marché mondial de la TV connectée

Le marché mondial de la maison connectée doublera-t-il d’ici 2022 ?

Publié le
min de lecture

Avec la popularisation des objets connectés et la multiplication des offres, les études de marché et autres analyses des tendances se multiplient. Récemment, le cabinet IDC a ajouté sa pierre à l’édifice, établissant des prévisions enthousiasmantes pour tous les acteurs du marché sur les cinq années à venir.

Marché de la domotique : les tendances du futur

En 2022, combien de personnes auront des maisons connectées ?

En 2017, selon les chiffres de la Fédération française de Domotique, le marché de la maison connectée aurait atteint les 1,6 milliard d’euros. Un secteur vivant et inventif qui n’en finit pas de grandir. Un constat appuyé par une récente étude Reworld Media-Harris Interactive qui avançait que 58% des Françaises et des Français souhaitent équiper leur logement en objets connectés. Un chiffre significatif attestant d’une tendance exponentielle en faveur de la maison connectée, et de la domotique plus généralement.

Concrètement, ces données illustrent la démocratisation réelle de la domotique. Même s’il reste important de manipuler ces chiffres avec précaution, l’on peut affirmer que la technologie connectée est progressivement devenue plus accessible au grand public avec le temps. Et pour International Data Corporation – ou IDC –, une entreprise spécialisée dans les études de marché et plus particulièrement celles concernant la technologie et la télécommunication, les cinq prochaines années devraient confirmer cet élan.

  1. Les catégories domotiques en plus forte progression :
  2. Les équipements intelligents destinés au divertissement vidéo,
  3. La sécurité connectée et la protection de la maison,
  4. Les assistants vocaux.

Domotique : des prévisions prometteuses pour les acteurs du marché

Le marché des enceintes intelligentes est le plus dynamique de tous.

Début octobre 2018, IDC a donc publié une nouvelle étude de marché du secteur domotique, dédiée tout spécialement aux équipements de la maison connectée. Selon leurs résultats, le taux de croissance annuel devrait atteindre les 31 % pour l’année 2018. Un chiffre révélateur, qui serait gonflé par les nombreuses sorties de ces derniers mois, et plus particulièrement par celles des enceintes connectées telles que le HomePod d’Apple, l'Amazon Echo ou le Google Home. Pour IDC, il s’agira sans aucun doute du secteur de la domotique le plus dynamique à l’avenir. Le taux de croissance entre 2018 et 2022 devrait être de 39,1 %, avec 230,5 millions d’enceintes intelligentes expédiées en 2022, contre seulement 100 millions en 2018.

Dans les cinq années à venir, les objets connectés de la maison afficheront un taux de croissance annuel de 20,8 %. Il s’agit là par exemple des alarmes intelligentes, des thermostats autonomes et autres équipements multimédias destinés au divertissement. Plus précisément, pour la sécurité intelligente – comprenant notamment les caméras connectées ou les serrures autonomes – IDC estime que le taux de croissance pour ce secteur devrait être de 27,3 %, avec quelque 244,9 millions de produits livrés en 2022, contre 97,7 millions en 2018.

La sécurité et la vie privée sont les premières préoccupations des consommateurs concernant l’installation d’objets connectés dans leur maison. Les fournisseurs doivent non seulement s’assurer de fournir des solutions de sécurités adaptées en mettant leurs produits sur le marché, mais aussi répondre à leurs préoccupations en les éduquant correctement à propos de ces protections et en les sensibilisant au sujet des avantages du partage de données, lequel peut à terme offrir de meilleurs appareils, services et expérience, a expliqué Adam Wright, analyste de recherche pour le Consumer IoT Program d’IDC.

Pour IDC, le marché mondial des objets de la maison connectée devrait donc doubler dans les cinq années à venir. Ils avancent qu’en 2022, on comptera 1,3 milliard d’équipements domotiques livrés à travers le monde. En 2018, ils en dénombrent 643,9 millions.

Maison connectée : le multimédia au centre de la concurrenceLes passerelles multimédias – comme Apple TV, Chromecast et Amazon Fire TV – font partie du secteur du divertissement vidéo, lequel détient la plus grosse part de marché : 48,2 % en 2018, avec 310,5 millions d’appareils vendus. En 2022, IDC estime que ce pourcentage devrait baisser (36,2%), même si ces équipements conserveront la plus grosse part de marché avec 457,5 millions de livraisons comptabilisées. L’étude précise que pour « de nombreuses marques et consommateurs, cette catégorie devrait servir de point d’accès à l’écosystème de la maison connectée ».

2018 et 2022 : prévisions chiffrées pour les équipements de la maison connectée

Catégorie de produit

Livraisons de 2018

Part de marché de 2018

Livraisons de 2022

Part de marché de 2022

Sécurité / Surveillance de la maison

97,7

15.2%

244,9

19,4 %

Éclairage

37,7

5,9%

104,6

8,3 %

Autres

84,5

13,1%

189,3

15 %

Enceintes connectées

99,8

15,5%

230,5

18,2 %

Thermostats

13,6

2,1%

37,5

3 %

Divertissement vidéo

310,5

48,2%

457,5

36,2 %

Total

643,9

100,0%

1 264,5

100 %

* Toutes les données représentent des valeurs prévisionnelles. Les livraisons sont indiquées en millions. Source : IDC Worldwide Quarterly Smart Home Device Tracker, 1er octobre 2018. Traduction du tableau par Selectra.

Partager cet article !