peut-il se mettre au service de notre santé ?

Début mai 2019, à l’occasion du Google I/O en Californie, la firme de Mountain View a fait une nouvelle démonstration de force durant son événement dédié aux développeurs. Elle a notamment profité de la démonstration du miroir connecté Artemis pour présenter son nouvel outil d’intelligence artificielle.

Google : toujours à la pointe de l’innovation


Un miroir qui analyse notre consommation d’eau ? Ça existe.

Ces dernières années, les sorties domotiques ne cessent de varier et de se multiplier. Petit à petit, l’innovation s’invite dans chaque aspect de notre quotidien. Ainsi, la démocratisation de la maison connectée progresse rapidement, boostée par des nouveautés telles que les assistants vocaux intelligents, à l’instar du Google Home, du HomePod ou même de l'Amazon Echo.

Les leaders du marché, connus sous le nom de Géants du Web ou GAFA – pour Google, Amazon, Facebook et Apple – continuent d’enrichir leurs offres afin de conserver leur place en tête sur le marché très dynamique de la domotique.

Du 7 au 9 mai 2019, en Californie, se tenait la grande conférence annuelle Google I/O. L’événement de Google est d’importance, il est suivi de près par les professionnels du secteur, mais aussi par les particuliers, qui ont la possibilité de le suivre directement en ligne. L’occasion pour l’entreprise étasunienne de mettre en valeur son travail et ses projets dans l’innovation auprès des développeurs du monde entier.

Cette année, la star du rendez-vous était le miroir connecté Artemis de CareOS, filiale française du groupe Baracoda. La présentation de cet équipement nouvelle génération a été l’occasion pour Google de présenter son nouvel outil d’intelligence artificielle en open source.

Le miroir Artemis de CareOS était récemment présenté dans l’appartement du futur de Fnac-Darty, dont nous avions parlé sur Selectra. Il avait aussi été récompensé à l’occasion du Consumer Electronic Show 2019.

Miroir connecté de CareOS : le gros coup de pouce de Google

Pour la firme de Mountain View, l’occasion était donc parfaite pour faire la promotion de sa dernière innovation en matière d’intelligence artificielle – ou IA –, baptisée « TensorFlow Lite ». Elle a pu faire la démonstration des performances de l’outil en l’intégrant au miroir connecté Artemis – un beau coup de pub pour l’entreprise française à l’origine du produit, CareOS. C’était aussi l’occasion d’officialiser le partenariat entre les deux structures.

Concrètement, l’IA de Google vient accélérer le processus de développement de ce miroir intelligent dernière génération, et son temps de réaction. Le chef de produit chez Google, Tim Davis, a insisté sur les propriétés bienfaitrices du miroir, qui grâce aux retours qu’il fournit à son utilisateur, lui permet d’améliorer son bien-être et sa santé. L’IA aurait donc une utilité allant au-delà du gadget très interactif, puisque TensorFlow apprend des habitudes des personnes et les aide chaque jour dans le soin au sens très large du terme. C’est donc en tant que hub santé de la maison que se présente Artemis, et comme un outil central pour les soins préventifs et le bien-être passant par l’hygiène, le tout au cœur de la maison connectée.


Avec un miroir connecté, le quotidien prend des airs futuristes.

Avec un tel miroir équipé de la reconnaissance faciale, qui semble tout droit arriver du futur et ressemble à un écran interactif, les utilisateurs peuvent choisir la couleur de leurs cheveux grâce à la réalité augmentée, ils peuvent essayer des chapeaux et autres lunettes en visualisant l’aperçu directement sur le miroir, mais aussi accéder à des tutoriels de maquillage. Tout cela est notamment rendu possible grâce à sa caméra à 360°, laquelle permet pour ainsi dire de scanner la personne qui fait usage du miroir. Celles-ci ont donc accès à des indications très concrètes quant à leur santé, comme le suivi de l’évolution d’un grain de beauté ou l’indication de leur rythme cardiaque. Il est aussi possible de le piloter par la voix, d’écouter de la musique ou même de consulter la météo du jour.

CareOs, qui collabore déjà avec des marques telles que Legrand ou Withings, et serait en discussion avec des grandes chaînes d’hôtellerie, intéressées par l’intégration du miroir intelligent à leurs établissements.

Google a aussi profité de l’événement I/O pour souligner son engagement concernant la protection de la vie privée des utilisateurs et celle de leurs données.

Mise à jour le