CES 2019 : de nouvelles tendances... plus divertissantes qu'utiles

Pour son édition 2019, le Consumer Electronic Show (CES) a reçu la visite de quelque 180 000 personnes. Sur les 250 000 m2 de surface du lieu accueillant le salon, environ 4 000 entreprises sont venues présenter et dévoiler leurs nouvelles créations et projets. Selectra fait le bilan de cette semaine dédiée à l’innovation... et à la domotique, évidemment.

Le Consumer Electronic Show ferait-il sa mise à jour ?


Pour cette édition 2019, le CES a été le lieu de toutes les révélations. Et la VR a remporté un franc succès.

Le vendredi 11 janvier 2019 se terminait le grand salon annuel de l’innovation, le Consumer Electronic Show de Las Vegas. Cette édition a encore été riche en propositions et en lancements, laissant déjà présager les prochaines tendances de l’année. Le secteur de la domotique bouge rapidement, il évolue constamment. Alors que les Français voyaient seulement débarquer les assistants vocaux dans leur maison en 2018 – Google Home, HomePod ou autres Amazon Echo –, les créations high-tech se diversifient et le marché américain est en perpétuelle mutation. Pour ce CES 2019, la star était incontestablement l’écran, se déclinant sous toutes les formes mais surtout pliable, ultrafine ou enroulable.

Pour autant, l’on a aussi vu cette année des technologies très spécifiques fleurir ou passer à la vitesse supérieure. Dans le top 5, on retrouvait la reconnaissance faciale, la robotique, la réalité virtuelle ou encore la géolocalisation. Mais aussi, et surtout, l’intelligence artificielle. Cette dernière était partout, dans les lave-vaisselle comme dans les machines à café.

Après plusieurs années d’existence, le CES – bien qu’incontournable – cherche encore un véritable modèle. Si cette dernière édition peut-être qualifiée de succès et a bénéficié d’une belle visibilité médiatique, elle n’a pas forcément convaincu tout le monde. Il sera donc intéressant de voir à quoi ressembleront les prochaines éditions, et comment le Consumer Electronic Show évoluera au fil des ans.

CES 2019 : la grand-messe de la technologie cherche un nouveau modèleÀ bien des égards, le salon annuel de Las Vegas reflète la santé des secteurs de l’innovation. Depuis l’édition 2018, ce rendez-vous a retrouvé un intérêt, tant aux yeux du grand public que des professionnels, après plusieurs salons parfois compliqués. Important, le CES tente de reconstruire son modèle, de prendre de nouvelles marques, au même titre que les acteurs du monde électronique qui voient leur activité évoluer à la même vitesse – effrénée – que les technologies.

CES 2019 : du divertissement et de la santé à toutes les sauces

Si la domotique peut avoir un aspect pratique, voire utile, elle est aussi depuis longtemps destinée au divertissement. Lors de ce CES 2019, les visiteurs ont pu découvrir des inventions dédiées à l’expérience ludique et plus particulièrement, à la vidéo. Avec ses nouveaux écrans, Samsung a marqué au fer rouge cette édition, proposant des téléviseurs futuristes et inédits, lesquels seront pour la plupart commercialisés dans les mois à venir. On a pu découvrir, entre autres, son téléviseur équipé d’une dalle microLED. Non loin, la multinationale sud-coréenne LG a présenté son téléviseur OLED en 4K, dont la particularité est de pouvoir s’enrouler. Enfin, TLC a dévoilé son écran QLED 9K, le X10.

Pour venir compléter l’expérience de la vidéo, quoi de mieux que la réalité virtuelle ? Cette dernière était encore très présente durant le salon de Las Vegas. Plusieurs acteurs ont présenté leurs nouvelles propositions, à l’instar de Nvidia ou encore de HTC.

Du côté des smartphones, le CES 2019 n’a pas vraiment été l’occasion de grandes révélations. Il semblerait par ailleurs que ce milieu soit en phase de stagnation, ou du moins manque d’imagination. La seule tendance que l’on a pu relever est celle des smartphones pliables, qui devraient peu à peu faire leur apparition sur le marché dans les mois à venir.

Côté santé, les wearables – les objets connectés que l’on porte – ont encore, semble-t-il, de beaux jours devant eux. Les Français de Withings étaient encore présents cette année, et ils en ont profité pour dévoiler leurs nouveaux modèles, dont la Withings Move. Cette montre intelligente à moins de 70 € permet notamment de garder un œil sur la qualité du sommeil et l’activité physique quotidienne. La marque a aussi présenté la Withings Move ECG, un peu plus chère, et enfin la BPM Core, sorte de tensiomètre intelligent. Enfin, parmi les propositions innovantes liées à la santé, les visiteurs ont aussi pu essayer le Urgo Night, un casque connecté dont l’action permettrait de mieux dormir. Pour Jean-Pierre Corniou, spécialiste des technologies, la santé connectée est par ailleurs l’un des secteurs les plus vivants. C’est qu’il a en tout cas expliqué dans une interview accordée au Journal du dimanche à l’occasion du CES 2019. Des propos qui rejoignent les constats faits concernant la HealthTech française dans l’un de nos derniers articles. À quoi ressemblera le bien-être de demain ? Tout reste encore à inventer... ou à améliorer.

CES 2019 : les téléviseurs haute définition, des écrans ultrapopulairesLa qualité proposée par les téléviseurs nouvelle génération est toujours plus importante, et lors de ce CES 2019, de nombreuses marques ont dévoilé des écrans en 8K. Une haute – très haute – définition qui devrait caractériser la plupart des écrans dans les années à venir.

CES 2019 : les véhicules autonomes sont-ils notre avenir ?


La voiture de demain se passera-t-elle d’un conducteur ? Il faut croire que oui, à observer les dernières innovations présentées au CES 2019. Les technophobes n'ont donc qu'à bien se tenir, car K 2000 n'est plus un simple fantasme télévisuel.

Cela fait déjà plusieurs mois que l’on en entend parler : les véhicules autonomes commencent à être de plus en plus connus du grand public. Encore terrifiantes pour certains – mais toujours fascinantes –, les voitures sans conducteur devraient se multiplier dans un futur plus proche qu’il n’y paraît. Lors de ce nouveau Consumer Electronic Show, les acteurs du marché automobile étaient encore nombreux. On a pu y croiser Hyundai, Nissan, Ford ou même Mercedes – pour ne citer qu’eux.

L’évolution des moyens de transport va de pair avec l’évolution des villes, qui sont de plus en plus intelligentes. Ces véhicules du futur sont donc envisagés dans des environnements ultraconnectés et urbains. Dans les 20 prochaines années, les villes intelligentes – aussi appelées smart cities – devraient se multiplier, grâce notamment à la démocratisation de l’Internet des objets, mais aussi par le biais de politiques urbaines nouvelles, liées à l’environnement et à la technologie.

Insolite : l’ère du tracteur connectée est-elle enfin arrivée ?Lors de ce CES 2019, nous avons pu faire la rencontrer d’un véhicule improbable : un tracteur autonome. C’est John Deere, une marque américaine, qui a présenté ce tracteur augmenté. Son fonctionnement est amélioré grâce à la technologie et des capteurs. Il peut notamment effectuer certaines tâches de manière autonome (moissonner, semer, creuser).

CES 2019 et géants du Web : les assistants vocaux au cœur de la bataille


Pour les géants du Web, le CES est semblable à un ring, sur lequel un combat sans merci est livré au nom de la domotique.

Évidemment, qui dit innovation domotique dit maison connectée. Cette année encore, les assistants personnels étaient partout. Les géants du Web aussi, et plus particulièrement Amazon et Google, qui se font tous les deux concurrences. Amazon a fait preuve d’une présence incontournable mais souvent discrète, grâce à la présence d’Alexa dans de nombreux produits, des nouveaux téléviseurs Samsung à l’interrupteur intelligent de Legrand.

Lors du CES 2019, Google a saisi cette occasion pour lancer un nouveau mode de son assistant connecté, permettant une interprétation en 27 langues. Google Home devrait aussi disposer d’une nouvelle fonction appelée « check-in » pour les voyages en avion.

Ces nouveautés sont bonnes à prendre pour Google, qui reste à la traîne face à Amazon. Mais qui ne l’est pas, quand on sait que l’entreprise de Jeff Bezos, est la structure privée la plus chère au monde (797 milliards de dollars en valeur boursière) ? Et cela explique que Google soit passé à la vitesse supérieure lors du salon, notamment en matière de communication. L’entreprise américaine était partout. Mais elle n’a pas trop à s’inquiéter de sa pertinence sur le marché, puisque son intelligence artificielle, le Google Assistant, sera présente dans un milliard de produits d’ici fin janvier 2019.

CES 2019 : l’argent coule-t-il à flots ?La technologie est un secteur où les enjeux économiques sont grands. En 2019, selon la Consumer Technology Association – ou CTA, les Américains devraient dépenser 398 milliards de dollars uniquement pour l’achat d’appareils électroniques.

Mise à jour le