Ikea : les rangements du futur seront-ils connectés ?

Alors qu’Ikea continue de développer son offre domotique à petit prix, l’entreprise travaille aussi activement à l’élaboration de meubles robotiques, modulables et connectés pour offrir à ses clients des solutions de rangements dernière génération. Et ici, l’innovation et la domotique tiennent une place centrale. Son prochain meuble, Rognan, semble ainsi tout droit arriver du futur.

Ameublements connectés et modulables : le futur de l’aménagement ?

Ces derniers mois, l’on a pu voir Ikea multiplier les démarches dans le sens de la démocratisation de la maison connectée. Le géant de l’ameublement semble bien décidé à apporter sa pierre à l’édifice en s’imposant sur ce marché dynamique, et s’est lancé depuis octobre 2018 dans les objets intelligents du quotidien.

En proposant des gammes d’équipements à petit prix, une question se pose naturellement : Ikea pourrait-il s’imposer comme le nouveau géant de la maison connectée ? S’il est encore trop tôt pour donner une réponse définitive à cette interrogation, l’entreprise néerlandaise d’origine suédoise met toutes ses forces et sa créativité en direction du futur. Cette année, en collaboration avec Sonos, Ikea a par exemple annoncé la sortie de son enceinte connectée, venant directement jouer dans la cour des Google Home, Amazon Echo et autres HomePod.

Pour Ikea, il y a de nombreuses manières de se distinguer de la concurrence, et ce grâce à son activité principale : la fabrication et la distribution de meubles. Sur le marché domotique, la création d’une offre variée proposant aux consommateurs des produits permettant de créer de véritables écosystèmes intelligents est clé. Ainsi, en ce sens, au mois de juin 2019, Ikea a annoncé le lancement de nouveaux meubles surprenants… car robotisés, modulables et connectés !

Rognan : un meuble robotique et intelligent pour gagner de la place

Avec Ikea, l’important, on le sait, c’est d’abord le nom. Son nouveau meuble robotique a donc été baptisé « Rognan ». Son but est simple : optimiser les petits espaces de l’habitation pour un meilleur rangement et du gain de place. Avec son nouveau meuble high-tech, Ikea s’adresse surtout aux urbains, qui habitent souvent dans des appartements à la surface réduite ou mal agencée. Pour Seana Strawn, développeur produit chez Ikea, le défi n’est donc pas tant de faire des meubles plus petits mais plutôt de les métamorphoser afin qu’ils s’adaptent aux besoins des consommateurs à un moment donné. Ces meubles jouent donc plusieurs rôles à la fois.

Parfois, aménager une habitation, c’est un peu comme jouer à Tetris. Afin d’organiser au mieux l’espace, surtout si celui-ci est limité, il faut faire preuve d’initiative et d’imagination. En s’associant à la start-up étasunienne spécialiste des objets connectés modulables Ori Living, Ikea a donc décidé de donner un coup de pouce à tous ceux qui voudraient s’épargner un casse-tête organisationnel. Selon la marque, Rognan pourrait permettre d’économiser jusqu’à 8 mètres carrés de surface. Au quotidien, il offre aux utilisateurs les avantages de plusieurs surfaces quotidiennes, seulement utilisées quand nécessaires.

Rognan est un peu comme le célèbre sac de Mary Poppins : on pense qu’il ne peut contenir que quelques objets, mais en réalité il a la capacité de stockage de deux ou trois pièces. Et évidemment, ce meuble dernière génération intègre la domotique, puisqu’il est équipé d’un touchpad – un tableau de bord tactile – et qu’il peut se contrôler vocalement.

La sortie de Rognan est prévue pour 2020, d’abord en Chine et au Japon.

Si l’on ne sait pas encore combien coûtera Rognan, les produits d’Ori Living restent très onéreux. Son Pocket Closet – ou « placard de poche » – est au prix de 5 990 dollars, soit 5287 euros environ. Il y a fort à parier qu’en s’associant avec Ikea, l’enjeu est aussi de rendre ces ameublements connectés plus abordables.

Mise à jour le