Legrand et Netatmo : quelles innovations domotiques à venir ?

Il y a à peine deux mois, la start-up française Netatmo se faisait racheter par le groupe industriel Legrand. Un couple déjà favorisé par une précédente collaboration fructueuse, qui en s’associant encore davantage semble avoir de grandes ambitions. Pour ce début d’année 2019, Legrand et Netatmo ont fait l’annonce de leurs prochaines sorties, les premières depuis l’acquisition.

Acquisition de Netatmo : Legrand veut des experts à ses côtés

En novembre 2018, la nouvelle faisait le tour de la presse spécialisée : Legrand annonçait l’acquisition du leader de la maison connectée, l’entreprise Netatmo. Ce bouleversement dans le paysage français constituait les prémices de changements futurs au cœur du marché connecté.

Créée en 2011, la start-up Netatmo a réussi à se rendre incontournable. À force de sorties domotiques à la fois utiles, élégantes et accessibles au grand public, la société s’est fait un nom. Cela n’a bien sûr pas échappé à Legrand, lequel cherche à s’imposer dans le domaine de la maison connectée. Netatmo, c’est à ce jour : un thermostat connecté Netatmo by Starck, des vannes connectées Netatmo, une station météo autonome Netatmo, des caméras intelligentes, Welcome et Presence, ou encore un détecteur de fumée Netatmo. Son attractivité pour une entreprise comme Legrand n’était pas un secret, puisque le groupe était actionnaire de Netatmo depuis 2015.

Ainsi, l’annonce de l’acquisition de Netatmo n’était pas vraiment une surprise. Les deux structures avaient déjà collaboré auparavant, notamment avec « Céliane with Netatmo » – des prises murales et des interrupteurs connectés. Un partenariat qui avait eu de belles retombées. Avec Netatmo, Legrand s’entoure de spécialistes de la domotique et de l’intelligence artificielle, et consolide ainsi ses chances de s’imposer au sein d’un marché français en pleine métamorphose.

Domotique : pour les entreprises, il faut garder le rythmeLe marché mondial de la maison connectée devrait doubler d’ici 2022, et cela a de quoi motiver les grands acteurs de l’innovation et de l’immobilier. Toutes ces entreprises ont intérêt à mettre un pied dans la domotique afin de ne pas se faire engloutir par les grands leaders du marché, déjà bien installés. Selon les chiffres de la Fédération française de Domotique, en 2017, le marché français de la maison connectée aurait atteint 1,6 milliard d’euros.

CES 2019 : les grandes annonces connectées de Legrand et Netatmo

Comme la plupart des entreprises dédiées à l’innovation technologique, Legrand et Netatmo ont donc profité du Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, qui se déroulait en janvier 2019, pour faire de grandes annonces.

Tout d’abord, les nouveautés semblent aller dans le sens d’une collaboration équilibrée. Les interrupteurs et prises des gammes d’équipements domotiques Céliane et Living Now passent à la vitesse supérieure avec l’intelligence artificielle d’Amazon, Alexa, rendant ainsi ses produits compatibles avec l’enceinte connectée Amazon Echo. Pour les utilisateurs, cela signifie concrètement pouvoir interagir et contrôler ses interrupteurs et prises par la voix. Legrand a aussi annoncé la sortie de nouveaux interrupteurs muraux pour l’occasion, et ceux-ci seront équipés de micros. Ils coûteront 149 € pièce et seront disponibles fin 2019.

En plus de l’annonce spécifique à Legrand, le géant industriel a aussi mis en avant la nouveauté connectée de Netatmo : la Netatmo Smart Video Doorbell, ou autrement dit, un visiophone-sonnette connecté. Ce dernier n’est pas sans rappeler la sonnette connectée Hello de Nest (Google) et la Video Doorbell de Ring (Amazon). Cette sonnette dernière génération sera capable de détecter la présence d’une personne et de différencier les animaux domestiques des humains. Et évidemment, pour plus d’attractivité, la Netatmo Smart Video Doorbell est compatible avec l’ensemble des sonnettes. Une information confirmée par Fred Potter, fondateur de Netatmo et désormais directeur technique (CTO) du programme Eliot de Legrand. La sortie française est prévue pour juin 2019 au prix de 490 €.

En plus de ces nouveautés, Legrand a aussi dévoilé une nouvelle solution intelligente destinée à la salle de bain. Le but ? Contrôler température et éclairage de manière optimisée. Cette sortie sera aussi le fruit d’une collaboration, puisque Legrand s’est associé à la l’entreprise Baracoda pour réaliser ce nouveau produit. Celui-ci embarquera leur système d’exploitation CareOS, lequel a été spécialement conçu pour les salles de bain intelligentes.

Domotique : une opportunité pour renouveler le secteur immobilierPour une entreprise comme Legrand, l’enjeu domotique va au-delà des particuliers. En 2017, Netamo, La Poste et Legrand alliaient notamment leurs forces afin d’élaborer la première résidence française totalement composée de maisons connectées, à Blagnac. Avec ses nouveaux interrupteurs Alexa-compatibles, Legrand a évidemment en tête le marché immobilier, et la possible intégration de ses solutions domotiques dans du bâtiment neuf.

Mise à jour le